Posts tagged ‘gousses de vanille’

29 juillet 2013

Confiture de rhubarbe et griottes

confiture-griotte-rubarbeIngrédients pour environ 5 pots :
600gr de cerises griottes dénoyautées
1kg de rhubarbe
700gr de sucre blond
25cl d’eau
1 citron
2 gousses de vanille

Rincer les cerises griottes, les essuyer délicatement, les équeuter et les dénoyauter. Pressez le citron. Faire chauffer à feu doux le sucre, le jus de citron, les gousses de vanille et 25 cl d’eau dans une bassine à confiture (ou une cocotte), tout en remuant. A partir de l’ébullition faire cuire 10 minutes.
Ajouter les griottes et la rhubarbe (lavée et coupée en morceaux), mélanger, et faire reprendre l’ébullition. Laisser cuire à feu vif pendant 10 à 15 minutes. A l’aide d’une écumoire, éliminer les impuretés et la mousse qui se forme à la surface.
Stériliser les pots à confiture et leurs couvercles en les plongeant dans l’eau bouillante pendant 5 minutes.
Laisser cuire encore 20 minutes, vérifier le goût et l’épaisseur de votre confiture : en verser une cuillère sur une coupelle froide, quand la confiture coule doucement sans être liquide, retirer la bassine du feu. Retirer les gousses de vanille. Verser la confiture dans les pots à l’aide d’un entonnoir et/ou d’une louche. Fermer les pots, les retourner et les laisser ainsi pendant 5 minutes (cela vous évitera de les stériliser).

14 mai 2013

Baba au rhum

Ce weekend nous avions des invités de marque, qui se reconnaitront :p, et que je me devais de recevoir dignement dans notre nouveau nid ! Ça tombait bien car j’étais tombée sur la fin l’émission « le gateau de mes reves » avec Christophe Michalak, qui me donna une furieuse envie de Baba au rhum… J’étais loin de réaliser que sans robot culinaire, c’est une recette un peu compliquée, et j’ai cru plusieurs fois que cette première tentative se vouerait en échec, mais sans mentir, on s’est régalé !

Baba au rhumIngrédients pour 6 personnes :
Pour la pâte à baba:
300g de farine
45g de lait entier
7g de levure de boulanger
2 œufs
5g de sel
25g de sucre
115g de beurre doux
Pour le sirop rhum-vanille:
750g d’eau
220g de cassonade
75g de rhum brun
1 gousses de vanille
Pour la crème chantilly au citron vert:
200g de crème liquide
20g de cassonade
1 citron vert
100g de mascarpone
Pour la finition:
Coulis abricot-mangue

Pour la pâte à Baba : Tamiser la farine. Mélanger la farine avec le sel et le sucre. Rajouter la levure biologique préalablement mélangée avec le lait, puis ajouter un œuf. Pétrir légèrement sans donner du corps puis ajouter le second œuf. Pétrir à nouveau pour obtenir un appareil lisse et brillant.  Ajouter alors le beurre pommade et pétrir jusqu’à ce que la préparation soit soyeuse et élastique (comme pour une pâte à brioche). Filmer et laisser lever la pâte pendant 30min. Enlever les petites bulles qui se sont formées lors de la levée de la pâte avec la paume de la main et dresser dans les moules beurrés (ici des moules à muffins, mais des moules à Baba seraient mieux…) et laisser pousser une 2ème fois 30min. Les 2 fois, ne pas s’attendre pas à ce que la pâte lève beaucoup, elle le fera surtout à la cuisson. Enfourner dans le four préchauffé à 180° 30min environ (à surveiller). Démouler puis sécher 30 minutes à température ambiante.
Pour le punch Rhum-vanille : Faire bouillir l’eau avec la cassonade, et ajouter la gousse de vanille grattée. Lorsque le sucre est dissout et que la preparation resemble à un sirop, le sortir du feu et ajouter le rhum brun.
Pour la Crème Chantilly Citron vert : Mettre les zestes de citron vert dans la crème liquide et laisser infuser 1 nuit, ou quelques heures. Au moment de monter votre crème, ajouter le mascarpone, la cassonade et monter la au fouet (électrique), mettre en poche avec une douille saint honoré.
Pour le montage : Laisser refroidir le sirop pour qu’il descende en température, mais il doit rester chaud (environ 50 degrés). Laisser imbiber le baba pendant environ 20mn dans le sirop. Bien égoutter. Lustrer très finement au pinceau avec le coulis tiède d’abricot-mangue et réserver au frai. Dresser la chantilly au moment de servir, ici j’ai fais comme pour un cupcake.

