Archive for ‘Poissons’

22 avril 2015

Ramen et Dashi maison

Grâce au sublime livre Kansha d’Elisabeth Andoh, je sais enfin faire un Dashi (bouillon de poisson japonais) maison ! C’est ultra simple ! En voilà une bonne raison de faire des Ramen !

RamenIngrédients pour 2 bols:
Pour le Dashi
1 litre d’eau
20g kombu (algue japonaise)
Pour les Ramen
3-4 feuilles de blettes
1 carotte
2 petites cébettes
2 œufs dures
1 paquet de nouilles ramen
une pincée de piment séchés ou frais
1 c.à s. par bol de miso (facultatif)
1 c.à s. par bol de sauce soja

Pour le Dashi de kombu, placer 20 g de kombu dans 1 litre d’eau pendant une nuit au réfrigérateur. Préparer tous les ingrédients: faire sauter les blettes ou autres légumes verts dans un peu d’huile d’olive et ail, couper les carottes en julienne, trancher les cébettes, cuire les œufs. Porter une casserole d’eau à ébullition. Ajouter les nouilles et cuire selon les instructions du paquet. Récupérer le Dashi, jeter le kombu, filtrer le liquide restant et réchauffer dans une casserole jusqu’à frémissement. Répartir dans 2 gros bols où on aura préalablement placé la pâte miso et la sauce soja. Ajouter les nouilles chaudes et tous les autres ingrédients. Prenez un moment pour organiser joliment différents les élément, on mange aussi avec les yeux !

 

28 janvier 2015

Petits Seiches et anneaux de calamars à la sétoise

Calamars à la tomateIngrédients pour 4 personnes :
500g de petites seiches surgelées
500g d’anneaux de calamars surgelés
1 gros oignon
3 tomates
1 pot de coulis de tomates
20cl de vin blanc
3 gousses d’ail
Sel, piment d’Espelette et persil

Faire revenir l’ail  et l’oignon et le persil émincés dans un peu d’huile d’olives. Ajouter les seiches et les anneaux de calamars et les tomates et faire revenir une dizaine de minutes. Déglacer au vin blanc, ajouter le coulis de tomates, le sel, piment d’Espelette et cuire à feu doux environ 45 à 50 minutes. Servir avec un peu de riz de Camargue par exemple.

 
Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*)!

12 décembre 2014

Blanc de calamar à la plancha

Il y  a deux manière de cuire le calamar (ou les seiches ou le poulpe …) pour qu’il ne soit pas élastique. Soit longuement dans une sauce (de tomate par exemple) soit quelques minutes à la plancha. Cette recette est idéal pour un apéro festif façon tapas !

Calamars à la planchaIngrédients pour une tapas :
1 beau blanc de calamar frais
2 gousses d’ail
1 bouquet de persil
Sel, poivre
Citron

Emincer l’ail et le persil. Découper le blanc de calamar en petit morceaux. Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive. Quand la poêle est bien chaude faire revenir l’ail et le persil, ajouter les morceaux de blanc de calamar et les faire revenir 3 à 4 minutes maximum. Saler, poivrer et servir aussitôt avec un filet de citron.

SML-NOEL2014-3Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

10 juillet 2014

Sardines en papillotes

Papillotes de sardinesIngrédients pour 4 personnes :
4 sardines de taille moyenne
1 petite aubergine
1 petit pot de sauce tomate
1 cuil. à café de fleurs de thym
Huile d’olive
Sel, poivre

Préchauffez le four th. 8 (240 °C). Couper l’aubergine en tranches, et les faire précuire 10 minutes au four avec un peu d’huile d’olive. Pendant ce temps, écailler les sardines, les laver et les vider retirant la tête. Les Ouvrir-les et retirer l’arête. Réservez au frais. Préparez 4 feuilles de papier sulfurisé d’une taille suffisamment grande pour contenir chacune une sardine. Huilez au pinceau l’intérieur des feuilles d’aluminium. Garnir le centre d’une tranche d’aubergine passés à l’huile. Poser dessus les filets de sardines, un peu de sauce tomate, parsemer de fleurs de thym, assaisonner et arroser l’ensemble d’un filet d’huile d’olive. Relever les bords des papillotes et fermer-les hermétiquement en les pliant soigneusement. Glissez les papillotes au four, laissez-les cuire 15 min. Servir les papillotes sur assiette.

