Posts tagged ‘crème fleurette’

24 mai 2015

Tarte fraises et rhubarbe, pâte sablée à la farine de riz

Voici une recette bien de saison, faite avec les fruits du marché ! J’ai fait un pâte sablée avec de la farine de riz et c’était délicieux !

Tarte fraise-ruhbarbe-farine de rizIngrédients pour 1 belle tarte :
Pâte sablée à la farine de riz :
150g de beurre demi-sel
100g de sucre
200g de farine de riz
1 oeuf
Crème pâtissière :
25cl de lait entier
1 gousse de vanille
25g de sucre
2 jaunes d’œufs
10g de maïzena
Crème fouettée :

12cl de crème fleurette
20g de sucre glace
Rhubarbe :

 2 tiges de rhubarbe
2 cuillères à soupe de sucre
+ de belles fraises !

Préparation de la pâte : Dans un plat , mettez la farine de riz, le sucre et le beurre coupé en petits morceaux et travaillez à la main afin de rendre la pâte sableuse (comme pour un crumble) ajoutez ensuite l’oeuf puis mélangez bien. Laissez reposer au frais 2h. Etalez votre pâte et faites-la cuire à blanc 20 minutes à 170°C. Laissez refroidir.
Préparez votre crème pâtissière : Mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre et les grains de vanille et ajoutez la maïzena. Faites bouillir le lait entier puis versez-le sur le mélange oeufs/sucre/maïzena, fouettez vivement et remettez à cuire à feu doux en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe. Filmez au contact et laissez refroidir.
Préparez votre crème fouettée : fouettez la crème vivement durant 1 minute puis ajoutez le sucre glace et fouettez jusqu’à l’obtention d’un mélange assez ferme. Mélangez ensuite votre crème fouettée avec la crème pâtissière.
Préparez la rhubarbe : Epluchez et coupez en petits tronçons la rhubarbe et rincez le tout. Mettez dans un bol les morceaux de rhubarbe et le sucre et laissez macérer 2h. Portez  ensuite à ébullition 200ml d’eau , versez sur le mélange sucre/rhubarbe et laissez 2 minutes puis filtrez. Cela permet de garder la rhubarbe croquante.
Montage de la tarte : Garnissez la pâte cuite et reffroidie de crème pâtissière puis décorez avec les fraises (lavées et équeutées) et la rhubarbe. Servir avec la crème fouettée.

Publicités
15 avril 2015

Semifreddo au sabayon et au nougat

Recette du semifreddo issue du livre « Dolce : la patisserie à l’italienne  » reçu à Noël (super livre, by the way !!!)

SemifreddoIngrédients pour 8 personnes :
200g de nougat
100g de chocolat noir 
150g de crème liquide pour la sauce au chocolat
100g d’amandes effilées  
Pour le sabayon :
6 jaunes d’oeufs
100g de sucre 
15cl de marsala
Pour la crème au mascarpone :
250g de mascarpone
20cl de crème fleurette
60g de miel

Faire le sabayon : Mélangez les jaunes d’oeufs, le sucre et le marsala dans un récipient résistant à la chaleur. Faites chauffer le tout au bain-marie (l’eau ne doit pas bouillir ) en battant 10 minutes au fouet électrique afin d’obtenir une mousse légère . Puis plongez le récipient dans un plat d’eau glacée afin de le refroidir . Remuez régulièrement.

Faire la crème au mascarpone : Mélangez au fouet le mascarpone et le miel puis ajoutez la crème et montez le tout en chantilly.

Le Montage : Mélangez délicatement le sabayon et la crème au mascarpone . Chemisez un moule à cake ou un moule amovible à l’aide de papier film alimentaire . Concassez le nougat en petits morceaux. Versez la moitié du mélange sabayon/mascarpone puis ajoutez les morceaux de nougat et recouvrez du reste de préparation. Sur le dessus parsemer d’amandes effilées. Filmez puis réservez toute une nuit au congélateur.

