Archive for ‘petites bouchées’

14 mai 2015

Quiche aux poireaux , jambon fumé et moutarde à l’ancienne

J’ai enfin trouvé la solution pour faire manger des poireaux à mes louloutes autrement que dans la soupe !! Et résultat: elles rafollent de ma quiche aux poireaux 😉 !

Quiche aux poireauxIngrédients pour 6 personnes :
Pour la pâte brisée :
185g de beurre demi-sel ramolli
25g de lait tiède
1 petit jaune d’œuf
250g de farine
La garniture :
4 oeufs frais
250ml de lait entier
4 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
4 tranches fines de jambon cuit fumé
2 petits poireaux nouveaux

Faire la pâte brisée : Travaillez le beurre au batteur, tout doucement puis ajoutez le lait tiède et le jaune d’œuf. Incorporez petit à petit la farine. Continuez de battre, la pâte doit devenir homogène. Filmez la boule de pâte et réservez au frais durant 2 h.
Pour la garniture : Lavez les poireaux et fendez-les en deux. Emincez finement les poireaux et faites-les revenir dans une poële avec un peu d’huile d’olive. Réservez.
Allumez votre four sur 180°C. Mélangez au fouet les oeufs entiers avec le lait puis ajoutez la moutarde et mélangez encore : c’est l’appareil à quiche.
Étalez votre pâte dans votre moule à tarte puis piquez avec une fourchette. Garnissez avec les poireaux puis ajoutez le jambon détaillé en lamelles. Recouvrez de l’appareil à quiche (oeufs/lait/moutarde ) et faites cuire 30 minutes.
Dégustez avec une salade de mâche assaisonnée au vinaigre balsamique ….c’est délicieux !
26 avril 2015

Pickels de bettraves et navets

Des années que je voulais me lancer dans la confection de pickels ! Voilà une très bonne façon de manger des légumes lacto-fermentés. La lacto-fermentation est un phénomène qui transforme le sucre des aliments en acide lactique et qui améliore la valeur nutritive, la saveur et la digestibilité. Les aliments lacto-fermentés gardent leurs enzymes et leurs vitamines. De plus, les pickels ou tsukemono sont des éléments essentiels du bento japonais ! Eh ben figurez-vous qu’en plus c’est très facile !

PickelsPour un bocal d’un litre :
1 bettrave crue
1 botte de petits navets frais
200ml de vinaigre de pomme
3 c. à s. de sucre complet
2 c. à s. de sel fin
1 gousse d’ail
1 c. à café de graines de coriandre
1 petit morceau de Kombu
Quelques herbes fraiches (aneth, cerfeuil, …)

Eplucher la bettrave, laver et équeuter les navets, puis couper le tout en fines lamelles à la mandoline. A ce stade le plus dure est fait ! Mettre les légumes en alternant les couches de navets/ betteraves dans un bocal, puis compléter avec les graines de coriandre, l’ail coupé en lamelles, le Kombu et les herbes fraiches. Dans un bol mélanger le sucre, le sel et le vinaigre, jusqu’a ce que le sucre et le sel soient fondu. Verser ce mélange sur les légumes, dans le bocal. Au début, tout ne sera pas imbibé, mais les légumes vont rendre de l’eau, et au bout d’une heure environ, le tout sera dans la saumure. Laisser une semaine à température ambiante dans le bocal couvert, mais légèrement ouvert. Au bout de ce laps de temps les pickles sont prêt, on peux les conserver pendant 6 semaines au réfrigérateur. Après on peu les picorer comme ça en entrée, ou les manger en tartines sur du pain toasté et tartiné de chèvre frais à l’apéro, ou alors en petits morceaux pour relever une salade composée ou des oeufs mimosas… Ca se décline à l’infini !

 

1 mars 2015

Les croissants au beurre Breton !

Voici un vraie recette pour le dimanche matin, celle des croissants de C. Felder ; c’est assez fastidieux mais le résultat est parfait !!!