13 octobre 2013

Wok de chou vert, saumon, aneth et citron confit

Wok de chou vert, saumon, aneth et citron confitIngrédients pour 3 personnes :
1 petit chou vert
3 filets de saumon
2 petits citrons confits biologiques
Aneth
Olives noirs
Mélange 5 baies
Sel

Eplucher les choux et couper les feuilles en fines lamelles. Faire chauffer un wok avec de l’huile d’olive. Ajouter les citrons coupés en lamelles un peu épaisses. Puis les lamelles de chou. Faire revenir 15 min. Couper les pavés de saumon en carré et les ajouter au chou avec les olives noirs. Faire cuire 5 minutes de plus. Assaisonner à votre goût. Servir dans des assiettes creuses parsemées d’aneth frais.

10 mai 2013

Tartinades

La semaine dernière je fêtais mon anniversaire (et oui, déjà un an depuis mes 30’ Rock). Cette année L. étant très occupée dans son joli refuge et n’ayant moi-même pas beaucoup de temps j’ai décidé de faire simple…. Et mettre mes amis à contribution ! Je voulais tout de même essayer de nouvelles recettes… J’ai donc testé une mousse de foie de volaille au porto et des rillettes de maquereau aux agrumes.

TartinadesIngrédients pour  une vingtaines de tartinades:
20 tranches de pain de mie
Mousse de foie de volaille au porto:
200 gr de foies de volaille confit au canard
100 gr de beurre demi-sel
3 cuillères à soupe de porto rouge
1 oignon
1/2 c. à c. de piment d’Espelette
sel, poivre
Rillettes de maquereau aux agrumes:
2 boites de filets de maquereau nature
2 petits oignons blancs
2 pots de Philadelphia
1 citron
1 mandarine
1 orange,
5cl de vin blanc
Sel et poivre

Mousse de foie de volaille au porto: Faire revenir environ 5 minutes l’oignon émincé avec les foies de volaille confit, puis déglacer avec le porto. Réserver et laisser tiédir quelques minutes. Mixer les foies avec le beurre, le porto le sel, le poivre, et le piment d’Espelette. Tasser dans une terrine et concasser quelques pistaches et saupoudrer dessus. Couvrir et mettre au frais pendant 24h.

Rillettes de maquereau aux agrumes : Peler et émincer les oignons blancs. Râper les zestes d’un demi citron, une demi orange et une demi mandarine. Puis presser l’orange le citron, et les mandarines. Dans un saladier, écraser les filets et les mélanger avec le Philadelphia. Ajouter les oignons les zestes, le jus des agrumes et le vin blanc. Assaisonner avec le sel, poivre. Bien mélanger pour rendre le tout homogène. Assaisonner avec le sel, poivre. Couvrir et mettre au frais pendant 24h.

Pour les tartines : J’ai tartiné alternativement les deux préparations entre deux tranches de pain de mie. J’ai ajouté des cornichons pour les tartinades à la mousse de volaille et des rondelles de radis pour les rillettes de maquereau.

25 avril 2013

Quiche épinard, saumon et tomates cerise

Une nouvelle recette de quiche fraîche et légère ! Et pour la transporter, rien de tel que le très joli sac à tarte confectionné par maman.

quiche-epinard-saumonIngrédients :
La  pâte :
200g de farine d’épeautre
100g de beurre mou
1/2 verre d’eau
1 càc de sel
Garniture :
2 pavés de saumon
500 g d’épinard frais
200g de tomates cerises
3 œufs
250 ml de lait
100g de gruyère
Sel, poivre, huile d’olive

Mélanger la farine et le sel. Couper le beurre en petits morceaux. Ajouter l’eau  et travailler très rapidement la pâte afin d’obtenir une boule. Mettre au frais au moins 1/2h. Faire fondre les épinards dans deux cuillères d’huile d’olive pendant 10 à 15 minutes. Saler et poivrer. Réserver. Couper les pavés de saumon cru en morceaux. Étaler la pâte dans un moule à tarte. Piquer le fond de tarte avec une fourchette. Garnir le fond de tarte avec les épinards, les morceaux de saumon cru et les tomates cerises découpées en deux. Saupoudrer de gruyère. Dans un saladier mélanger les œufs et le lait, assaisonner avec très peu de sel (le saumon étant déjà salé) et du poivre. Verser cet appareil sur la garniture. Saupoudrer de carvi de hollande (ou cumin alsacien !). Faire cuire 25/30 min à 180°.

22 mars 2013

Salade de Sashimi

C’est le printemps ! Si, si, je vous assure. À Tokyo, les Sakura ont même 15 jours d’avance ! Pour fêter ça, une recette pleine de saveurs, légère, et fraîche.