Avant de servir, laissez le semifreddo 10 à 15 minutes à température ambiante (démoulez sur un plat et enlevez le film alimentaire). Faites la sauce au chocolat : portez les 150g de crème à ébullition, retirez du feu puis ajoutez le chocolat en morceaux et remuez afin d’obtenir une sauce onctueuse. Servez un tranche de semifreddo sur une assiette , puis décorez à l’aide de la sauce au chocolat et des amandes effilées.

7 septembre 2014

Pavlova

PavlovaIngrédients pour 10 personnes :
8 blancs d’œufs
440g de sucre semoule
1 c. à c. de vinaigre de framboise
1 c. à s. de maïzena
50cl de crème fleurette
1 c. à s. de sucre glace
250g de fraises (içi des maras des bois de chez Madame Tanguy à Saint Goustan )
250g de framboises
le jus d’un citron
1 c. à s. de sucre

Préchauffez le four à 120°C. Fouettez les blancs en neige souple avant d’ajouter le sucre petit à petit afin d’obtenir une meringue lisse, ferme et brillante. Mélangez le vinaigre et la maïzena et versez sur la meringue puis mélangez délicatement. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisée , étalez votre meringue en rectangle ou en cercle suivant le plat que vous utiliserez pour le service. Gardez de la hauteur afin d’avoir une meringue  » aérienne ». Enfournez pour 1h30 environ puis éteignez le four et laisser sécher le pavlova en entrouvrant la porte.
Montez la crème en chantilly puis reservez-là au frais. Préparez le coulis en mixant dans un blender : 100g de fraises + 100g de framboises + 1 càc de sucre et le jus de citron.
Pour le dressage : à l’aide d’une poche à douille disposez des rosaces de chantilly un peu partout sur ce « grand » pavlova. Disposez ensuite des fraises et des framboises dessus puis arrosez de coulis.

9 avril 2014

Entremets spéculos poire chocolat

Entremets spéculos poire chocolatIngrédients pour 6 petits cercles:
Dacquoise aux spéculos :

120 g de spéculos à l’épeautre écrasé
30 g de sucre en poudre
3 blancs d’œuf
Confiture de poires caramélisées:

6 poires
45 g de cassonade
Ganache chocolat :
200 g de chocolat noir
20ml de crème fleurette
Mousse de poires :

2 feuilles de gélatine
1 pot de crème elle&vire mascarpone
150g de purée de poire

50g de sucre glace

La veille, préparer la dacquoise, la ganache et la confiture de poire.
La dacquoise : Écraser les spéculos (dans un sac congélation et avec un rouleau à pâtisserie c’est parfait !) en poudre. Monter les blancs d’œufs en neige en ajoutant le sucre semoule en deux ou trois fois. Quand les blancs sont bien fermes, incorporer les délicatement à la poudre de spéculos écrasé. Verser la pâte dans 6 petits cercles à gâteau posé sur une plaque couverte de papier cuisson. Faire cuire les dacquoises une dizaine de minute en environ dans votre four préchauffé à 180°C. Faire tiédir les dacquoises, les démouler et les garder couvertes de papier film jusqu’au lendemain.
La confiture de poire : Éplucher et couper en morceaux moyens 6 belles poires. Mettre les morceaux dans la casserole avec du sucre et un peu d’eau. Faire caraméliser une 20aine de minutes. Faire tiédir et conserver au froid
La ganache : Porter à ébullition la crème et verser la tout en mélangeant avec un fouet en 2-3 fois sur le chocolat cassé en morceaux. Laisser refroidir puis couvrir de papier film au contact direct. Garder la au réfrigérateur jusqu’au lendemain (ou au moins 2h).
Le lendemain (matin) : Mettre les dacquoises dans les cercles, tartiner de confiture de poires et verser  la ganache par-dessus. Placer au congélateur le temps de faire la mousse. Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide pendant environ dix minutes. Verser la purée de poire dans une casserole. Porter à ébullition puis ajouter la gélatine bien pressée. Laisser refroidir. Fouetter la crème elle&vire mascarpone en chantilly en y incorporant 50g de sucre glace. Mélanger délicatement avec à la purée de poire. Mettre la mousse dans les moules au-dessus de la ganache. Couvrir de papier film et mettre au congélateur au moins 4 heures. Sortir les entremets au moins 2 heures avant de le servir. Le démouler et les décorer avec de la poudre de spéculos. Les garder au réfrigérateur.

