Archive for novembre, 2011

25 novembre 2011

Velouté de courges d’hiver et poires rôties avec leur pesto de noix.

Pour 3 personnes

Tout a commencé lorsque madame Imaï m’a donné une poire… Il faut savoir qu’au Japon, les fruits sont hors de prix ! C’est donc un très beau cadeau d’offrir des fruits ! Ensuite, il y eu ce défi sorganisé par Recettes de défi-soupes, additionné à quelques lectures « blogesques » comme chez Martha Stewart, doucement l’idée de ce velouté a germé et, avec les températures qui baissent, je suis passée a l’acte ! Enjoy !

Pour le pesto de noix :
Quelques jeunes feuilles de céleri frais
50gr de noix grillées
1/2 jus de citron frais
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à thé de sel
1 c. à thé de poivre frais
1/4 c. à thé de cumin moulu
Un peu d’eau

Pour la soupe poire/courge :
1/2 courge d’hiver, pelée, épépinée et coupée en morceaux d’environ 2 cm
1 blanc de poireau coupé en quartiers
1 poire de type Claude Blanchet, (variété obtenue en 1877 au Japon, gros fruit juteux et parfumé, peu connu en France : c’est « La » poire du Japon, aussi appelée « La France »), pelée, épépinée, et coupée en morceaux d’environ 2 cm
1 c. à soupe d’huile d’olive extra-vierge
Du gros sel
4/5 pistils de safran
100ml de bouillon de poule dégraissé

Itinéraire :
Préchauffer le four à 300 degrés. Dans une rôtissoire, mélanger la courge, le blanc de poireau, la poire enrobée d’huile d’olive. Bien assaisonner avec le sel. Rôtir en remuant toutes les 10 minutes, jusqu’à ce que les légumes soient tendres et légèrement dorés (compter environ 40 minutes).
Pour le pesto, il suffi de mixer tous les éléments ensemble dans un mixer !
Ensuite, faire chauffer le bouillon de poule, et y faire infuser le safran. Transférer les légumes et le bouillon dans un robot culinaire, réduire en purée jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse. Remettre le mélange en purée dans la casserole, délayer avec un peu d’eau, si nécessaire. Rectifier l’assaisonnement et servir aussitôt, garni de Pesto… J’ai aussi mis quelques graines de sésame, mais c’est plus pour la photo !

21 novembre 2011

Mousse à la mangue et chantilly à l’orange

Ou la participation de L au concours “Cuisine de Noëlˮ.

(À préparer au moins 2 h à l’avance)
Pour 4 personnes :
1 mangue bien mûre
20 cl de crème liquide
1 orange ( le jus + le zeste )
5 cuillères à soupe de sucre
3 cuillères à soupe de sucre glace
3 œufs

Épluchez la mangue et coupez-là en petits morceaux. Dans une casserole, mettez le jus d’orange, les dés de mangue et 2 cuillères à soupe de sucre, puis faites cuire à feu doux pendant 15 minutes. Séparez les blancs d’œufs des jaunes, puis mélanger les jaunes avec 3 cuillères à soupe de sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Montez les blancs en neige. Une fois la mangue cuite, mixez-là pour en faire une purée et laissez-la refroidir ; ajoutez ensuite les jaunes d’oeufs. Puis, incorporez délicatement les blancs en neige. Réservez au frais. À l’aide d’un batteur électrique, faites une chantilly avec la crème liquide bien froide en ajoutant progressivement le sucre glace puis les zestes d’orange. Réservez au frais.
Au moment de servir, mettez un peu de mousse de mangue dans une verrine, puis recouvrez-la de chantilly à l’orange… Et pour les gourmands, servez ce dessert avec des petits sablés bretons !!

P.S : c’est un dessert très frais qui peut même se manger après un repas de fêtes… et pourquoi pas au goûter !

