Posts tagged ‘beurre pommade’

16 avril 2014

Buns maison

La mode est au burger maison, et souvent cela commence avec un bon bun !

BunsIngrédients pour 8 buns :
500 gr de farine
4 c. à c. de levure de boulanger ou 2 sachets
10g de sel
15 gr de sucre
200 ml d’eau tiède ou tempérée
50 ml de lait tiède
1 œuf
30 gr de beurre mou (pommade)

Mélanger la farine, le sel et le sucre dans un bol. Dans un verre mélanger la levure, l’eau et le lait tiédi puis ajouter au mélange de farine. Ajouter l’œuf et pétrir pendant quelques minutes. Quand la pate commence à former une boule qui se détache des parois, ajouter le beurre en morceaux. Il faut les incorporer un à un en prenant soin qu’il soit bien imprégné dans la pate avant d’en ajouter un second. Pétrir pendant encore quelques minutes. Sortir la pate du bol, la façonner en boule et la mettre dans un saladier en prenant soin de le recouvrir avec un torchon. Faire lever pendant 1h30 à 2h jusqu’à ce qu’elle double de volume. On peut aussi la faire gonfler en la laissant une nuit au réfrigérateur (technique de la brioche). Quand la pâte a bien gonflé, la sortir du saladier et pétrir rapidement. Détailler 8 portions égales et façonner les morceaux en boules. Il faut les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en prenant soint de les espacer de 5 centimètres. Appuyez légèrement dessus afin de les aplatir et laisser gonfler pendant 1h30 en les recouvrant d’un torchon propre. Faire chauffer le four à 200°C. Dorer les buns avec du lait et un pinceau, puis couvrir de graines de sésames. Faire cuire 15 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Laissez les refroidir sur une grille. On peut faire directement une hamburger party, ou bien on peut congeler ces buns, ils seront parfaits pour une envie intempestive de burger…

20 février 2014

Cake cannelle et noix

Cake cannelle et noixIngrédients:
80gr de beurre pommade
80gr de cassonade
1 œuf
150gr de farine d’Épeautre complète
25cl de lait de soja
1/2 sachet de levure
Garniture :
3 c. à s. de sirop d’agave
1 c. à s. de cannelle en poudre
90gr de cerneaux de noix concassées

Préchauffer le four à 180°C. Battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajouter le beurre en pommade. Mélanger la farine et la levure puis ajouter la moitié de cette préparation au premier mélange. Ajouter le lait tiède et mélanger à nouveau. Verser enfin le reste de farine et remuer bien la pâte afin de rendre la préparation homogène. Préparer la garniture : dans un bol mélanger de façon homogène les noix, le sirop d’agave et la cannelle. Verser la moitié de la pâte dans un moule à cake bien beurré, verser la moitié de la garniture, recouvrir du restant de pâte, puis de garniture. Appuyer légèrement pour faire pénétrer un peu le mélange dans la pâte. Faire cuire 45 minutes, il faut que la pointe du couteau ressorte sèche. Il est préférable de déguster ce gâteau dans les 3 jours, mais il peut aussi se congeler (en tanches c’est plus pratique) pendant un mois.

20 février 2013

Un repas francais : Chou farci au saumon, braisé aux carottes et petits lardons

C’était un challenge, mais la faim justifie les moyens ! Après avoir vu le film Les saveurs du palais, le chou farci au saumon braisé aux petits lardons est devenu une obsession… Je devais essayer ! J’ai trouvé la recette originale issue du livre Carnets de cuisine du Périgord à l’Élysée de Danièle Mazet-Delpeuch sur le site de Marmiton, et je l’ai presque suivie à la lettre.

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 6 personnes:
700 gr de filet de saumon
Dashi en poudre ou fumé de poisson
1 chou vert
1 kg de carottes
250 g d’oignons jaunes
250 g de poitrine de porc fumée
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 bouquet garni
Sel poivre
1 carré d’étamine d’un mètre de côté
40 g d’échalotes
40 g de vin blanc
200 g de beurre pommade

Couper le saumon en tranches d’environ 1 cm. Saler, poivrer et réserver au frais. Détailler la poitrine fumée en minces lardons, les blanchir dans une petite casserole d’eau bouillante 2min, et rafraîchir par un bref passage sous l’eau froide. Dans un grand récipient, faire bouillir de l’eau et y faire blanchir le chou entier pendant 3 minutes, égoutter, rafraîchir 10 secondes sous l’eau froide, et recommencer l’opération une seconde fois. Ouvrir délicatement le chou, feuille à feuille, ne garder que les belles feuilles tendres. Dans une cocotte, faire blondir les oignons émincés avec l’huile d’olive, ajouter les carottes lavées, en petits morceaux, et les lardons. Laisser cuire 30min à feu très doux. Maintenir au chaud.
Pendant ce temps, faire bouillir une grande quantité d’eau dans une grande cocotte avec 4 cuillères à soupe de Dashi (ou de fumé de poisson) et le bouquet garni. Ensuite, chemiser une passoire à pied avec l’étamine, en ayant pris soin de la laisser pendre sur les côtés de façon à pouvoir ensuite en rassembler les bords afin de former un baluchon. Tapisser en commençant par deux couches de feuilles de chou, en les faisant se chevaucher, puis appliquer une tranche de saumon, puis une couche de chou, une de saumon, etc. jusqu’à utilisation complète, en terminant par une double épaisseur de chou. Refermer l’étamine, serrer fort avec une ficelle de cuisine. Plonger délicatement le chou farci dans le bouillon et laisser frémir 15 min, puis le tourner et ajouter 5 mn de cuisson. Égoutter le chou, le démailloter délicatement sur une assiette creuse, le faire glisser dans la cocotte sur le lit de carottes, y ajouter un peu du bouillon de poisson, il doit toujours y avoir la quantité de 2 cuillères à soupe de jus dans la cocotte (Ne pas laisser sécher), et faire confire à feu très doux pendant 40 minutes, poivrer en toute fin de cuisson.
Quelques minutes avant le service, faire le beurre blanc : Faire suer les échalotes, sans les colorer, avec une noisette de beurre à feu doux pendant deux à trois minutes. Rajouter le vin blanc et laissez réduire. Puis incorporer le beurre petit à petit, à feu doux, tout en fouettant. Saler, poivrer et fouettez légèrement. Enfin passez le beurre blanc au chinois. Servir le chou avec le confit de carottes et lardons. Couper devant les convives, comme des parts de gâteau, avec un couteau très aiguisé. Napper d’un peu de beurre blanc, c’est Top, et ça vaut tous ces efforts en cuisine !

%d blogueurs aiment cette page :