 

22 décembre 2013

Bûche chocolat blanc / chocolat noir

Buche de Noel SML 2013Ingrédients :
Biscuit :

6 œufs
60g de beurre
130g de sucre
50g de fécule de maïs
Chantilly au chocolat noir :
180g de chocolat noir à 70%
50cl de crème fleurette
Chantilly chocolat blanc :
80g de chocolat blanc pâtissier
150g de crème fleurette
150g de mascarpone

Pour le biscuit : Montez les blancs en neige en ajoutant le sucre petit à petit. Incorporez les jaunes d’œufs, la fécule puis le beurre fondu à l’aide d’une maryse. Étalez sur une plaque à pâtisserie recouvert d’un papier sulfurisé puis enfournez 10 à 12 minutes à 180°C. Une fois cuit, sortez le biscuit du four, enlevez le papier sulfurisé et déposez le biscuit sur un torchon propre et humide puis enroulez-le avec le torchon et laissez refroidir.
Pour la chantilly au chocolat noir : Faire bouillir la crème puis versez-là sur le chocolat en morceaux tout en fouettant afin de faire fondre le chocolat. Réservez au frais 1h. Montez la crème en chantilly.
Pour la Chantilly chocolat blanc : Faites bouillir la crème puis versez-là sur le chocolat blanc en morceaux et mélangez pour le faire fondre. Ajoutez le mascarpone puis réservez au frais 1h. Montez la crème en chantilly
Pour le montage : Déroulez le biscuit et le torchon et déposez le biscuit sur une feuille de papier sulfurisé. Etalez la chantilly au chocolat noir puis roulez délicatement le biscuit sur lui-même. Masquez le biscuit avec la chantilly au chocolat blanc et décorez selon votre imagination. Laissez posez 2h au frais.

3 novembre 2013

Petits choux au spéculoos

J’ai découvert cette association petits choux/ spéculoos dans un p’tit resto bien sympas de Nevers. Bien sure j’ai absolument voulu refaire ça à la maison. Aussi j’ai repris ma base de religieuses, que j’ai adapté goût speculoos. Une tuerie !

Petits choux speculusIngrédient pour 12 petits choux :
Pour la ganache montée :
1 c. à s. d’épices mélange spéculoos
( 1 c.à c de cannelle en poudre,
1/3 c.à c. de noix de muscade en poudre,
1/3 c.à c. de gingembre en poudre,
1/3 c.à c. rase de clou de girofle en poudre,
1 pincée de poivre blanc,
1 pincée de cardamome,
1 pincée d’anis en poudre)

200g de chocolat blanc
200g de crème fleurette
Pour le craquelin:
1 c. à c. d’épices mélange spéculoos
38g de beurre à température

45g de cassonade
45g de farine
Pour la pâte à choux:
75g de lait

50g d’eau
1 pincée de sel
40g de beurre
½ cuillère à soupe de sucre
75g de farine
2 œufs