18 novembre 2011

Boeuf bourguignon à ma façon

Préparation : 20 min ; cuisson : 3h

Pour 4 personnes
800 g de sauté de boeuf paré
1 oignon
3 carottes
1 poireau
150g de champignons de Paris
40cl de vin rouge
huile de tournesol
sel, poivre
1 bouquet garni
100g de lardons allumettes
8 pommes de terre
40cl de bouillon de boeuf

Dans une sauteuse, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, puis faire saisir les morceaux de boeuf durant 2 minutes, ensuite rajouter l’oignon émincé et les lardons. Une fois les oignons bien dorés, rajouter les carottes coupées en fines rondelles et les champignons en lamelles et laisser saisir quelques minutes tout en mélangeant régulièrement. Ajouter ensuite le vin et le bouillon ainsi que le sel, le poivre et le bouquet garni.
Laisser mijoter 2h30 avec un couvercle, en remuant de temps en temps (Ne pas hésiter à ajouter un peu d’eau si nécessaire) émincer le poireau puis faites-le revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive. Couper les pommes de terre en quartiers et rajoutez-les au boeuf , laisser cuire 30 minutes à feu doux.
Au moment de servir, ajouter le poireaux émincé.

10 novembre 2011

Menu pour un automne ensoleillé

En ce début d’automne j’avais envie de couleurs, alors en sortant du yoga un samedi matin je me suis arrêtée au marché et je n’ai pas pu résister aux aubergines, haricots verts frais, aux kakis pommes (ou kakis Fuyu) que je ne connaissais pas, et aux si belles framboises…

Et puis ma maman m’avait donnait un pâtisson du jardin…

Il ne me restait plus qu’à inventer un menu et rameuter des amis.

Ce « menu pour un automne ensoleillé » nous donne l’occasion d’inaugurer une nouvelle catégorie dans le blog : celle des « menus ». En cliquant sur l’onglet correspondant, vous trouverez des saveurs faites pour s’équilibrer et s’enchaîner dans un repas de saison.

10 novembre 2011

Automne ensoleillé 1 : Charlotte d’aubergines à la chantilly de chèvre et Bresaola

Pour 4 personnes

2 belles aubergines
Quelques tranches de Bresaola (viande de bœuf séché italienne)
40 cl de crème fleurette bien froide
Environ 100g de chèvre (bûche ou chèvre frais)
Un siphon

La veille :
Couper les aubergines en fines tranches, les enduire d’huile d’olive, de sel et les cuire au four 15 min de chaque coté (four 180°). Mélanger la crème, le chèvre (là j’avais mis de la bûche mais je pense qu’avec du chèvre fraiche ce serait meilleur car le goût est moins prononcé) avec de l’ail et du poivre et faire chauffer pour que cela se mélange bien. Réserver au frigo.

Le lendemain :
Refaire chauffer le mélange, passer au chinois et mettre dans le siphon (laisser reposer au frais au moins 3h). Juste avant le repas, dresser les aubergines en charlotte (j’ai utilisé des cercles de cuisine) et mettre la chantilly et une tranche de Bresaola au milieu.
On peut ajouter une petite sauce tomate chaude.

 

10 novembre 2011

Automne ensoleillé 2 : Filet mignon farci à la tapenade et tomates séchées

Pour 4 personnes

Un filet mignon pour 4 (que le boucher m’avez tranché en deux)
1 petit pot de tapenade noire
Une dizaine de tomates séchées
2 Oignons

Enduire l’intérieur du filet mignon sur les deux faces avec la tapenade et disposer les tomates séchées. Refermer le filet mignon et le ficeler comme un rôti. Dans une cocotte minute, faire blondir les oignons, puis faire revenir le filet mignon. Ajouter un demi verre de vin (là j’avais pris un pinot noir de Beaune pour le repas donc j’ai entamé la bouteille) et un demi verre d’eau.

Fermer la cocotte et faire cuire 17 minutes.

Pour la garniture j’ai fait une poêlé de pâtisson, des petits fagots de haricots verts frais et des tomates cerises en grappe au four.

10 novembre 2011

Automne ensoleillé 3 : Carpaccio de Kaki pomme et glace framboise minute

Pour 4 personnes

3 beaux kakis pommes (ou kaki Fuyu) : sorte de kaki qui à, selon moi, un peu la consistance et le goût de la mangue mais en moins sucré
Un peu de sucre et citron
300 g de framboises fraiche que j’avais mis au congélateur
30 cl de crème fleurette bien froide
30g (ou plus selon les gouts) de sucre glace

Faire de fines tranches de kaki pomme les mettre dans un plat avec un peu de sucre et du citron. Réserver. Au moment du dessert. Dresser les tranches de kaki pomme dans une assiette, façon carpaccio. Dans un robot mixeur verser les framboises congelées, la crème, le sucre et quelques gouttes de citron. Mixer jusqu’à l’obtention d’une crème glacée onctueuse.