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 8/ 10 verrines :
100 gr de pouces de soja blanchies
1/2 concombre
2 ciboules japonaises (qu’on peut remplacer par 1 petite échalote)
1 morceau de daikon (qu’on peut remplacer par un petit navet)
3/4 grandes feuilles de salade (type feuille de chêne)
100 gr de tentacule de poulpe cuit (qu’on peut remplacer par du calamars)
4/5 grosses coquilles St Jacques fraîches
4/5 grosses crevettes crues
100gr de daurade crue
2 œufs
1 bouquet de coriandre fraiche
le jus d’un demi citron
Pour la sauce :
le jus d’un lime (citron vert)
2 càs d’huile de colza
1 càc d’huile de sésame grillé
1 s de sauce soja
1 s de vinaigre blanc
1 c de sucre
20gr de noix de cajou concassées
1/2 cm de gingembre frai râpé
Fleure de sel

Rincer et couper les légumes, le concombre, le blanc de ciboules japonaises, le daikon et les feuilles de salade en julienne (minces lamelles). Dans un saladier, mettre les pouces de soja blanchies et les les légumes. Couper le petits morceaux la dorade, le poulpe et les coquilles St Jacques, et réserver dans un petit bol avec le jus d’un demi citron. Battre les deux œufs en omelette. Dans une poêle bien chaude et huilée, essayer de former le maximum de crêpes d’œuf possible (au minimum 4). Rouler les crêpes ensemble, et les couper en julienne. Mélanger le poisson, les crustacés, les légumes, et les crêpes d’œuf à la main. Pour la sauce, mélanger tous les ingrédients avec les noix de cajou concassées et réserver. Laver et effeuiller la coriandre.
Répartir la salade dans des assiettes, des verrines, mettre un peu de sauce, et garnir généreusement de coriandre fraîche. On peut préparer tous les éléments à l’avance, mais une fois la sauce mise, servir sur le champ.

17 mars 2013

Riz aux fruits de mer (Arroz de Marisco a Portuguesa)

Riz aux fruits de mer ( Arroz de Marisco a Portuguesa )Pour 4 personnes :
12 gambas
500g de moules
250g d’encornets
1 sachet de cocktail de fruits de mer surgelés (facultatif )
2 oignons
1 poivron rouge
300g de riz à risotto
1 cuillère à café de concentré de tomate
huile d’olive
sel
sauce piri-piri ( sauce pimenté portugaise équivalente au Tabasco )
1 litre de fumet de poisson ( réservé lorsque vous aurez fait cuire les fruits de mer )
25cl de vin blanc

Dans une grande casserole, faites revenir une moitié d’oignon émincée dans de l’huile d’olive puis ajoutez les moules lavées et nettoyées et couvrez. Laissez cuire à feu vif 2 à 3 minutes puis ajoutez 1 verre de vin blanc. Retirez du feu quand les moules sont ouvertes et récupérez le jus de cuisson. Réservez.
Dans la même casserole, faites à nouveau revenir la deuxième moitié d’oignon émincée dans de l’huile d’olive et ajoutez le cocktail de fruits de mer avec les encornets. Après 5 minutes de cuisson, ajoutez le reste de vin blanc et laissez mijoter 7 minutes . Récupérez le jus de cuisson et réservez les fruits de mer.
Le jus de cuisson des moules et celui des fruits de mer vous servira à « mouiller  » le riz durant sa cuisson et donc à lui donner un bon goût. On peut également utiliser du fumet de poisson déjà prêt mais le goût est différent.
Dans une casserole à fond épais, faites revenir de l’huile d’olive avec le deuxième oignon émincé et le poivron rouge également émincé durant 4 à 5 minutes sur feu moyen en remuant régulièrement. Ajoutez le riz et faites le cuire en remuant constamment durant 1 minute puis ajoutez le concentré de tomates et 2 verre de fumet de poisson et 2 pincées de gros sel. Portez à ébullition et cuire en mélangeant constament comme un risotto en ajoutant du fumet au fur et à mesure. Lorsque le riz est presque cuit, ajoutez les fruits de mer et les moules décortiquées. Puis ajoutez les gambas. Laissez mijoter 5 minutes en remuant régulièrement puis ajoutez du piri-piri et ajustez l’assaisonnement en sel. Servir aussitôt.

10 mars 2013

Trio de brochette Balinaises

Je vous propose un petit voyage des papilles à Bali… Fermez les yeux, vous y êtes !