La veille, préparer la ganache: Porter à ébullition la crème et les épices à spéculoos. Hors du feu, faire fondre le chocolat blanc en émulsionnant bien. Mettre une nuit au frais (ou au moins 4h).
Le jour-J: Commencer par préparer le craquelin. Mélanger le beurre et la cassonade, puis ajouter la farine et les épices à spéculoos. Pétrir jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Étaler cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 2-3 millimètres d’épaisseur. Mettre au frai le temps de préparer la pâte à choux.
Réaliser la pâte à choux: Mettre le lait, l’eau, le sel, le beurre coupé en dés et le sucre dans une casserole sur feu doux. Dès que le mélange frémi, retirer du feu et ajouter la farine en une seule fois, mélanger vivement, comme pour faire un roux. Remettre sur le feu, et sans cesser de remuer, assécher la pâte. Retirer du feu. Mettre la pâte dans un bol, y ajouter les œufs un après l’autre (fouetter préalablement les œufs c’est plus facile) et mélanger vivement pour les incorporer complètement. Préchauffez le four à 200°C. Sur une feuille de papier sulfurisé, dessiner douze disques espacés les uns des autres; six de 4/ 5 centimètres. À l’aide d’une poche à douille, réaliser des ronds de pâtes de la taille des gabarits. Sortir le craquelin du congélateur et découper dedans six disques de 4/5 centimètres. Déposer sur chaque rond de pâte à choux un disque de craquelin de même taille. Cuire les choux 20 minutes sans ouvrir le four pendant la cuisson. Ils vont gonfler et dorer. Au bout de ce temps, sortir les choux du four et laisser complètement refroidir.
Garnir les choux: Récupérer la ganache, la monter chantilly ferme. Garnir chacun des choux de ganache montée. Percer le dessous du chou à l’aide de la douille à garnir puis garnir de crème. Servir ou réserver au frais.

25 octobre 2013

Pâtisson farci

J’adore le pâtisson mais pour le faire aimer à mes louloutes c’est plus dur !!! J’ai donc eu l’idée de faire du pâtisson de façon un peu plus ludique…. Résultat , elles ont bien aimé !!

Patisson farciIngrédients pour 4 personnes :
1patisson
150g de lardons fumés
20cl de crème fleurette
2 ou 3 pommes de terre
1 oignon
1 c-à-c de muscade
un peu de gruyère râpé

Cuire le pâtisson entier dans votre autocuiseur durant 15 minutes. laissez refroidir. Ouvrez le pâtisson en découpant un petit chapeau sur le dessus puis enlevez les pépins. Évidez ensuite le pâtisson en prenant soin de ne pas casser l’écorce. Réservez la chair. Faites cuire les pommes de terre à l’eau. Émincez l’oignon et faites-le revenir dans une poêle avec les lardons. Écrasez les pommes de terre et mélangez-les avec la chair de pâtisson, puis ajoutez la crème et le mélange oignons/lardons. Remplissez votre écorce avec cette « purée » puis ajoutez du gruyère sur le dessus . faites gratiner au four durant 10 minutes. Servez le pâtisson avec une belle salade.

citrouille-halloweenPetit bonus : Si vous regardez les onglets, vous verrez qu’on en a rajouté un spécial et de saison. Vous trouverez pas mal d’idées recettes pour Halloween !

S., M. et L.

2 septembre 2013

2 ans !

sml-2anseeee

eeee

eeee

eeee

eeee

eeee

eeee

eeee

eeee

rrrrr

rrrrr

rrrrr

rrrrr

rrrrr

rrrrr

rrrrr

rrrrr

Merveilleux au chocolat et au café

Je ne suis pas amatrice de desserts au café… mais cette recette de Pierre Marcolini est une pure Merveille !! Digne d’un anniversaire !

Merveille chocolat cafeIngrédients :
Pour la meringue :
200g de blancs d’œufs
200g de sucre fin
200g de sucre glace
1 capsule de Ristretto
Pour la chantilly au café :
200g de crème fleurette (bien froide)
20g de sucre fin
25ml de Ristretto froid
Pour la déco :
100g de chocolat noir ( d’une grande maison … c’est mieux ! )

Préparez vos meringues : Préchauffez votre four à 100°C . Montez vos blancs en neige bien fermes en ajoutant le sucre fin petit à petit. Ajoutez ensuite le sucre glace mélangé au café contenu dans la dosette de Ristretto , et incorporez le tout délicatement à la maryse. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé , dressez vos meringues d’environ 8 cm de diamètre pour des merveilleux individuels… Ici j’ai réalisé des merveilleux plus grands pour plus de plaisir partagé ! Faites cuire vos meringues  2h à 100°C… Si vous aimez les meringues encore moelleuses au centre (comme celle du Pavlova, alors ne faites cuire vos meringues qu’une heure). Réservez dans un endroit sec.

