Parfum d’Avent… la clémentine

Lorsque nous étions petites, la clémentine était l’un des éléments, gustatif et olfactif, fort de l’Avent. Le 06 décembre, au matin, on en trouvait toujours dans nos chaussures ; on adorait presser sa peau près d’une flamme de bougie pour faire des étincelles, mais surtout on réclamait toujours qu’on nous fabrique des lanternes !

Pour fabriquer une lanterne, il faut un peu de patience et de doigté :
Avec un couteau faire le tour de la moitié de la clémentine et retirer la peau en glissant délicatement son pouce. Faire pareil avec l’autre moitié en faisant attention de bien conserver la mèche (= les filaments blancs au centre de la clémentine). Sur la moitié sans mèche, faire un rond avec le couteau et éventuellement d’autre motifs au choix…

Ensuite verser un peu d’huile de cuisine neutre dans l’autre moitié tout autour de la mèche. Le moment venu, allumer la mèche et reposer doucement l’autre moitié de la peau pour former la lanterne.

Voila une idée pour réaliser un chemin de table le soir de Noël.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :