Posts tagged ‘gingembre’

2 mars 2014

Curry de pois chiche

Tiens, une recette de curry, ça faisait longtemps… Le Chola masala / Chana masala (curry de pois chiche) est rapide à faire, économique et surtout délicieux, on ne s’en lasse pas !

Curry de pois chicheIngrédients pour 2 personnes :
un bocal de pois chiches
un oignon coupé en morceaux
2/3 tomates pelées en conserve (maison ou non)
1 gousse d’ail râpée
un petit bout de gingembre râpé
Quelques pousses d’épinards (ici du pissenlits)
1 c. à c. de concentré de tomate mélangé avec un peu d’eau
2 c. à c. de curry ou de masala au choix !
1 c. à c. d’huile de noix de coco ou de ghee (beurre clarifié)
Sel
un peu de crème de coco (optionnel, on peut mettre du yaourt)
Quelques feuilles de coriandre (optionnel)

1 pincé de piment de Cayenne (optionnel)

Faire chauffer l’huile de coco dans une poêle ou un wok. Une fois l’huile chaude ajouter le curry et la pincée de piments et mélanger. Puis ajouter l’ail, le gingembre et les oignons et mélanger. Une fois que les oignons sont roussis, ajouter les tomates en morceaux, le concentré de tomates un peu dilué et le sel. Mélanger et cuire 8 minutes environ. Mettre les pois chiches et laisser mijoter à feu doux environ 10 minutes. Avant de servir faire revenir quelques secondes les pousses d’épinards. Servir sur du riz ou avec des naans, plus quelques feuilles de coriandre et un peu de crème de coco si l’on souhaite.

Publicités
3 novembre 2013

Petits choux au spéculoos

J’ai découvert cette association petits choux/ spéculoos dans un p’tit resto bien sympas de Nevers. Bien sure j’ai absolument voulu refaire ça à la maison. Aussi j’ai repris ma base de religieuses, que j’ai adapté goût speculoos. Une tuerie !

Petits choux speculusIngrédient pour 12 petits choux :
Pour la ganache montée :
1 c. à s. d’épices mélange spéculoos
( 1 c.à c de cannelle en poudre,
1/3 c.à c. de noix de muscade en poudre,
1/3 c.à c. de gingembre en poudre,
1/3 c.à c. rase de clou de girofle en poudre,
1 pincée de poivre blanc,
1 pincée de cardamome,
1 pincée d’anis en poudre)

200g de chocolat blanc
200g de crème fleurette
Pour le craquelin:
1 c. à c. d’épices mélange spéculoos
38g de beurre à température

45g de cassonade
45g de farine
Pour la pâte à choux:
75g de lait

50g d’eau
1 pincée de sel
40g de beurre
½ cuillère à soupe de sucre
75g de farine
2 œufs

La veille, préparer la ganache: Porter à ébullition la crème et les épices à spéculoos. Hors du feu, faire fondre le chocolat blanc en émulsionnant bien. Mettre une nuit au frais (ou au moins 4h).
Le jour-J: Commencer par préparer le craquelin. Mélanger le beurre et la cassonade, puis ajouter la farine et les épices à spéculoos. Pétrir jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Étaler cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 2-3 millimètres d’épaisseur. Mettre au frai le temps de préparer la pâte à choux.
Réaliser la pâte à choux: Mettre le lait, l’eau, le sel, le beurre coupé en dés et le sucre dans une casserole sur feu doux. Dès que le mélange frémi, retirer du feu et ajouter la farine en une seule fois, mélanger vivement, comme pour faire un roux. Remettre sur le feu, et sans cesser de remuer, assécher la pâte. Retirer du feu. Mettre la pâte dans un bol, y ajouter les œufs un après l’autre (fouetter préalablement les œufs c’est plus facile) et mélanger vivement pour les incorporer complètement. Préchauffez le four à 200°C. Sur une feuille de papier sulfurisé, dessiner douze disques espacés les uns des autres; six de 4/ 5 centimètres. À l’aide d’une poche à douille, réaliser des ronds de pâtes de la taille des gabarits. Sortir le craquelin du congélateur et découper dedans six disques de 4/5 centimètres. Déposer sur chaque rond de pâte à choux un disque de craquelin de même taille. Cuire les choux 20 minutes sans ouvrir le four pendant la cuisson. Ils vont gonfler et dorer. Au bout de ce temps, sortir les choux du four et laisser complètement refroidir.
Garnir les choux: Récupérer la ganache, la monter chantilly ferme. Garnir chacun des choux de ganache montée. Percer le dessous du chou à l’aide de la douille à garnir puis garnir de crème. Servir ou réserver au frais.

31 octobre 2013

Hocus pocus : Croquants aux potimarron et noisettes

Demain est un jour férié, voici donc une deuxième recette ! Prenons nous pour des sorcières, et transformons un potimarron en de délicieux croquants !