Croissants maisonIngrédients pour 15 à 20 croissants ou 1kg de pâte :
350g de farine T55
150g de farine T45
60g de sucre semoule
10g de lait en poudre
100g de beurre Breton (demi-sel)
25g de levure fraîche
23cl d’eau froide 
250g de beurre Breton ferme pour tourer
Pour la dorure :
1 oeuf
1 jaune

Mettez les deux farines, le sucre semoule, la poudre de lait, le beurre ramolli et la levure fraîche dans la cuve de votre batteur. Commencez à faire tourner votre batteur puis ajouter l’eau progressivement. Laisser pétrir pendant six minutes à vitesse moyenne; la pâte doit devenir bien homogène, elle doit se décoller sans difficulté des bords de la cuve. Déposez la pâte sur votre plan de travail légèrement farinée et aplatissez-la à la main afin de lui donner une forme rectangulaire. Enveloppez-la de film alimentaire puis placez-la au réfrigérateur pendant au moins deux heures. Etalez la pâte sur le plan de travail fariné afin de lui donner une forme rectangulaire de 7mm d’épaisseur. Etalez votre beurre sur le plan de travail fariné ou une feuille de cuisson farinée. Donnez-lui une forme rectangulaire qui a la taille de la moitié du rectangle de pâte. Posez le beurre sur la partie inférieure de la pâte. Repliez la pâte sur le beurre, il doit être complètement recouvert. Tournez la pâte d’un quart de tour de façon à avoir la fermeture du côté droit. Etalez la pâte au rouleau afin de l’allonger toujours en travaillant dans la longueur. Elle doit avoir une épaisseur de 6-7mm. Prenez la partie inférieure de la pâte et pliez-la au deux tiers de la pâte et pliez la partie supérieure afin qu’elle rejoigne la partie précédemment pliée. Il ne doit pas y avoir d’espace vide. Pliez le rectangle obtenu en deux, lissez-le à la main. Vous obtenez 4 couches de pâte. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez reposer au réfrigérateur 1h. Sortez la pâte, placez-la sur le plan de travail fariné, tournez d’un quart de tour de façon à avoir la pliure du côté droit. Etalez sur 6mm d’épaisseur. Pliez un tiers de la pâte  et pliez le tiers restant de façon à avoir 3 épaisseurs de pâte. Enveloppez de film alimentaire et placez 1h au réfrigérateur. Sortez la pâte et étalez-la dans les deux sens cette fois pour obtenir un carré de 3-4mm d’épaisseur. Coupez ce carré en deux, on obtient deux grands rectangles. Découpez des triangles de pâte de 5cm de base. Roulez les croissants en commençant par la base en poussant délicatement sur les pointes. La pointe finale doit se trouver sous le croissant. Laissez pousser 2h dans une pièce chaude. Ils doivent doubler de volume. Dorez les croissants avec l’oeuf battu au pinceau et faites cuire 12-15min à 180 degrés.

22 février 2015

Pain de maïs à la carotte façon pizza

Plat d’hiver vraiment sympa, revisité sans gluten à partir d’une recette du magazine saveur de février, ce pain de maïs façon pizza ravira tous les estomacs !
Pain de mais à la carotteIngrédients pour une plaque :
Pour le pain de mais :
80 gr de semoule de mais (ou de polenta)
80 gr de farine de riz
40 gr de miel
125 ml de crème de riz (ou soja)
40 gr de purée d’amandes complètes 
20 gr d’huile de colza
1 oeuf
1/2 c. à café de levure
1/2 c. à c. de sel
1/2 c. à c. de poivre
Pour la garniture :
1 oignon
3 carottes 
150 g de fromage de chèvre
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel, poivre
Olives noires
Quelques feuilles d’épinard
Quelques graines de courges
Pour le pain de maïs : Fouetter l’œuf avec la crème végétale puis ajouter la purée d’amande et le miel. Bien homogénéiser. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le poivre et la levure puis ajouter l’appareil précédent tout en mélangeant. Verser la pâte sur un papier cuisson dans un plat à gratin puis enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour environ 35 min. Surveiller la cuisson en couvrant lorsque le pain commence à colorer.
Pour la garniture : Eplucher les carottes et l’oignons. Les tailler et les faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive, le sel et le poivre. Remuer fréquemment et poursuivre la cuisson pendant environ 15 min. Etaler les légumes sur le pain cuit et parsemer de fromage de chèvre, d’olives et de graines de courges. Enfourner environ 5 min sous le grill, jusqu’à coloration du fromage.
Saupoudrer de quelques feuilles d’épinard haché puis couper le pain en carré plus ou moins gros et servir en apéro ou en plat unique façon tarte/pizza avec une petite salade.
 
12 décembre 2014

Blanc de calamar à la plancha

Il y  a deux manière de cuire le calamar (ou les seiches ou le poulpe …) pour qu’il ne soit pas élastique. Soit longuement dans une sauce (de tomate par exemple) soit quelques minutes à la plancha. Cette recette est idéal pour un apéro festif façon tapas !

Calamars à la planchaIngrédients pour une tapas :
1 beau blanc de calamar frais
2 gousses d’ail
1 bouquet de persil
Sel, poivre
Citron

Emincer l’ail et le persil. Découper le blanc de calamar en petit morceaux. Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive. Quand la poêle est bien chaude faire revenir l’ail et le persil, ajouter les morceaux de blanc de calamar et les faire revenir 3 à 4 minutes maximum. Saler, poivrer et servir aussitôt avec un filet de citron.

SML-NOEL2014-3Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

21 septembre 2014

Des cookies tout chocolat vraiment satisfaisants

Encore une recette, légèrement modifiée, issue du livre « Les secrets de la pâtisserie bio » de Marie Chioca, mon livre de chevet ces derniers temps… Des cookies IG bas idéal pour le goûter !

Cookies tt chocolatIngrédients :
80 g de purée d’amandes complète
150 g farine de blé
100 g de sucre de coco
30 g de cacao cru en poudre
4 c. à s. d’huile végétale neutre
8 cl de lait végétal
1/2 sachet de poudre à lever
1 pincée de sel
50 g pépites de chocolat
50 g de chips de coco

Dans un bol mélanger la farine, le sucre, le cacao, la poudre à lever. Mélanger le tout. Ajouter le lait, le sel, l’huile et la purée d’amandes et mélanger à nouveau afin d’obtenir une pâte sablée. Ajouter les chips de coco et les pépites et mélanger de nouveau pour les amalgamer au mélange. Former des petites boules et les déposer sur un papier de cuisson. Les aplatir légèrement pour former des cookies. Enfourner 20 mn à 150°. Laisser refroidir sur une grille pour que les biscuits sèchent et deviennent croustillant. Il se conservent une bonne semaine dans une boite isotherme.

 

Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

4 juillet 2014

Caviar de courgettes

Théoriquement, le mot caviar ne s’applique qu’au œufs d’esturgeons et à l’aubergine… On fera une exception pour cette recette tellement c’est bon !

Caviar de courgettesIngrédients pour environ 4 pots:
6 grosses courgettes
6/8 feuilles de laurier
3 grosses gousses d’ail
Huile d’olive
Sel et poivre

Commencer par faire cuire en papillotes dans du papier sulfurisée les courgettes dans un four, à préchauffé à 180° C. Petit plus j’ai mis 2 petites feuilles de laurier dans chaque papillotes. Compter une bonne une heure, voire un peu plus… En milieu de cuisson j’ai glissé dans le four 3 gousses d’ail en chemises. Quand les courgettes sont cuites, les couper en 2 et racler la chair. Les courgettes vont rendre beaucoup d’eau, essayer d’en enlever un maximum (je les aies laissé dégorger une petite heure dans la cuve du mixer, puis j’ai enlevé le surplus d’eau). Mixer le tout grossièrement avec les gousses d’ail confites, un peu d’huile d’olive, du sel, et du poivre. Un peu liquide, la préparation devient plus épaisse après refroidissement. On peut conserver ce caviar dans des pots en verre stérilisée, c’est pas mal d’en avoir d’avance pour un cadeau gourmand, un apéro ou un diner improvisé.
On peu déguster ce caviar, sur une tranche de pain grillée, avec un poisson blanc ou mélangé à du parmesan et à des pâtes… Bluffant dans tous les cas !

16 avril 2014

Buns maison

La mode est au burger maison, et souvent cela commence avec un bon bun !