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 8 personnes :
« Satay » de petites crevettes grises :
Une vingtaines de petites crevettes grises
Une vingtaines de piques à brochettes
Un petit bouquet de coriandre fraiche

Huile de friture
Sauce aigre-douce piquante
Quelques noix de cajou (optionnel)
« Satay lilit » au poisson :
400 g Filet de poisson  (type Bar)
200 g de grosses crevettes crues, décortiquées
100 grammes de noix de coco râpée réhydratée
3 cs de poudre de lait de coco
1 cuillère à café de cassonade
Un petit bouquet de coriandre fraiche
3 gousses d’ail
4 échalotes
1 cm de gingembre
2 cs de fécule (de riz ou de mais)
4/6 tiges de citronnelle (pour faire les brochettes)
Sel et poivre
« Satay » de poulet :
200g de poulet en morceaux avec la peau et désosser
Une dizaines de
piques à brochettes
Le jus d’une orange
Un peu de citronnelle
Zeste de combava
3/4 feuilles de combanva
Quelques noix de cajou concassés
Sel et poivre


« Satay » de petites crevettes grises :
Embrocher les petites crevettes grises sur les piques à brochettes. Couper le bout des têtes, au niveau des yeux, enlever aussi les antennes. Faire frire 2/3 minutes et égoutter sur du papier absorbant. Mettre dans un plat, saler et couvrir de sauce sauce aigre-douce piquante, qu’on peut mixer préalablement avec quelques noix de cajou et de feuilles de coriandre fraiche.
« Satay lilit » au poisson :
Dans un robot culinaire mettre les crevettes décortiquées et le poisson coupé en morceaux. Ajouter le sel, le sucre brun, la noix de coco râpée réhydratée, la poudre de lait de coco, les gousses d’ail, les échalotes coupées en morceaux, et bien mixer, pendant 1-2 minutes. Rajouter la fécule et mixer encore un peu pour tout bien mélanger. Dans la paume de la main mettre l’équivalent d’une ou deux cuillères à soupe de la pâte de poisson-crevettes, placez une tige de citronnelle (coupée en deux dans la longueur) au centre, et l’envelopper doucement avec votre main. Mettre de côté sur un plaque antiadhésive. Faire griller 15 min de chaque côté dans un four à 200C.
« Satay » de poulet : Mettre les morceaux de poulet avec la peau à mariner 20/30 minutes avec le jus d’une orange, la citronnelle effilée, le zeste d’un 1/2 combava, les feuilles de combava coupées finement, les noix de cajou concassés, sel et poivre. Faire les brochettes et gardant un maximum de marinade sur la viande. Faire griller 15 min de chaque côté dans un four à 200C.
Servir les satay chaud accompagnés d’une sauce pimentée en apéritif, ou avec du riz en accompagnement.

20 février 2013

Un repas francais : Chou farci au saumon, braisé aux carottes et petits lardons

C’était un challenge, mais la faim justifie les moyens ! Après avoir vu le film Les saveurs du palais, le chou farci au saumon braisé aux petits lardons est devenu une obsession… Je devais essayer ! J’ai trouvé la recette originale issue du livre Carnets de cuisine du Périgord à l’Élysée de Danièle Mazet-Delpeuch sur le site de Marmiton, et je l’ai presque suivie à la lettre.

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 6 personnes:
700 gr de filet de saumon
Dashi en poudre ou fumé de poisson
1 chou vert
1 kg de carottes
250 g d’oignons jaunes
250 g de poitrine de porc fumée
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 bouquet garni
Sel poivre
1 carré d’étamine d’un mètre de côté
40 g d’échalotes
40 g de vin blanc
200 g de beurre pommade