Pour la crème chantilly au café : Battez la crème fleurette avec le café froid en ajoutant le sucre progressivement.

Pour le montage : Déposez une meringue sur votre assiette et recouvrez-la de chantilly au café puis déposez une seconde meringue dessus et recouvrez également de chantilly au café en lissant la crème sur les coté. Laissez prendre au froid 30 minutes . Parsemez ensuite de copeaux de chocolat et dégustez…

Ps : le lendemain… c’est encore meilleur !

21 avril 2013

Tarte aux fraises

Tarte-aux-fraisesIngrédients pour 6/8 personnes :
300g de fraises (ici des gariguettes)
Pour la pâte sablée :
125g de farine
50g de sucre
60g de beurre demi-sel ramolli
1 jaune d’œuf
Pour la crème pâtissière :
25cl de lait entier
1 gousse de vanille
25g de sucre
2 jaunes d’œufs
10g de maïzena
Pour la crème fouettée :
12cl de crème fleurette
20g de sucre glace

Préparez votre pâte : Mélangez le beurre ramolli, la farine et le sucre du bout des doigts afin d’obtenir un pâte « sableuse ». Ajoutez ensuite le jaune d’œuf et pétrissez rapidement afin d’obtenir une pâte homogène. Mettez au frais 2h.
Préparez ensuite votre crème pâtissière : Mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre et les grains de vanille et ajoutez la maïzena. Faites bouillir le lait entier puis versez-le sur le mélange oeufs/sucre/maïzena , fouettez vivement et remettez à cuire à feu doux en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaissise. Filmez au contact et laissez refroidir.
Préparez votre crème fouettée : fouettez la crème vivement durant 1 minute puis ajoutez le sucre glace et fouettez jusqu’à l’obtention d’un mélange assez ferme. Mélangez ensuite votre crème fouettée avec la crème pâtissière… c’est meilleur !
Étalez votre pâte et faites-la cuire à blanc ; 20 minutes à 180°C. Une fois la pâte refroidie , vous pouvez la garnir avec votre crème pâtissière/fouettée et y ajoutez vos fraises.

17 février 2013

Un repas francais : des religieuses en dessert

Suite au cours de cuisine japonaise que j’avais reçu, j’avais proposé un repas français en échange de bons procédés. Faire un repas « bien français » n’est pas tâche facile, surtout au Japon où trouver tous les aliments nécessaires… Je me suis laissée inspirer par le fabuleux film Les saveurs du palais, et après de nombreuses recherches j’ai élaboré ce menu:
Entrée: Bouchées à la reine (Vol-au-vent)
Plat: Chou farci au saumon, beurre blanc et carottes fondantes
Dessert: Religieuses crème de framboises et chocolat blanc
Comme c’est dimanche, je commencerai par le dessert ! Je me suis inspirée de la recette du site Beau à la bouche, une référence tant il est toujours documenté et plein de finesse. Cette recette, est elle même inspirée de celle de Christophe Felder, qui est l’un des rares chefs à donner le secret du craquelin, sorte de pâte à crumble qui rend les choux irrésistibles !