BunsIngrédients pour 8 buns :
500 gr de farine
4 c. à c. de levure de boulanger ou 2 sachets
10g de sel
15 gr de sucre
200 ml d’eau tiède ou tempérée
50 ml de lait tiède
1 œuf
30 gr de beurre mou (pommade)

Mélanger la farine, le sel et le sucre dans un bol. Dans un verre mélanger la levure, l’eau et le lait tiédi puis ajouter au mélange de farine. Ajouter l’œuf et pétrir pendant quelques minutes. Quand la pate commence à former une boule qui se détache des parois, ajouter le beurre en morceaux. Il faut les incorporer un à un en prenant soin qu’il soit bien imprégné dans la pate avant d’en ajouter un second. Pétrir pendant encore quelques minutes. Sortir la pate du bol, la façonner en boule et la mettre dans un saladier en prenant soin de le recouvrir avec un torchon. Faire lever pendant 1h30 à 2h jusqu’à ce qu’elle double de volume. On peut aussi la faire gonfler en la laissant une nuit au réfrigérateur (technique de la brioche). Quand la pâte a bien gonflé, la sortir du saladier et pétrir rapidement. Détailler 8 portions égales et façonner les morceaux en boules. Il faut les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en prenant soint de les espacer de 5 centimètres. Appuyez légèrement dessus afin de les aplatir et laisser gonfler pendant 1h30 en les recouvrant d’un torchon propre. Faire chauffer le four à 200°C. Dorer les buns avec du lait et un pinceau, puis couvrir de graines de sésames. Faire cuire 15 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Laissez les refroidir sur une grille. On peut faire directement une hamburger party, ou bien on peut congeler ces buns, ils seront parfaits pour une envie intempestive de burger…

13 avril 2014

Bouchees aperitives violettes, roses et « girly » par S.+M.

Bouchées au fois gras+Roulés de choux rougeRoulés de chou rouge au fromage frais

Cette version revisitée du fameux roulé au jambon, est une petite Recette fraiche et très sympa qui ravira même les non végétariens !

Ingrédients :
1 beau chou rouge
1 pot de fromage frais à tartiner (type tartare, boursin….)

Couper et enlever délicatement une dizaine de belles feuilles de chou entière, attention ce n’est pas facile … Les mettre sur un papier film alimentaire et tartiner de fromage frais. Les roulés en les enveloppant de film. Faire des papillotes bien serrées. Mettre les papillotes au réfrigérateur au mois 12H. Au moment de servir, enlever le film alimentaire et découper des petits tronçons.

Bouchées de foie gras au chutney de betteraves

Ingrédients :
1 bloc de foie gras
1 bon pain de mie (artisanal, c’est meilleur !)
1 pot de chutney de betterave
Fleur de sel et poivre 5 baies

Couper finement de belle tranches de pain, et les recouper en 4. Couper de belles tranches de foie gras au fil à beurre, c’est plus facile, sinon avec un couteau dont on trempe la lame dans l’eau chaude. Tartiner généreusement le pain de chutney, poser un beau morceau de foie gras, saler et poivrer. Servir.

26 janvier 2014

Brioches coeur chocolat

Recette idéal pour un dimanche matin !

Brioche coeur chocolatPour une quinzaine de petites brioches :
500g de farine
150g de sucre
3 œufs+ 1 jaune
150ml de lait entier
150g de beurre
25g de levure de boulanger fraîche
1 tablette de chocolat

Sortez le beurre du frigo afin de le faire ramollir . Mélanger les oeufs et le sucre. Mélangez la levure avec le lait tiède et laissez poser 15 minutes . Puis à l’aide d’un robot avec crochets, pétrissez la farine avec le mélange levure/lait durant 5 minutes. Continuez à pétrir en ajoutant peu à peu le mélange œufs/sucre . Une fois ce mélange bien incorporé, ajoutez le beurre petit à petit puis pétrissez encore 10 minutes. Filmez au contact puis laissez lever 1 à 2 h. Garnissez vos petis moules puis ajoutez un carré de chocolat au centre en recouvrant de pâte . Dorez avec du jaunes d’oeuf et faites cuire 25 minutes à 160°C. Dégustez tiède au petit déjeuner ou au goûter…

24 décembre 2013

Idées de dernière minute…

En manque d’idées le jour J, ne vous inquiétez pas, M. en a pour vous !

