Posts tagged ‘blanc de poireau’

3 février 2013

Nouvel an chinois : Recette de gyoza facile !

Dimanche prochain ce sera le nouvel an chinois. 2013 est l’année du serpent en Chine, en Corée, au Japon, ainsi que dans beaucoup d’autres pays d’Asie du nord. Au Japon, il est souvent considéré comme un animal qui apporte fortune et renouvellement… Plus qu’une semaine pour se préparer alors voici une recette de gyoza. Les gyoza sont la version japonaise des raviolis chinois, il sont généralement servis par 6 (par personne) avec de la bière !

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients (pour 12 gyoza):
Sachet de 12 feuilles à ravioli chinois (magasin asiatique au rayon frai)
150g de viande porc hachée
1 petit blanc de poireau
1 cuillères à soupe de gingembre frai haché
6/7 feuilles de shiso (facultatif, on peut remplacer par du basilic frai ou du persil)
1 cuillères à soupe d’huile de sésame
1 cuillères à soupe de sauce de soja
Sel et poivre
Sauce ponzu

Hacher finement le poireau et le blanchir 5min dans de l’eau bouillante, laisser refroidir et réserver. Hacher finement les feuilles de shiso et le gingembre. Mélanger le tous avec la viande de porc hachée. Ajouter la cuillère de soja et celle d’huile de sésame, salez et poivrez. Mettez une bonne cuillère à café de garniture au milieu d’une feuille à ravioli et repliez en deux pour former un chausson, puis plisser le bord pour bien fermer le ravioli. Faire chauffer un filet d’huile dans une poêle. Y mettre les gyoza à dorer des deux côtés à feu moyen. Quand ils sont bien dorés, verser de l’eau dans la poêle jusqu’à la moitié de la hauteur des gyoza.  Couvrir la poêle et laisser cuire jusqu’à ébullition. Quand l’eau bout, vider l’eau de la poêle, mais il faut surtout en laisser un peu dans le fond sinon les gyoza vont attacher. Remettre la poêle sur le feu et laisser cuire quelques instants jusqu’à ce que le reste d’eau soit évaporée et que le côté en contact avec la poêle soit à nouveau sec et doré. Servez avec la sauce ponzu et quelques gouttes de sauce piquante si on aime. A manger en entrée ou pour une mise en bouche !

Publicités
28 novembre 2012

Chicken soup à ma facon, marrons et shitake

Suite et fin de la série soupe avec ce bouillon de poule inspirée d’une recette Elle à table revisitée et simplifiée ! Et si vous en voulez encore, voici un récap des recettes de soupes déjà publiées sur SML :
La soupe de potimarron de S.
Soupe de lentilles corail
Soupe de courge et lentilles au safran
Velouté de champignon
Velouté de courges d’hiver et poires rôties avec leur pesto de noix
Velouté d’endive, chips de jambon cru, noix et cigares de Comté

Ingrédients :
300 g de blanc de poulet haché

100 g de marrons cuits
1 œuf
50 g de flocons d’avoine
1 petit bouquet de persil
le zeste et le jus d’1 citron non traité
1 litre de bouillon de poule dégraissé (maison ou pas)
2 carottes coupées en julienne
1 blanc de poireau coupé en julienne
6 champignons shitake
2 c. à soupe d’huile d’olive

Préchauffer le four à th. 6-7 / 200°. Couper les marrons en petits morceaux. Dans un saladier, mélanger le blanc de poulet haché, les marrons, les 2/3 du persil haché, l’œuf et les flocons d’avoine et le zeste du citron. Former des petites boulettes et les déposer dans un plat allant au four avec 2 c. à soupe d’huile d’olive et faire cuire environ 30 mn. Dans une casserole, réchauffez doucement le bouillon. Épluchez et détaillez les légumes en petits morceaux, puis faites-les dorer dans une poêle avec 2 c. à soupe d’huile d’olive, 15 mn à feu moyen. Ajoutez le reste du persil avec le jus de citron. Mélangez quelques minutes. Répartissez les boulettes dans 3 bols, ajoutez un peu de légumes, puis le bouillon bien chaud quelques feuilles de persil pour la déco et servez aussitôt !

25 novembre 2012

Soupe miso

Aujourd’hui on continue la série « spéciale soupe » avec une icône de la cuisine Japonaise : La soupe miso ! C’est, avec le riz, un des éléments essentiels du petit déjeuner. Le miso est une pâte de haricots soja fermentée et salée. On l’utilise en base dans les soupes, pour la confection de bouillons, en condiment etc. Il y a autant de soupes miso que de cuisinières au Japon ! En voici donc ma version.

Pour 3/4 petits bols :
500 ml litre d’eau
100 g de tofu soyeux
1 cuillère de pâte miso par bol (nota: Il existe de nombreuses sorte de pâte miso, ici j’ai utilisé une pâte rouge)
60 ml de dashi
1 cuillère à soupe de mirin
1 carotte
1 blanc de poireau
Quelques feuilles de persil plat

Couper la carotte en fine lamelles et le blanc de poireau en fins tronçons. Les mettre dans une casserole avec l’eau et le dashi, puis porter le tout Dans une casserole, amener l’eau et à ébullition. Faire cuire 5/8 minutes. Baisser le feu à médium. Dans un petit bol, mélanger le miso et le mirin, incorporer dans la casserole et continuer la cuisson 5 minutes. Attention, une fois qu’on a mis la pâte miso dans le bouillon, il ne doit surtout pas bouillir ! La préparation perdrait tout son goût et ses propriétés. Pendant ce temps, couper du tofu en petits dés, incorporer à la soupe et laisser 2 minutes. Servir dans des petits bols avec quelques feuilles de persil.

11 novembre 2012

Ragoût d’huîtres aux patates douces et aux poireaux

Petit clin d’œil aux élections américaine avec une recette Cajun/Créole aussi appeler « Southern cuisine ». C’est un style de cuisine originaire de la Louisiane où se mêlent la cuisine française, espagnole, portugaise, italienne, indienne (d’Amérique), avec un soupçon d’influences africaines ! D’une manière générale, l’influence française dans la cuisine cajun est surtout issu de la cuisine rustique, paysanne. Recette trouvé et adapté à partir de celle du site Whole living de Martha Stewart

Ingrédients pour 3/4 personnes :
1 cuillère à soupe d’huile de colza
1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
1 blanc de poireau, coupées en petits morceaux
1 patate douce moyenne, pelées et coupées en petits morceaux
1 cuillères à soupe de farine de riz
250ml de lait de soja
12 huîtres
Sel et poivre

Ouvrir les huitres, récupérer l’eau et réserver. Faire chauffer l’huile dans une casserole moyenne à feu moyen. Ajouter le gingembre râpé, les poireaux, la patate douce, en remuer de temps en temps pendant environ 10 à 15 minutes. Incorporer la farine et cuire pendant 1 minute. Augmenter le feu (moyen-vif) et verser lentement le lait et eau des huîtres réservés, en fouettant constamment. Dès que des bulles commencent à se former, incorporer délicatement les huîtres et cuire ensemble environ 2 minutes. Assaisonner selon goût avec sel et poivre. Répartir dans des bols.

%d blogueurs aiment cette page :