Couper le saumon en tranches d’environ 1 cm. Saler, poivrer et réserver au frais. Détailler la poitrine fumée en minces lardons, les blanchir dans une petite casserole d’eau bouillante 2min, et rafraîchir par un bref passage sous l’eau froide. Dans un grand récipient, faire bouillir de l’eau et y faire blanchir le chou entier pendant 3 minutes, égoutter, rafraîchir 10 secondes sous l’eau froide, et recommencer l’opération une seconde fois. Ouvrir délicatement le chou, feuille à feuille, ne garder que les belles feuilles tendres. Dans une cocotte, faire blondir les oignons émincés avec l’huile d’olive, ajouter les carottes lavées, en petits morceaux, et les lardons. Laisser cuire 30min à feu très doux. Maintenir au chaud.
Pendant ce temps, faire bouillir une grande quantité d’eau dans une grande cocotte avec 4 cuillères à soupe de Dashi (ou de fumé de poisson) et le bouquet garni. Ensuite, chemiser une passoire à pied avec l’étamine, en ayant pris soin de la laisser pendre sur les côtés de façon à pouvoir ensuite en rassembler les bords afin de former un baluchon. Tapisser en commençant par deux couches de feuilles de chou, en les faisant se chevaucher, puis appliquer une tranche de saumon, puis une couche de chou, une de saumon, etc. jusqu’à utilisation complète, en terminant par une double épaisseur de chou. Refermer l’étamine, serrer fort avec une ficelle de cuisine. Plonger délicatement le chou farci dans le bouillon et laisser frémir 15 min, puis le tourner et ajouter 5 mn de cuisson. Égoutter le chou, le démailloter délicatement sur une assiette creuse, le faire glisser dans la cocotte sur le lit de carottes, y ajouter un peu du bouillon de poisson, il doit toujours y avoir la quantité de 2 cuillères à soupe de jus dans la cocotte (Ne pas laisser sécher), et faire confire à feu très doux pendant 40 minutes, poivrer en toute fin de cuisson.
Quelques minutes avant le service, faire le beurre blanc : Faire suer les échalotes, sans les colorer, avec une noisette de beurre à feu doux pendant deux à trois minutes. Rajouter le vin blanc et laissez réduire. Puis incorporer le beurre petit à petit, à feu doux, tout en fouettant. Saler, poivrer et fouettez légèrement. Enfin passez le beurre blanc au chinois. Servir le chou avec le confit de carottes et lardons. Couper devant les convives, comme des parts de gâteau, avec un couteau très aiguisé. Napper d’un peu de beurre blanc, c’est Top, et ça vaut tous ces efforts en cuisine !

30 janvier 2013

Galettes au quinoa, saumon et fondue de poireaux pour la Chandeleur !

Pour changer un peu des crêpes, une recette tirée du « Elle à table, spéciale chandeleur » que j’ai légèrement modifiée…

pâte à crêpe-chandeleurIngrédient:
Pour la pâte:
100 g de farine de quinoa
100 g de farine de riz
1/2 sachet de levure
40 g de parmesan râpé
1l de lait de riz
2 œufs
1 càs d’huile d’olive
Pour la garniture:
4 poireaux
1 oignon
2 càs d’huile d’olive
Saumon fumé
1 pot de mascarpone
Sel, poivre et herbes de Provence

Dans un saladier, mélanger la farine de quinoa et la farine de riz, la levure, le parmesan et une pincée de sel. Ajouter les œufs et le lait de riz petit à petit à jusqu’à obtenir une pâte lisse. Laisser reposer 1h.
Rincer les poireaux et les émincer. Émincer l’oignon. Faire chauffer un wok et ajouter 2 càs d’huile d’olive. Faire revenir l’oignon et les poireaux émincés. Saler, poivrer puis ajouter un demi-verre d’eau et laisser mijoter à découvert pendant 15 mn. Quand les poireaux sont tendres, lier avec le mascarpone. Découper le saumon en lamelles.
Faire cuire les galettes dans une poêle légèrement huilée. Garnir les galettes avec  la sauce poireaux/mascarpone et les lamelles de saumon.

23 janvier 2013

Quiche saumon poireaux

Hommage à mes amies A. et M. qui ont respectivement été élues reines des quiches 2011 et 2012 ….. Qui pour le titre de 2013 ???

Quiche saumon poireauxIngrédients:
Pour la pâte:
200g de farine d’épeautre

100g de beurre mou
1/2 verre d’eau
1 c.c. de sel
Pour la garniture:
2 pavés de saumon

3 petits poireaux
3 œufs
250 ml de lait
Sel, poivre, huile d’olive

Premièrement faire la pâte : Mélanger la farine et le sel. Couper le beurre en petits morceaux. Ajouter l’eau  et travailler très rapidement la pâte afin d’obtenir une boule. Mettre au frais au moins 1/2h. Laver et couper les poireaux en rondelles. Les faire suer dans deux cuillères d’huile d’olive pendant 10 à 15 minutes. Saler et poivrer. Réserver. Couper les pavés de saumon cru en morceaux. Étaler la pâte dans un moule à tarte. Piquer le fond de tarte avec une fourchette. Garnir le fond de tarte avec les poireaux et les morceaux de saumon cru. Dans un saladier mélanger les œufs et le lait, assaisonner avec très peu de sel (le saumon étant déjà salé) et du poivre. Verser cet appareil sur la garniture. Saupoudrer de carvi de hollande (ou cumin alsacien !). Faire cuire 25/30 min à 180°. Manger avec une bonne salade de mâche assaisonnée à l’huile de noix.