Servir aussitôt avec le carpaccio.

6 novembre 2011

Coco-choco, le gateau sans gluten, sans lait, sans oeuf !

Ce weekend c’était l’anniversaire de L. Pour l’occasion, et parce que depuis quelques temps les intolérances alimentaires on fait leurs entrées dans les familles (M. c’est le gluten, L., les œufs, et moi, le lait) Voici donc une recette « hyper fastoche » qui peut être servie comme simple dessert qu’on glisse dans son bento, en version cupcake ou en gâteau d’anniversaire ! C’est aussi la participation des SML au concours de La Compagnie Sans Gluten.

Pour le cake :
80 gr de crème de riz
30 gr de noix de coco en poudre
125 gr de chocolat bio
125 ml de lait coco
125 gr de sucre
1/2 verre d’eau
1 cuil a café de levure
1 cuil a café de cannelle

Pour le glaçage :
1 gousse de vanille
30 gr de sucre glace
200 ml de crème de lait de coco (placer la veille votre boite de lait de coco au frigo. Le froid va dissocier la crème de l’eau qui a servie à faire le lait. Récupérer la crème et utiliser le restant dans un curry-coco : recette a venir)
2 cuil a soupe de beurre d’amande
quelques graines de courges torréfiées ou autre pour la déco

Faire fondre le chocolat dans le lait de coco et l’eau. Petit à petit, ajouter le sucre et la cannelle. Dans un saladier, mélanger les aliments secs : la noix de coco en poudre, la crème de riz ou toute autre farine sans gluten, et la levure.
Verser le mélange choco – lait de coco sur le mélange sec. Bien mélanger et verser dans un moule ou des cassettes a muffing légèrement huilée, si vous avez un four. Faire cuire environ 20 minutes à 150 degrés C. Si, comme moi, vous n’avez pas de four, verser directement tout l’appareil dans un rice cooker pour un cycle.

J’en ai servi des tranches avec une confiture maison de figue, miel, laurier, mis dans mon bento du midi (photo du haut), mais si vous avez opté pour l’option gâteau d’anniversaire ou cupcake « healthy mais sexy », voici la recette du glaçage :

Mettre la crème de lait de coco dans un saladier et mélangez avec le sucre glace et le beurre d’amande. Fendez la vanille en deux dans le sens de la longueur, et grattez les graines. Ajoutez  au mélange de crème de coco. Mettre le glaçage au frigo au moins une bonne heure pour le faire prendre.

Vous trouverez sur le site de My new roots une autre version de glaçage Coco Vanille qui a servi d’inspiration au mien.

Nota : Atout santé, la noix de coco est une source riche en fibres alimentaires mais aussi en fer, manganèse et cuivre. Avec l’arrivée des rhinopharyngites, on en a bien besoin !

1 novembre 2011

Beignets d’Halloween à la citrouille

(C’est une recette portugaise de la maman de H.)

1 kg de chair de citrouille cuite et égouttée
500 g de farine
2 oeufs
1 sachet de levure boulangère et 15cl d’eau tiède
le jus d’une orange + le zeste de l’orange
2 cuillère à soupe de sucre
1 litre d’huile de tournesol

Écraser la chair de citrouille et mélanger avec la farine , les oeufs, le jus et le zeste d’orange. Mélanger la levure dans l’eau tiède. Mettre le mélange dans la pâte avec le sucre. Laisser reposer 2h environ ans un endroit tiède. Faire chauffer l’huile dans une casserole, et faire cuire des petites boules de pâte dans l’huile bien chaude durant 1 à 2 minutes puis les mettre sur du papier absorbant.
Ensuite vous pouvez les saupoudrer de sucre ou mettre du miel sur les beignets encore chauds…

%d blogueurs aiment cette page :