Nota: on peut mettre un peu plus de rhum… ça ne nuit pas !

31 mai 2012

30 Rock’s – Le « 30 Rock’s cake »

Suite et fin des recettes du banquet d’anniversaire: Les pizzas et le « 30 Rocks cake » de L.

(pour un moule de 40×30 cm )

Pour la dacquoise:
35g de farine
120g de poudre d’amandes
130g de sucre glace
175g de blancs d’oeufs (6 oeufs ) + 60g de sucre

Pour les poires pochées:
12 poires Conférences ou Williams
1,5 litres d’eau
300g de sucre
2 gousses de vanille
(5 cuillères à soupe d’alcool de poire )

Pour la mousse au chocolat:
250g de sucre
250g de chocolat noir
8 oeufs

La dacquoise: Mixer la poudre d’amande, le sucre glace et la farine. Monter les blancs en neige en ajoutant le sucre petit à petit (il faut battre les œufs environ 15 minutes). Incorporez délicatement les poudres tamisées dans les blancs d’oeufs. Étalez cet appareil sur une plaque beurrée et farinée ou sur un flexipat. Cuire 15 à 20 minutes à 180°C. La dacquoise doit rester moelleuse à coeur.
Les poires pochées: Épluchez les poires et coupez-les en deux en retirant les pépins. Coupez les gousses de vanille en deux. Cuire le tout 1h30 à feu très doux.
La mousse au chocolat: Faire fondre le chocolat au bain-marie. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez les blancs en neige bien fermes. Mélanger le sucre et les jaunes et ajoutez-y le chocolat fondu et tiédi. Incorporez délicatement ce mélange au blancs en neige.
Pour le montage
: mettez la dacquoise au fond d’un moule démontable, puis ajoutez les poires coupées en morceaux et recouvrez de mousse au chocolat. laissez reposer au frais au moins 4h.

16 mai 2012

Entremet entre poires et fraises

Et un autre interlude… Celui de L. cette fois !

Pour un moule de 40×30 cm:

Pour la dacquoise:
35g de farine
120g de poudre d’amandes
130g de sucre glace
175g de blancs d’oeufs (6 oeufs ) + 60g de sucre
Mixer la poudre d’amande, le sucre glace et la farine. Monter les blancs en neige en ajoutant le sucre petit à petit (il faut battre les oeufs environ 15 minutes). Incorporez délicatement les poudres tamisées dans les blancs d’oeufs. Étalez cet appareil sur une plaque beurrée et farinée ou sur un flexipat. Cuire 15 à 20 minutes à 180°C. La dacquoise doit rester moelleuse à coeur.

Les poires pochées:
12 poires Conférences ou Williams
1,5 litres d’eau
300g de sucre
2 gousses de vanille
5 cuillères à soupe d’alcool de poire (facultatif)
Épluchez les poires et coupez-les en deux en retirant les pépins. Coupez les gousses de vanille en deux. Cuire le tout 1h30 à feu très doux.

Pour le bavarois vanille :
25cl de lait
100g de sucre
4 jaunes d’œufs
1 gousse de vanille
25cl de crème liquide
3 feuilles de gélatine
Mettez la gélatine à ramollir dans de l’eau froide. Faire bouillir le lait avec 20g de sucre. Fouettez les jaunes d’œufs avec le reste du sucre et la vanille. Versez le lait bouillant en fouettant et remettre dans la casserole à feu doux en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange nappe la cuillère. Retirez du feu et ajoutez la gélatine ramollie et essorée. Laissez refroidir la crème en remuant de temps en temps. Montez la crème en chantilly puis ajoutez la crème à la vanille en remuant délicatement.

Pour la gelée de fraises:
300gr de pulpe de fraises
70g de sucre
3/4 de jus de citron
3g de gélatine
Chauffez sans bouillir la pulpe avec le sucre. Ajoutez hors du feu le jus de citron et la gélatine ramollie et essorée. Laissez refroidir à température ambiante puis coulez sur l’ entremet. Remettez au froid.

Pour le montage:
Mettez la dacquoise au fond d’un moule démontable, puis ajoutez les poires coupées en morceaux mélangées au bavarois et recouvrez de gelée de fraises. Laissez reposer au frais au moins 4h.

%d blogueurs aiment cette page :