Exif_JPEG_PICTUREIngrédient pour 6 religieuses:
Pour la ganache montée:
60g de pulpe de framboises
150g de chocolat blanc
200g de crème fleurette
Pour le craquelin:
38g de beurre à température

45g de cassonade
45g de farine
Pour la pâte à choux:
75g de lait

50g d’eau
1 pincée de sel
40g de beurre
½ cuillère à soupe de sucre
75g de farine
2 œufs
Pour le glaçage royal:
200g de sucre glace
1 blanc d’œuf
quelques gouttes de citron
quelques framboises pour la décoration

La veille, préparer la ganache: Porter à ébullition les 60g de pulpe de framboises. Hors du feu, faire fondre le chocolat en émulsionnant bien.  Incorporer ensuite la crème bien froide. Mettre une nuit au frais.
Le jour-J: Commencer par préparer le craquelin. Mélanger le beurre et la cassonade, puis ajouter la farine. Pétrir jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Étaler cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 2-3 millimètres d’épaisseur. Mettre au frai le temps de préparer la pâte à choux.
Réaliser la pâte à choux: Mettre le lait, l’eau, le sel, le beurre coupé en dés et le sucre dans une casserole sur feu doux. Dès que le mélange frémi, retirer du feu et ajouter la farine en une seule fois, mélanger vivement, comme pour faire un roux. Remettre sur le feu, et sans cesser de remuer, assécher la pâte. Retirer du feu. Mettre la pâte dans un bol, y ajouter les œufs un après l’autre (fouetter préalablement les œufs c’est plus facile) et mélanger vivement pour les incorporer complètement. Préchauffez le four à 200°C. Sur une feuille de papier sulfurisé, dessiner douze disques espacés les uns des autres; six de 4 centimètres et six de 5 centimètres de diamètre. À l’aide d’une poche à douille, réaliser des ronds de pâtes de la taille des gabarits. Sortir le craquelin du congélateur et découper dedans six disques de 4 centimètres et six disques de 5 centimètres de diamètre. Déposer sur chaque rond de pâte à choux un disque de craquelin de même taille. Cuire les choux 20 minutes sans ouvrir le four pendant la cuisson. Ils vont gonfler et dorer. Au bout de ce temps, sortir les choux du four et laisser complètement refroidir.
Garnir les choux: Récupérer la ganache, la monter chantilly ferme. Garnir chacun des choux de ganache montée. Percer le dessous du chou à l’aide de la douille à garnir puis garnir de crème. Réserver au frais.
Montage des religieuses: Pour la décoration, j’ai repris la recette de glaçage royal de L., fouetter le blanc d’œuf quelques instant puis ajoutez le sucre glace et le citron. Continuer à fouetter vivement jusqu’à ce que le mélange épaississe. Tremper d’abord le sommet des petits choux dans le glaçage. Laisser sécher quasi entièrement et déposer sur le sommet une petite framboise. Glacer ensuite les gros choux et sur chacun, déposer un petit chou. Réserver au frais. À déguster le jour même ! De toute façon, vous ne pourrez pas attendre… :p

12 décembre 2012

Menu du noël « glamour-chic » de M. : le plat

Ravioles au foie gras, sauce aux truffes et au miel

RAVIOLES AU FOIE GRAS, SAUCE AUX TRUFFES ET AU MIELIngrédients pour 6 personnes :

Pour les ravioles :
220 gr de farine
1  œuf
1 c. à c. de sel
80 ml d’eau
500g environ de Foie gras cru
Fleur de sel
Poivre 5 baies
Pour la crème :
250 g de mascarpone
100 g de crème fleurette
1 c. à s. de miel d’acacias
1 petit pot de truffes
Pour le bouillon :
2 cubes de bouillon de volaille
2 càs de miel d’acacias

Pour les ravioles : Tamiser la farine dans un saladier et ajouter le sel. Battre l’œuf en omelette avec l’eau et l’ajouter à la farine. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien souple. Couvrir et laissez reposer la pâte une trentaine de minutes au réfrigérateur. Diviser la pâte en 2 boules équivalentes. Sur un plan de travail fariné, étaler chaque boule de pâte le plus finement possible au rouleau à pâtisserie. Avec un emporte pièce rond faire 36 pièces de pâte (pour 6 ravioles par personnes). Déposer des petits bouts de foie gras cru sur la moitié supérieure de la feuille de pâte, saler et poivrer. A l’aide d’un pinceau, humidifier la pâte autour du foie gras puis rabattre la moitié inférieure délicatement pour former les ravioles.  Bien faire sortir l’air autour du foie gras afin d’éviter que les ravioles ne s’ouvrent pas à la cuisson. Souder les bords à l’aide d’une fourchette. Réserver les ravioles sur un papier de cuisson bien fariné.