Madeleines au  miel et au magret de canard fuméMadeleines au  miel et au magret de canard fumé
(Recette largement inspirée de la recette d’elle à table spécial noël)

Ingrédients pour une douzaine de mini-madeleines:
100g de magret de canard fumé
100g de farine d’épeautre
100g de beurre salé fondu
2 œufs
1 c. à s. de miel d’acacias
½ sachet de levure chimique
Sel, poivre, persil

Battre les œufs avec le miel. Mélanger la levure et la farine et les ajouter aux œufs battus. Tout en remuant, incorporer le beurre fondu. Ajouter enfin le magret de canard préalablement coupé en petits morceaux et le persil. Saler, poivrer. Remplir les mini-moules à madeleines et réserver au frais au moins 3h.
Au bout de 3 h, préchauffer le four à 220°. Enfourner les madeleines pendant 3mn, puis baisser la température à 180° et poursuivre la cuisson encore 6 mn. Démouler les madeleines sur une grille.

Foie gras-artichaudVelouté d’artichauts au foie gras et ses cœurs au parmesan

Ingrédients pour 4 personnes :
600 g de fonds d’artichauts surgelés
1 litre de bouillon de légumes
25 cl de crème liquide
80g de foie gras
Sel, poivre
Du Parmesan

Préchauffer le four à 180°. Avec un emporte pièce confectionner des cœurs de parmesan râpé sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Les faire cuire 4 à 5 minutes. Réserver. Faire cuire les fonds d’artichauts dans le bouillon de légumes pendant une dizaine de minutes. Les Mixer avec un peu de bouillon de cuisson. Réserver. Faire fondre le foie gras (en gardant quelques éclats) avec la crème liquide puis ajouter le velouté d’artichaut. Bien mélanger et réserver au frais jusqu’au moment de servir. Au moment de servir, réchauffeur le velouté et le verser dans des ramequins. Ajouter des petites éclats de foie gras et les cœurs au parmesan.

11 décembre 2013

Bagels

BagelsSi j’avais déjà très envie de tester les Bagels, après l’émission de Mercotte je n’ai pu résister !
J’ai suivi fidèlement sa recette que vous trouverez ici. J’ai juste fait 18 petits Bagels au lieu des 6 grands prévus.  Par contre comme ils sont plus petits, si on veut qu’il gonfle bien il ne faut pas faire de trop grands trous…

C’est une recette idéale pour le brunch du dimanche ou le petit déjeuné d’un jour de fête !

Étiquettes : ,
4 décembre 2013

Linzer Torte comme des Bredele

Noël en Alsace pour S. M. et L., c’est surtout les « bredele » ! Ce sont de petits biscuits préparés durant l’Avent que l’on déguste normalement pour Noël, mais il n’est pas rare de devoir refaire quelques fournées d’ici là, tellement il est dure de résister à la tentation… L. vous en proposait déjà deux recettes ici, et cette année je vous propose une version biscuit de mon dessert préféré : La Linzertorte !

Mini LinzertorteIngrédients pour un quinzaine de biscuits :
120 g de farine
125 g de noisettes en poudre
120 g de sucre
100 g de beurre à température
1/2 sachet levure chimique
1/2 c. à c. de cannelle
1 c. à s. de cacao en poudre
1 œuf
De la confiture de framboises (maison ou non)

Mélanger la farine, les noisettes, le sucre, la levure, les épices et le cacao ; puis faire une fontaine pour y mettre l’oeuf, le beurre. Pétrir la pâte, en faire une boule et la laisser reposer au frais pendant 2 à 3 heures. Former de petites boules, faire un creux au milieu avec le doigt et y déposer un peu de confiture. Faire cuire sur une plaque recouverte de papier cuisson à four moyen (160 à 180°) pendant 20/25 minutes environ. Ces petits biscuits se conservent très bien plusieurs jours dans une boite hermétique.

17 novembre 2013

Salade d’automne : scones au chèvre, miel, figues et noix

C’est une salade gourmande aux accents d’automne !

Salade d'automnePour 4 personnes :
8 scones (recette ici)
150g de chèvre frais
1 belle salade
1 grappe de raisin
8 figues , fraiches ou séchées
2 poignées de noix décortiquées
100g de carottes râpées
100g de chou rouge ( cru ou cuit au vinaigre )
Des tomates cerises
Du miel
Sauce salade

Disposez votre salade lavée et essorée au fond des 4 assiettes. Parsemez dessus les carottes râpées, le chou rouge émincé, les grains de raisins, les noix, les figues et les tomates cerises, assaisonnez. Coupez les scones en deux et disposez des lamelles de chèvre dessus puis faites griller au four 2 à 3 minutes à 200°C. Disposez les 4 moitiés de scones sur votre salade et versez un peu de miel dessus. Dégustez sans attendre !

