Posts tagged ‘pincée de sel’

19 décembre 2014

Pudding au pain et au chocolat

Les fêtes de fin d’année ça rime aussi avec restes… Et souvent reste de pain… Mais comme c’est aussi la saison du pudding on en profite !

PuddingIngrédient pour 1 beau cake :
250 g de pain complet (rassis, dur, mou )
1/2 l de lait d’amande (maison ou du commerce)
2 oeufs
3 c. à s. de sirop d’agave
200 g de chocolat noir en morceau
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel

Couper le pain en petits morceaux dans un saladier et faire imbiber 15/20 minute dans le lait.  Quand c’est fait, préchauffez le four à 180ºC. Ensuite, ajoutez les oeufs, le sucre, le sucre vanillé et la pincée de sel et mixer grossièrement. Faire fondre le chocolat et ajouter le au mélange. Huiler et fariner un moule à cake. Versez la préparation dans le moule et enfournez pendant 45 min. Idéal au gouté comma au p’tit déj !

 

 

 

SML-NOEL2014-3Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

Publicités
28 novembre 2014

Paris Brest la recette classique !

Paris-Brest

Ingrédients pour la recette :
Pour la pâte à choux :
75 g de lait
50 g d’eau
1 pincée de sel
40 g de beurre
½ cuillère à soupe de sucre
75 g de farine
2 œufs
Pour la crème mousseline :
 250 g de crème pâtissière :
125 ml de lait ENTIER
1 pincée de poudre de vanille
30 g de jaunes d’oeufs (1 ou 2)
30 de sucre en poudre
13 g de Maïzena
13 g de beurre
150g de praliné (ou a défaut de la pralinoise fondue)
400g de crème au beurre :
2 jaunes d’oeufs
95 g de sucre en poudre
40 g d’eau
145 g de beurre mou
Pour la meringue italienne :
16 g d’eau
40g de sucre semoule
30g de blanc d’oeufs
10g de sucre

Réalisation de la pâte à choux : Préchauffer le four à 180°C. Mettre l’eau, le beurre en morceaux, le sucre et le sel dans une casserole et faire chauffer sur feu moyen. Quand le beurre est fondu, retirer du feu puis verser la farine d’un seul coup en remuant énergiquement jusqu’à ce que la farine soit totalement absorbée. Remettre sur le feu ( moyen) en continuant de mélanger pendant 1 minute afin d’assécher la pâte. Mettre la pâte dans un saladier pour stopper la cuisson. Incorporer les 3 oeufs 1 par 1 en fouettant. Dessiner un cercle de 20cm de diamètre sur une feuille de cuisson ou plusieurs petits cercles. Remplir la poche à douille avec la pâte à choux. Former les cercles de pâte à choux et saupoudrer d’amandes effilées. Cuire 25 min à 180°C ( attention ne surtout pas ouvrir le four pendant la cuisson, sinon les choux s’affaisseront).

Réaliser la crème pâtissière : Porter le lait avec la vanille à ébullition. Pendant ce temps, fouetter vivement les jaunes d’oeufs avec le sucre et la Maïzena. Quand le lait bout, incorporer le petit à petit aux mélange à base de jaunes d’oeufs et bien fouetter. Verser dans la casserole en filtrant puis faire cuire à feu vif en fouettant vivement. Dès que la crème épaissit, couper le feu et incorporer le beurre en morceaux. Mélanger jusqu’à ce que le beurre soi totalement fondu et incorporé. Verser la crème sur un film et l’envelopper puis la faire refroidir.

Réaliser la meringue à l’italienne : Faire chauffer l’eau avec les 40g de sucre jusqu’à 118°C. Pendant ce temps, monter les blancs en neige très ferme ( bec d’oiseau) puis incorporer les 10g de sucre. Faire tourner à pleine vitesse puis quand le sirop est bien à 118°C, le verser délicatement sur les blancs puis laisser tourner le robot entre 5 et 10 minutes à vitesse moyenne pour la refroidir.

Réaliser la crème au beurre : Faire chauffer le sucre avec l’eau jusqu’à 118°C Pendant ce temps, fouetter ( au batteur ou au robot) les jaunes d’oeufs. Quand le sirop est prêt, le verser sur les jaunes d’oeufs et battre vivement ( la préparation blanchit). Travailler le beurre mou au fouet afin qu’il devienne bien crémeux et y ajouter la préparation à base des jaunes d’oeufs, fouetter doucement. Incorporer la meringue italienne refroidi et mélanger délicatement puis filmer au contact.

Réalisation la crème finale : Monter la crème au beurre au batteur pour la rendre plus légère puis fouetter la crème pâtissière pour qu’elle soit bien lisse. Mélanger ces 2 crème puis incorporer le pralin et fouetter jusqu’à l’obtention d’une crème homogène.

Montage : Couper les Paris Brest en deux à l’aide d’un couteau à pain. Garnir la poche à douille de crème praliné puis garnir les Paris-Brest. Reposer les couvercles puis saupoudrer de sucre glace.

Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

21 juillet 2014

Goûter tout choco-coco et vegan

J’ai eu le plaisir de recevoir une amie américaine que je n’avais pas vu depuis au moins 8 ans et qui est 100% vegan ! De ce challenger culinaire, en voici 2 recettes en variation autour du mélange choco-coco :

Cookies et Muffins choco-cocoPour 9 cookies choco-coco (largement inspirée de la recette d’Absofruitly):
60 gr de sucre de canne
1 sachet de sucre vanillé
40 gr d’huile de coco
20 gr d’huile d’olive
25 gr de lait d’amande
110 gr de farine complète
50 gr de pépites de chocolat

1 pincée de sel

Préchauffé le four à 180 degrés. Dans un saladier, mélanger l’huile de coco figée, l’huile d’olive et le sucre et le sucre vanillé jusqu’à l’obtention qu’une pâte homogène. Ajouter le lait d’amande, puis la farine et la pincée de sel et bien mélangez le tout (nota: la pâte ressemble un peu à de la pâte à crumble). Finir par les pépites de chocolat. Sur une plaque, mettre du papier sulfurisé. Prendre l’équivalent d’une cuillère à soupe de pâte, en faire en un cookie et posez le sur la plaque, en les espaçant de 3/4 cm environ. Faire cuire entre 7 et 10 minutes. Les sortir lorsqu’il sont encore clairs et les laisser quelques minutes sur la plaque, le temps qu’ils durcissent. Pour finir les mettre sur une grille pour qu’ils refroidissent. Il peuvent se garder assez longtemps dans une boite hermétique.

Pour 6 muffins choco-coco :
130 gr de lait de coco
130 gr de farine (T80)
70 gr de sucre de canne
1 sachet de sucre vanillé
50 gr de graine de lins bouillies
50 gr de pépites de chocolat
50 gr de noisettes concassées (qu’on peut remplacer par de la noix de coco râpée)
1/2 sachet de levure

Préchauffé le four à 180 degrés. Le challenge ici, consistait surtout dans le remplacement de l’œuf… Heureusement l’idée m’a été soufflée depuis un autre hémisphère :p
Lorsqu’un œuf est utilisé pour lier ou humidifier les ingrédients, on peu le remplacer par une préparation à base de graines de lin. Il suffit de faire bouillir 80 ml de graines de lin dans 750 ml d’eau pendant environ 20 minutes (jusqu’à consistance d’un blanc d’œuf cru). Filtrer ensuite le liquide ainsi obtenu puis de verser celui-ci dans un bac à glaçon. Un cube de cette préparation équivaut à un oeuf. On peu congeler le reste pour une utilisation ultérieur.
Une fois le substitut d’œuf obtenu, on peut enfin commencer la recette ! Mélanger le sucre, le sucre vanillé et la mixture de graine de lin bouillie (l’équivalent d’un œuf, soit environ 50gr), puis ajouter le lait de coco et mélanger à nouveau. Ajouter les ingrédients secs, farine, levure, chocolat et noisettes concassées. Verser le mélange dans des moules à muffins préalablement graissés (ici j’ai utilisé de l’huile d’olive), et faire cuire 25/30 minutes. Démouler encore chaud et faire refroidir sur une grille. Résultat, des muffins vraiment bluffant !

 

 

11 avril 2013

Des madeleines inratables !

Les trois trucs pour faire des madeleines inratables sont :
– Faire la pâte la veille, et la réserver une nuit au frai.
– Mettre le beurre fondu bien chaud, et le mélange lait/ miel tiède, dans la pâte.
– Faire cuire les madeleines dans un four BIEN préchauffé.
Ce sont ces mini chocs thermiques qui stimule la levure et donne sa fameuse coque à la madeleine. Pour la recette et les proportions j’ai à peu prés  suivi celle Claire Heitzler, et pour la bosse, les conseilles d’Esterkichen.

MadeleinesPour environ 34 madeleines :
2 gros œufs
100 g de sucre
55 g de lait de soja
25 g de miel
150 g de farine
120 g de beurre
1 sachet de levure chimique
le zeste d’une demi d’orange sanguine non traité
le zeste d’un demi citron non traité
1 pincée de sel

La veille, fouetter les œufs avec le sucre. Verser en filet le lait, le miel préalablement chauffé et encore tiède, puis ajoutez la farine tamisée avec la levure. Verser le beurre fondu très chaud, une pincée de sel, et les zestes d’orange et de citron. Mettre au frais (si on ne peut pas le faire la veille au moins 2 ou 3h). Le lendemain, préchauffez le four à 220°. Garnir (pas trop, environ 1 cuil. à café par forme) de pâte une plaque à madeleines graissé. Laissez cuire 5 min puis baisser le four à 180°C et poursuivre la cuisson 8 min environ. Les madeleines se conservent très bien 3, 4 jours dans une boite hermétique.

%d blogueurs aiment cette page :