Croquants-potimarons-noisetteIngrédients pour 15-20 croquants:
200g de farine
100gr de sucre brun
1 c. à c. de levure chimique
¼ c. à c. de sel
½ c. à c. de cannelle
¼ c. à c. de gingembre
⅛ c. à c. de clou de girofle
⅛ c. à c. de noix de muscade
200gr de purée de potimarron
1 gros œuf
1 cuillère à soupe de sirop d’Érable
80gr de noisettes hachées grossièrement (ici j’ai ajouter quelques amandes)

Préchauffer le four à 180 degrés. Mettre le sirop d’Érable dans une petite casserole sur feu moyen et fusion. Ajouter les noix hachées. Cuire, en remuant constamment jusqu’à ce que les noix soient dorées et odorantes. Retirer du feu et laisser refroidir pendant la préparation de la pâte à croquants. Dans un grand bol, mélanger ensemble la farine, la levure, la cannelle, le gingembre, le clou de girofle et la noix de muscade en poudre. Dans un petit bol , mélanger la purée de potimarron, l’œuf et la cassonade. Mélanger le potimarron dans les ingrédients secs . La pâte doit d’abord être friable mais finira par devenir humide et former une boule. Incorporer les noix refroidies dans la pâte. Verser la pâte sur sur un papier sulfurisé ou une plaque à pâtisserie légèrement graissé et former la à la  maine en un rectangle de 20cm sur 10cm et 2cm d’épaisseur. Cuire au four pendant environ 30 minutes. Retirer du four et laisser refroidir pendant environ 15 minutes. Quand la pâte à biscuit a suffisamment refroidi au toucher, transférer la sur une planche à découper et à l’aide d’un couteau pointu (un couteau à pain c’est l’idéal) Couper le rectangle en morceaux 1cm d’épaisseur sur la diagonale . Recuire les croquants coupés au four pendant environ 10 minutes. Retirer du four, retourner les craquants de l’autre côté et faire cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Retirer du four et laisser reposer pendant environ 5 minutes. Transfert les croquants sur une grille et laisser refroidir complètement avant de déguster. Ils se conservent très bien plusieurs jours dans une boite en métal.

22 mars 2013

Salade de Sashimi

C’est le printemps ! Si, si, je vous assure. À Tokyo, les Sakura ont même 15 jours d’avance ! Pour fêter ça, une recette pleine de saveurs, légère, et fraîche.

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 8/ 10 verrines :
100 gr de pouces de soja blanchies
1/2 concombre
2 ciboules japonaises (qu’on peut remplacer par 1 petite échalote)
1 morceau de daikon (qu’on peut remplacer par un petit navet)
3/4 grandes feuilles de salade (type feuille de chêne)
100 gr de tentacule de poulpe cuit (qu’on peut remplacer par du calamars)
4/5 grosses coquilles St Jacques fraîches
4/5 grosses crevettes crues
100gr de daurade crue
2 œufs
1 bouquet de coriandre fraiche
le jus d’un demi citron
Pour la sauce :
le jus d’un lime (citron vert)
2 càs d’huile de colza
1 càc d’huile de sésame grillé
1 s de sauce soja
1 s de vinaigre blanc
1 c de sucre
20gr de noix de cajou concassées
1/2 cm de gingembre frai râpé
Fleure de sel

Rincer et couper les légumes, le concombre, le blanc de ciboules japonaises, le daikon et les feuilles de salade en julienne (minces lamelles). Dans un saladier, mettre les pouces de soja blanchies et les les légumes. Couper le petits morceaux la dorade, le poulpe et les coquilles St Jacques, et réserver dans un petit bol avec le jus d’un demi citron. Battre les deux œufs en omelette. Dans une poêle bien chaude et huilée, essayer de former le maximum de crêpes d’œuf possible (au minimum 4). Rouler les crêpes ensemble, et les couper en julienne. Mélanger le poisson, les crustacés, les légumes, et les crêpes d’œuf à la main. Pour la sauce, mélanger tous les ingrédients avec les noix de cajou concassées et réserver. Laver et effeuiller la coriandre.
Répartir la salade dans des assiettes, des verrines, mettre un peu de sauce, et garnir généreusement de coriandre fraîche. On peut préparer tous les éléments à l’avance, mais une fois la sauce mise, servir sur le champ.

10 mars 2013

Trio de brochette Balinaises

Je vous propose un petit voyage des papilles à Bali… Fermez les yeux, vous y êtes !