10 novembre 2013

Petits feuilletés aux epinards

Petits chaussons aux epinardsIngrédients pour une dizaine de feuilletées :
300 g de pâte feuilletée (maison ou non)
1 kg d’épinards
3 échalotes
100 g de lardons fumés
1 c. à s. d’huile d’olive
1 pincée de muscade
1 jaune d’œuf
sel, poivre

Trier équeuter les épinards. Les Laver abondamment puis réserver. Peler et hacher les échalotes. Dans une grande sauteuse, faire revenir les échalotes 2 à 3 minutes dans l’huile d’olive. Ajouter les lardons. Lorsqu’ils sont dorés, verser les épinards égouttées dans la sauteuse, et couvrir 2 à 3 minutes le temps qu’ils « tombent ». Assaisonnez de sel de poivre et d’une pincée de muscade puis mélanger les épinards, les échalotes et les lardons. Préchauffez le four à th.6/7 (200°C). Étaler la pâte feuilletée en un grand rectangle. Découper à l’aide de cercles une vingtaine de ronds. Disposer sur les 10 premier un peu de préparation aux épinards au centre. Recouvrir les épinards des ronds de pâte restant et pincez bien les bords. Placer le tout sur une surface non adhésive (exemple papier cuisson). Badigeonner toute la surface des mini feuilletés de jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau. Enfournez pendant 15-20 min. Lorsque les feuilletés sont dorés, les servir aussitôt.

31 octobre 2013

Hocus pocus : Croquants aux potimarron et noisettes

Demain est un jour férié, voici donc une deuxième recette ! Prenons nous pour des sorcières, et transformons un potimarron en de délicieux croquants !

Croquants-potimarons-noisetteIngrédients pour 15-20 croquants:
200g de farine
100gr de sucre brun
1 c. à c. de levure chimique
¼ c. à c. de sel
½ c. à c. de cannelle
¼ c. à c. de gingembre
⅛ c. à c. de clou de girofle
⅛ c. à c. de noix de muscade
200gr de purée de potimarron
1 gros œuf
1 cuillère à soupe de sirop d’Érable
80gr de noisettes hachées grossièrement (ici j’ai ajouter quelques amandes)

Préchauffer le four à 180 degrés. Mettre le sirop d’Érable dans une petite casserole sur feu moyen et fusion. Ajouter les noix hachées. Cuire, en remuant constamment jusqu’à ce que les noix soient dorées et odorantes. Retirer du feu et laisser refroidir pendant la préparation de la pâte à croquants. Dans un grand bol, mélanger ensemble la farine, la levure, la cannelle, le gingembre, le clou de girofle et la noix de muscade en poudre. Dans un petit bol , mélanger la purée de potimarron, l’œuf et la cassonade. Mélanger le potimarron dans les ingrédients secs . La pâte doit d’abord être friable mais finira par devenir humide et former une boule. Incorporer les noix refroidies dans la pâte. Verser la pâte sur sur un papier sulfurisé ou une plaque à pâtisserie légèrement graissé et former la à la  maine en un rectangle de 20cm sur 10cm et 2cm d’épaisseur. Cuire au four pendant environ 30 minutes. Retirer du four et laisser refroidir pendant environ 15 minutes. Quand la pâte à biscuit a suffisamment refroidi au toucher, transférer la sur une planche à découper et à l’aide d’un couteau pointu (un couteau à pain c’est l’idéal) Couper le rectangle en morceaux 1cm d’épaisseur sur la diagonale . Recuire les croquants coupés au four pendant environ 10 minutes. Retirer du four, retourner les craquants de l’autre côté et faire cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Retirer du four et laisser reposer pendant environ 5 minutes. Transfert les croquants sur une grille et laisser refroidir complètement avant de déguster. Ils se conservent très bien plusieurs jours dans une boite en métal.

15 septembre 2013

Fougasse au grattons de canard

Ce week-end c’est la Féria des vendanges à Nîmes… Un week-end que je ne manque pour rien au monde, en partie pour la fougasse du matin après n’avoir dormi que quelques heures. Comme mon intolérance au blé ne me permettait plus d’en manger, « Super A. » m’a appris à en faire aux grattons de canard.