21 décembre 2012

Menu du noël « léger gourmand » de S. : l’apéritif

Pommes d’amour de tomates-cerises, tempura d’huitres, et tartare de thon et avocat : Amuses bouches en fête !

Exif_JPEG_PICTUREIngrédient pour 5-6 personnes :

Pommes d’amour de tomates-cerises :
20 tomates-cerises
50 g de goma-shio de sésame blanc
300 g de sucre semoule
10 cl d’eau

Tempura d’huitres
:
20 huîtres
50 g de farine de blé
100 g de panure (si possible japonaise)
Huile de friture
Sel et poivre
Sauce ponzu

Tartare de thon et avocat:
100 gr de thon à sashimi
1 avocat bien mure
1 lime (citron vert)
1 bouquet de coriandre fraiche
1 petite échalote
20 petits toasts ou mini blinis (maison ou pas)
Sel et poivre

Pommes d’amour de tomates-cerises : Laver les tomates-cerises, essuyez-les bien et enfoncez une pique dans chacune. Préparer une assiette pour y mettre le goma-shio de sésame blanc et réserver. Dans une casserole remplie de 10 cl d’eau et le sucre. Laisser cuire jusqu’à obtenir un caramel blond, en prenant soin de remuer de temps à autre. Retirer le caramel du feu puis laissez-le reposer pendant 2/ 3mn. Ensuite, trempez chaque tomate dans le caramel en veillant bien à ce que toute la surface de la tomate soit recouverte de manière uniforme et fine. Poser les tomates une à une sur le goma-shio pour qu’il se repartisse sur toute la partie inférieur de chaque tomates.

Tempura d’huitres ou Kaki-Furai : Ouvrir les huîtres et les détacher de leurs coquilles (avec douceur). Décortiquer les huîtres en ôtant la peau visqueuse et les morceaux de coquillage de la chair. Lavez-les à l’eau courante. Égoutter avec du papier absorbant..
 Repartir dans trois assiettes: la farine tamisée avec un peu de sel et de poivre dans la première, les œufs battus avec une cuillère à soupe d’eau dans la seconde, la panure
 dans la dernière. Recouvrir chaque huître de farine puis de l’œuf puis de la panure. Laisser croûter pendant 30 min pour que la panure reste bien pendant la friture. Faire frire les huîtres dans de l’huile chaude jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Déguster avec la sauce ponzu.
Nota : Si vous ne trouvez pas de panure japonaise sachez que celle de cette recette est faite avec de la partie blanche du pain de mie bien moelleux un peu séché passée au mixeur.

Tartare de thon et avocat : Émincer finement l’échalote, et la faire mariner 1/2h dans le jus du citron vert. Couper l’avocat en petites dés, puis le mélanger avec l’échalote marinée et la coriandre coupée finement. Saler et poivrer, puis mettre un peu de ce mélange sur des blinis. Couper le thon en petits dés et le repartir sur les toastes.

19 décembre 2012

Menu du noël « léger gourmand » de S. : l’entrée

« Chawan-mushi » – Flan japonais aux crevettes, œufs de saumon et shiitakés

Voici une entrée légère au bon gout de dashi
 (bouillon de konbu et de bonite séchée) que j’affectionne particulièrement. Je l’ai juste habillé d’œufs de saumon pour les fêtes !
Pour celles et ceux qui souhaiterai en savoir plus sur le dashi, le konbu et le gout umami je vous revois au délicieux texte de « Cuisine en bandoulière ».

Exif_JPEG_PICTUREPour 4 personnes
3 œufs

400ml de dashi

1/2 c.c. de sel

1 c.c. de sauce de soja

1 c.c. de mirin
 (sorte de saké doux)
4 shiitakés (champignon japonais)
4 crevettes