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 8 personnes :
« Satay » de petites crevettes grises :
Une vingtaines de petites crevettes grises
Une vingtaines de piques à brochettes
Un petit bouquet de coriandre fraiche

Huile de friture
Sauce aigre-douce piquante
Quelques noix de cajou (optionnel)
« Satay lilit » au poisson :
400 g Filet de poisson  (type Bar)
200 g de grosses crevettes crues, décortiquées
100 grammes de noix de coco râpée réhydratée
3 cs de poudre de lait de coco
1 cuillère à café de cassonade
Un petit bouquet de coriandre fraiche
3 gousses d’ail
4 échalotes
1 cm de gingembre
2 cs de fécule (de riz ou de mais)
4/6 tiges de citronnelle (pour faire les brochettes)
Sel et poivre
« Satay » de poulet :
200g de poulet en morceaux avec la peau et désosser
Une dizaines de
piques à brochettes
Le jus d’une orange
Un peu de citronnelle
Zeste de combava
3/4 feuilles de combanva
Quelques noix de cajou concassés
Sel et poivre


« Satay » de petites crevettes grises :
Embrocher les petites crevettes grises sur les piques à brochettes. Couper le bout des têtes, au niveau des yeux, enlever aussi les antennes. Faire frire 2/3 minutes et égoutter sur du papier absorbant. Mettre dans un plat, saler et couvrir de sauce sauce aigre-douce piquante, qu’on peut mixer préalablement avec quelques noix de cajou et de feuilles de coriandre fraiche.
« Satay lilit » au poisson :
Dans un robot culinaire mettre les crevettes décortiquées et le poisson coupé en morceaux. Ajouter le sel, le sucre brun, la noix de coco râpée réhydratée, la poudre de lait de coco, les gousses d’ail, les échalotes coupées en morceaux, et bien mixer, pendant 1-2 minutes. Rajouter la fécule et mixer encore un peu pour tout bien mélanger. Dans la paume de la main mettre l’équivalent d’une ou deux cuillères à soupe de la pâte de poisson-crevettes, placez une tige de citronnelle (coupée en deux dans la longueur) au centre, et l’envelopper doucement avec votre main. Mettre de côté sur un plaque antiadhésive. Faire griller 15 min de chaque côté dans un four à 200C.
« Satay » de poulet : Mettre les morceaux de poulet avec la peau à mariner 20/30 minutes avec le jus d’une orange, la citronnelle effilée, le zeste d’un 1/2 combava, les feuilles de combava coupées finement, les noix de cajou concassés, sel et poivre. Faire les brochettes et gardant un maximum de marinade sur la viande. Faire griller 15 min de chaque côté dans un four à 200C.
Servir les satay chaud accompagnés d’une sauce pimentée en apéritif, ou avec du riz en accompagnement.

5 avril 2012

Daal

Décidément j’aime les lentilles ! Inspirée du super site de cuisine indienne le « pankaj-blog« , j’aime beaucoup cette recette car, bien que riche en épices, elle est très douce pour les personnes sensible au piquant comme moi. Surtout si vous utilisez un curry doux (message pour M. : « mets du curry fort et remplace le paprika par du piment !!! »).

150 g de lentille corail
1 boite de tomates entières (jus+tomates)
1 cuil. à soupe d’huile d’olive
1 cuil. à soupe de curry
1 cuil. à soupe de curcuma
1 cuil. à soupe de cumin
1 cuil. à café de paprika
2 feuilles de laurier
1 oignon coupée en morceau
un petit bout de gingembre râpé
quelques feuilles de coriandre fraiche
du sel

Le secret : c’est une façon de faire chauffer des épices d’abord dans l’huile pour qu’elles développement tout leurs arômes.
Faire chauffer l’huile et y mettre le cumin, le curry, le curcuma, le paprika et la feuille de laurier attendre 1 minute environ et ajouter l’oignon. Attendre que l’oignon soit cuit, puis ajouter le gingembre râpé et le sel. Remuer encore quelques minutes et verser les lentilles + 3 fois leur volume en jus de tomates et eau (environ 35 cl de liquide). Laisser cuire 15 mn puis ajouter les tomates entières (coupée en dés) ; laisser 5 mn de plus. Avant de le servir, décorer avec de la coriandre fraîche. Servi avec du riz, c’est très bon et très riche en protéines.

12 février 2012

Menu de St Valentin – Le dessert de S.

Mousse au chocolat corsé, citron et gingembre

Cette recette d’inspiration « Pierre Hermesque » allie trois saveurs aphrodisiaques pour finir votre repas de Saint Valentin en beauté ! Vous trouverez la vraie recette ici. On va dire que j’ai préféré l’alléger un peu !

Pour environ 4 petits pots :
100 gr de chocolat corsé
3 œufs
1 pincée de sel
un zeste de citron
1 gr de gingembre frais rapé
80 ml de lait de soja

Séparer vos jaunes de vos blanc d’œuf. Réserver les jaunes, et monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Réserver au frais. Porter à ébullition le lait de soja avec le gingembre rapé et le zeste de citron. Faire fondre le chocolat dans le lait chaud, hors du feu, comme pour une ganache. Rajouter un a un les jaunes d’œufs dans le chocolat fondu en remuant énergiquement. Incorporer délicatement avec une spatule 1/3 des blancs d’œufs battus puis ajouter le reste progressivement en soulevant la préparation de bas en haut pour bien répartir le chocolat sans faire tomber les blancs. Faire prendre la mousse 3 heures minimum au réfrigérateur. Servez bien frais.
%d blogueurs aiment cette page :