Fougasse aux grattons de canardIngrédients pour 2 belles fougasses :
500 g de farine d’épeautre
2 c. à c. de sel
2 sachets de levure du boulanger
30 cl d’eau tiède
6 c. à s. d’huile d’olive
Des grattons de canards (ceux des Halles de Nîmes sont juste extraordinaires)

Dans un grand saladier, tamiser la farine et la levure. Ajouter l’eau, le sel et l’huile d’olive, bien pétrir la pâte. Laisser reposer une heure. Pétrir à nouveau et mettre en forme sur du papier sulfurisé. Ajouter les grattons de canard sur les fougasses. Laisser à nouveau reposer une demi-heure. Au moment de mettre à cuire, humidifier légèrement le dessus. Faire cuire environ 25 min à 220°C.

8 septembre 2013

Terrine d’aubergine au chèvre frais

Terrine d'aubergine au chevreIngrédients pour 1 moule a cake :
3 petites aubergines
200 ml de crème de soja
2 œufs
8 bonnes cuillerées à soupe de flocons d’avoine
1 c. à c. de cumin en poudre
1 pincée de piment d’Espelette
1 oignon doux
1 bouquet de persil frais
Sel et poivre
Ketchup maison pour le service

Éplucher et couper les aubergines, les cuire en papillote 40 min au four th. 200. Pendant ce temps, émincer l’oignon et le faire blanchir 3 minutes dans l’eau bouillante. Hacher grossièrement le persil. Mixer les aubergine avec la crème de soja, verser dans un saladier, rajouter le reste des ingrédients, et mélanger le tout. Verser la moitié de la préparation dans un moule à cake, rajouter des tranches épaisses de chèvre frais, compléter en tassant un peu avec le reste de la préparation. Cuire 30 minutes à 200°. Laisser refroidir, puis couper en tranches. A déguster tiède, ou froid, servir avec un peu de ketchup maison, en entré ou à l’apéro.

5 septembre 2013

Apéro de fin d’été

Aller l’été n’est pas encore définitivement fini ! Pour profiter encore un peu et rester sur une note festive voici 5 recettes ensoleillées qui peuvent idéalement convenir pour un apéro ou même pour certaines un pique nique en pleine nature.

Apero d'eterrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

rrr

Roulé au caviar de tomate et jambon cru :
3 œufs
15 g de fécule de pomme de terre
25 g de maïzena
½  sachet de levure chimique
1  pot de caviar de tomate
120 ml d’eau chaude
60 g de beurre fondu
Basilic ciselé
4 tranches de jambon cru
150 g de Philadelphia
1 fromage blanc
Tapenade :
200g d’olives noires
2 bonnes cuillères à soupe de câpres
5 filets d’anchois
de l’huile d’olive
½ citron
du poivre moulu
3 petites gousses d’ail
Caviar de tomates séchées au basilic :
300g de tomates séchées
3 gousses d’ail
Huile d’olives
Basilic
Verrines ratatouilles au four  chantilly à la ricotta et viandes des grison :
Un reste de ratatouille au four
Quelques tranches de viandes de grison
25 cl de crème fleurette bien froide
½ pot de ricotta
1 pincé de sel, du poivre
Un siphon
Petites brochettes apéritives :
100g de crevettes
1/2 melon
5 lamelles de jambon cru
20 tomates cerise de différentes couleurs
10billes de mozzarella
Basilic
Ail
Huile d’olive 

Roulé au caviar de tomate et jambon cru : Séparer les blancs des jaunes. Battre pendant au moins 5 min les jaunes d’œufs avec l’eau chaude.  Le mélange va blanchir et tripler de volume. Tout en mélangeant, ajouter la maïzena,  la fécule de pomme de terre, la levure puis le beurre fondu, le basilic et le caviar de tomate. Battre les blancs en neige avec une pincée de sel. Les incorporer délicatement à la préparation. Verser la préparation sur un tapis de cuisson ou sur du papier sulfuriser. Cuire de  8 à 10 min. Laisser refroidir la génoise. Mélanger le Philadelphia  et le fromage blanc. Salé et poivrer. Pour démouler la génoise, renverser là sur un nouveau papier sulfuriser et retirer délicatement le premier. Tartiner le mélange fromage blanc Philadelphia  sur toute la surface et parsemer avec de petites lamelles de jambon cru. Sur un des bord ajouter un trait de caviar de tomate. Rouler bien serrée à partir de ce bord, pour que ce soit le centre du roulé. Filmer le roulé et laisser le plusieurs heures au frigo (12 à 24h).