100 gr d’œufs de saumon

Mettre le dashi, le sel, la sauce de soja, le mirin dans une casserole, et porter à ébullition, puis réserver. Décortiquer les crevettes, ôter la tête, la queue et la veine centrale. Laver, équeuter et couper les shitakes en fines tranches. Mettre dans l’ordre, les crevettes, les shiitakés dans des ramequins. Ajouter le dashi aux œufs battus en remuant, puis en filtrant avec une passoire fine verser un peu de l’appareil dans chaque ramequin.
Mettre les ramequin dans le panier d’un cuit vapeur et fermer avec un couvercle. Faire cuire à la vapeur à feu vif jusqu’à ébullition, puis cuire à feu doux pendant quinze minutes environ. Il faut que l’œuf se fige. 
Si on n’a pas de marmite à vapeur, on peut faire cuire la préparation au four, à la vapeur. Versez de l’eau dans une plaque allant au four et préchauffez le four à 160°. Mettez un couvercle en papier aluminium sur les ramequins et les disposer sur la plaque. Enfourner et faire cuire ainsi pendant 30 minutes, en vérifiant qu’il y ait toujours de l’eau dans le fond du plat.
 Servir chaud ou à température, avec une généreuse cuillère d’œuf de saumon et quelques herbes pour décorer.

9 décembre 2012

Menu du noël « glamour-chic » de M. : l’entrée

Tartare de homard sur tartare d’avocat

Deuxième bougie, deuxième menu ! Avec 4 de mes amies que j’ai rencontrées il y a déjà 7 ans, nous nous retrouvons chaque année pour fêter noël… Mais si d’ordinaire nous arrivons à toutes nous réunir vers le mois de février, cette année on a fait une exception pour pouvoir présenter dans les temps ce menu du noël des copines ! Un grand merci à elle 4 pour avoir joué mes commis et m’avoir laissé jouer la « chef » (je sais que vous avez adoré décarcasser le homard ou éplucher les quartiers de mandarines !!).
Et comme en plus de bien manger nous aimons bien boire, en prime nous vous conseillons quelques bonnes petites bouteilles pour accompagner les plats.

Tartare de homard sur tartare d’avocatIngrédients pour 6 personnes :
4 homards cuits
4 avocats
1 Citron vert
4 ou 5 mandarines
1 botte d’aneth
Oignon doux des Cévennes
Feuilles de brick
Concentré de tomate
vin blanc
sel , poivre
Huile d’olive

Pour le tartare de homard : Décortiquer le homard et couper la chair en petits dés. Mélanger avec de l’aneth hachée, de l’oignon doux des Cévennes finement haché et des zestes d’un demi citron vert. Assaisonner avec le jus d’un demi citron vert, 2 càs d’huile d’olive du sel et du poivre. Réserver.

Pour le tartare d’avocats : Découper en petits dés la chair de 4 avocats. Mélanger avec des quartiers décortiqués de mandarine. Assaisonner avec le jus d’une mandarine, 2 càs d’huile d’olive, du sel et du poivre. Réserver.

Pour les croustillants de brick : Badigeonner une feuille de brick d’huile d’olive. Découper 6 ronds à l’aide d’un emporte pièce rond. Placer les ronds sur une plaque entre 2 feuilles de papier de cuisson et mettre au four à 180°C jusqu’à coloration. Réserver.

Pour la réduction de homard : Dans une casserole faire saisir la carcasse à l’huile d’olive. Faire flamber avec un alcool fort. Ajouter une cuillère à soupe de concentré de tomate. Déglacer au vin blanc. Mouiller à l’eau. Laisser cuire environ 1h. Passer au chinois.

Le Dressage : Avec un emporte pièce rond dresser les dés d’avocat. Poser le croustillant de brick sur puis dresser les dés de homards. Réaliser un trait de sauce de réduction de homard sur le côté.

A boire avec : Chablis 1er cru vau de Vey 2008 domaine Brocard

5 décembre 2012

Un Noël Breton et locavore de L. : Le plat

Cassolette de moules, coques et palourdes au cidre

Cassolette de moules, coques et palourdes au cidrePour 6 personnes :
1 kg de moules
500 g de coques
500 g de palourdes
1 oignon
3 carottes
1 céleri
1 litre de cidre brut
150 g de poitrine fumée
200 g de crème fraîche épaisse
huile d’olive, sel, poivre

Faites dessabler les coques et les palourdes dans de l’eau froide et salée. Lavez et ébarbez les moules. Dans un grands fait-tout, faites cuire les moules, les coques et les palourdes avec l’oignon et le céleri durant 20 minutes. Égouttez les moules, les coques et les palourdes et réservez 2 verres de jus de cuissons. Conservez une quelques coquillages entiers et décortiquez le reste. Réservez. Dans une casserole, faites réduire de moitié le jus de cuisson et ajoutez les carottes coupées en fines rondelles. Ajoutez le cidre et laissez réduire 10 minutes. Délayez de crème et poivrez. Faites mijoter 8 minutes à feu doux. Pendant ce temps, détaillez la poitrine fumées en fines lamelles et faites-les dorer à la poêle. Ajoutez toutes les moules, coques et palourdes et la poitrine fumée à la sauce .Mettez à réchauffer 5 minutes sur feu moyen. Servez avec du riz.