Pour la sauce au truffes et miel : Verser le pot de mascarpone, la crème fleurette,  le pot de truffe et 1 c.à s. de miel dans une grande casserole.  Saler, poivrer et laisser le tout fondre à feu moyen.  Réserver à feu doux.  Au moment de servir si la sauce est épaisse, rajouter une louche du bouillon de volaille.

Pour le bouillon : Ajouter 2 cubes de bouillon de volaille et 2 càs de miel d’acacias à 1,5 litre d’eau.
Au moment de servir, porter le bouillon à ébullition et plonger les ravioles au foie gras dedans. Attendre 3 à 4 minutes et les sortir à l’aide d’un écumoire. Les déposer dans des assiettes à soupe et les napper avec la crème aux truffes. Servir aussitôt.

A boire avec : Montagny Château la Saule un 1er cru.

17 octobre 2012

« Carrot Cake »

Un gâteau étonnant aux saveurs d’automne !

Pour 6 personnes

pour le cake :
1 yaourt
2 œufs
70g de farine
120g de sucre
100g d’amandes en poudre
100g de beurre
200g de carottes râpées
1 c.à.s de miel
1 c.à.s de cannelle en poudre
1 sachet de levure chimique

pour la chantilly :
30 cl de crème fleurette bien froide
80g de sucre glace

pour la déco :
1 carotte
3 c.à.s de sucre
10 c.à.s d’eau

Préchauffez votre four à 180°C. Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre puis ajoutez le yaourt, la farine, la poudre d’amandes et la levure. Faite fondre le beurre et le miel et ajoutez-les au mélange précédant. Râpez 200g de carottes et mélangez-les à la préparation puis ajoutez de la cannelle. Beurrez un moule à manqué et faites cuire 15 à 20 minutes à 180°C. Pendant la cuisson du cake, coupez de fines lamelles de carottes (à l’aide d’un économe par exemple). Dans une casserole faites bouillir l’eau et le sucre et quand ça commence à caraméliser, trempez vos lamelles de carottes pendant 30 secondes puis mettez-les à refroidir dans une assiette. Préparez votre chantilly: quand lacrème commence à monter, ajoutez le sucre glace petit à petit. Lorsque le cake est cuit, démoulez-le sur un plat et laissez-le bien refroidir. Puis coupez-le en quatre dans le sens de la hauteur afin d’obtenir 4 disques. Pour le montage: mettez un disque de cake sur un plat et recouvrez-le de chantilly, puis recommencez l’opération avec les autres diques. Enfin, recouvrez le gâteau entier de crème chantilly et décorez à l’aide de vos lamelles de carottes caramélisées.

16 juin 2012

Une super recette de crème à l’orange

Pour 6 ramequins:
Ingrédients:
6 jaunes d’œufs
120g de sucre
1 gousse de vanille
40cl de crème fleurette
10cl de lait
Les zestes d’une orange

Mettez les jaunes d’œufs dans un plat et ajoutez le sucre puis fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Lavez l’orange et zestez-là puis ajoutez les zestes à ce mélange. Ajoutez le lait et la crème froide puis remuez énergiquement durant 1 minute. Versez délicatement le mélange dans les ramequins. Mettez les crèmes dans un bain-marie , rempli d’eau très chaude. laissez cuire 45 minutes à 100°C (th. 4). Retirez du four et laissez refroidir et disposez les ramequins au moins 4 heures au frigo. Si vous voulez faire de crèmes brûlées, il vous suffit de saupoudrer chaque crème d’une cuillère à soupe de cassonade et de les brûler selon les ustensiles dont vous disposez.

 

%d blogueurs aiment cette page :