Tapenade : Mettre les olives,  les filets d’anchois, l’ail et les câpres, le poivre et un peu d’huile d’olive (2 c. à s.) dans le mixeur. Mixer très finement. Ajouter le jus de citron, de l’huile d’olive et mélanger jusqu’à avoir un mélange onctueux. La mettre dans un pot de confiture. La tapenade est encore meilleure lorsqu’elle a bien reposé au réfrigérateur.

Caviar de tomates séchées au basilic : Mettre les tomates confites, l’ail, le basilic et un peu d’huile d’olive (2 càs) dans le mixeur. Mixer très finement. Ajouter de l’huile d’olive et mélanger jusqu’à avoir un mélange onctueux. La mettre dans un pot de confiture. Pareil que pour la tapenade le caviar de tomate est encore meilleure lorsqu’il a bien reposé au réfrigérateur.

Verrines ratatouilles au four, chantilly à la ricotta et viandes des grison : Mélanger la ricotta et la crème jusqu’à avoir un mélanger bien onctueux. Saler et  poivrer très légèrement. Passer ce mélange au chinois, puis le verser dans un siphon. Réserver au minimum 2h au froid. Avant de servir, secouer bien le siphon. Préchauffer le four à 180°. Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, déposer des lamelles de viande de grison. Enfourner une dizaine de minutes. Laisser reposer. Au moment de servir, mettre la ratatouille dans le fond des verrines, ajouter la chantilly à la ricotta puis les lamelles de viandes des grisons.

Petites brochettes apéritives : Hacher l’ail et le mélanger avec du basilic ciselé et de l’huile d’olive afin d’avoir une bonne marinade. Décortiquer les crevettes et les mélanger avec la marinade à l’ail et au basilic. De la même façon découper les billes de mozzarelle en 2 et les mélanger avec la marinade à l’ail et au basilic. Laisser reposer Découper le melon en cubes, et des lamelles de jambon cru. Monter les brochettes : crevette/melon,  crevette/tomate cerise/mozzarella,  jambon cru/tomate cerise/mozzarella…….

Bien laisser le tout au frais avant de servir !

1 juillet 2013

Courgettes ricotta, noisettes, lardons et basilic ou courgettes sauce tartare

Deux recettes en une fois ! C’est enfin de saison, alors j’ai revisité la recette des courgettes ricotta maison de S.

Courgettes-sauce-tartarePour 8 personnes:
8  petites courgettes rondes
1l de bouillon de volaille
1 pot de riccotta

80 gr de noisettes décortiquées
100gr de lardons fumés
1cs d’huile d’olive
Basilic frais
1 jaune d’œuf
1 cs moutarde
1 cs  de vinaigre
Guile neutre
Sel
Poivre
15 petit cornichons
1 petit oignon frais
3 cs de câpres
persil frais

Laver et couper les courgettes dans la largeur (on peut éplucher un peu la peau des courgettes si on veut) et les vider. Cuire 15/20 minutes dans le bouillon de volaille en ébullition. Réserver sur du papier absorbant pour enlever le surplus d’eau du bouillon. Pendant que les courgettes cuisent, faire revenir rapidement les noisettes dans une poêle chaude (3/4 minutes), pour les faire légèrement grillées, les écraser et réserver. Faire revenir les lardons. Dans un bol, mélanger la riccotta, l’huile d’olive, les lardons et les noisettes le sel et le poivre. Réserver. Mettre dans un bol assez haut (pour éviter les éclaboussures) le jaune d’œufs, la moutarde, le sel, le poivre et battre avec une fourchette. Tout en battant avec un fouet (électrique !), ajouter au fur et à mesure l’huile jusqu’à obtention d’une belle mayonnaise. Mettre la cuillère de vinaigre. Émincer l’oignon ainsi que les cornichons et les câpres (manuellement ou au robot mixeur très pratique !). Ajouter le tout à la mayonnaise et mélanger. Au moment de servir, présenter les courgettes dans un plat et remplir la moitié avec le mélange noisettes/riccotta/lardons et l’autre moitié avec la sauce tartare.

%d blogueurs aiment cette page :