 

11 novembre 2012

Ragoût d’huîtres aux patates douces et aux poireaux

Petit clin d’œil aux élections américaine avec une recette Cajun/Créole aussi appeler « Southern cuisine ». C’est un style de cuisine originaire de la Louisiane où se mêlent la cuisine française, espagnole, portugaise, italienne, indienne (d’Amérique), avec un soupçon d’influences africaines ! D’une manière générale, l’influence française dans la cuisine cajun est surtout issu de la cuisine rustique, paysanne. Recette trouvé et adapté à partir de celle du site Whole living de Martha Stewart

Ingrédients pour 3/4 personnes :
1 cuillère à soupe d’huile de colza
1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
1 blanc de poireau, coupées en petits morceaux
1 patate douce moyenne, pelées et coupées en petits morceaux
1 cuillères à soupe de farine de riz
250ml de lait de soja
12 huîtres
Sel et poivre

Ouvrir les huitres, récupérer l’eau et réserver. Faire chauffer l’huile dans une casserole moyenne à feu moyen. Ajouter le gingembre râpé, les poireaux, la patate douce, en remuer de temps en temps pendant environ 10 à 15 minutes. Incorporer la farine et cuire pendant 1 minute. Augmenter le feu (moyen-vif) et verser lentement le lait et eau des huîtres réservés, en fouettant constamment. Dès que des bulles commencent à se former, incorporer délicatement les huîtres et cuire ensemble environ 2 minutes. Assaisonner selon goût avec sel et poivre. Répartir dans des bols.

24 octobre 2012

Acras de Morue Antillais

Pour ses 30 ans, mon amie A. m’a appris à faire sa délicieuse recette d’acras de morue antillais. Avec un bon punch de la maman de son chéri (le dénommé patate !) succès garanti !!! Après la version portugaise de L., voici une recette extraite du livre  Café Créole, éditions Hachette collection Saveurs d’ici et d’ailleurs.

Pour 4-6 personnes:
400g de morue salée
2 œufs
200g de farine d’épeautre
1/2 cuillère à café de levure chimique
1 oignon râpé
2 gousses d’ail râpées
2 tiges de ciboule hachées
1/2 piment antillais égrainé et haché finement
Huile végétale

La veille, placer la morue dans de l’eau pendant 12 heures pour la faire dessaler. Le jour même, couvrir la morue d’eau froide et faire cuire 5 minutes sur feu doux. Faire tiédir, égoutter et éliminer la peau et les arrêtes; émietter finement la chair. Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Dans un saladier, disposer la farine et la levure en fontaine. Incorporez 15 cl d’eau, l’oignon et l’ail, la ciboule puis les jaunes d’œufs. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte, puis incorporer la morue et le piment. Faire chauffer l’huile de friture. Former des petites quenelles de pâtes avec 2 petites cuillères et les faire frire 3 minutes environ, jusqu’à ce que les acras soient bien dorés.

14 octobre 2012

Menu à 4 mains : L’entrée, Saint-Jacques poêlées et chantilly de Wasabi

Suite et fin de ce Menu à 4 mains, dont voici l’entrée.

Pour 2 personnes :
20 cl de crème liquide entière
1 cuillère à soupe rase de wasabi
8 belles Saint-Jacques
Un peu de beurre
Des pousses d’épinard

Dans un bol, mélangez la crème et le wasabi, à l’aide d’un fouet. Salez et  poivrez très légèrement. Passez ce mélange au chinois, puis versez-le dans votre siphon. Réservez au froid au minimum 2h. Avant de servir, secouez bien le siphon. Faire fondre du beurre dans une poêle bien chaude, faire dorer les Saint-Jacques quelques minutes. Surtout ne pas trop les cuire. Saler, poivrer. Dresser les Saint-Jacques et la chantilly de Wasabi avec une petite salade de pousses d’épinard.

Ps 1 : dans la vie il faut être franche : J’ai détesté l’association Saint-Jacques, chantilly, à cause d’un manque de texture en bouche… Par conte j’ai été bluffée  par le goût : la chantilly au wasabi c’est extra ! J’en referais donc mais avec quelque chose de croustillant !
Ps 2: on peut aussi ajouter 1 goutte de colorant vert dans la chantilly pour avoir un effet plus Wasabi.

%d blogueurs aiment cette page :