Posts tagged ‘Rhum’

14 septembre 2014

Un gâteau épatant !

Cette recette est issue des « secrets de la pâtisserie bio » de Marie Chioca, dont je vous conseille vivement la lecture. Bas en IG (indice glycémique), mais riche en gout, ce gâteau poire-chocolat-noix est un vrai délice !

Gateau-poire-noix-chocolatIngrédients pour 8 personnes :
Le gâteau :
5 belles poires mûres
200g de chocolat pâtissier
10 cl de lait végétal
7 cl de sirop d’agave
1 c. à s. de rhum
125g de cerneaux de noix
85g de farine de blé
35g de son d’avoine
1/2 sachet de poudre à lever
4 œufs
Le sirop :
1 gousse de vanille
5cl d’eau
3 c. à s. de rhum
7cl de sirop d’agave

Préchauffer le four à 180°C
Commencer par faire le sirop. Versez la vanille, l’eau et le rhum dans la casserole et portez à ébullition sur feu doux durant 3mn. Ajoutez ensuite le sirop d’agave et laissez sur le feu 3mn encore, en mélangeant sans cesse. Couvrez ensuite la casserole et laissez infuser. Réserver.
Éplucher les poires, évider délicatement le cœur et couper leur base si elle ne tiennent pas debout. Les déposer au milieu un cercle à pâtisserie de 20cm de diamètre, préalablement graissé et poser sur une plaque de four couverte de papier cuisson. Réserver.
Dans une casserole sur feu doux, faites fondre le chocolat dans le lait végétal avec le sirop d’agave et le rhum. Quand le chocolat est totalement fondu le chocolat réserver.
Hachez grossièrement les noix. Réserver. Dans un bol, mélanger la farine, le son d’avoine et la poudre à lever. Réserver.
Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige. Ajouter les jaunes au mélange chocolat. Ajouter ensuite la farine-levure, les noix hachées et bien mélanger. Incorporer délicatement les blancs à l’appareil, dans un mouvement de rotation du bas vers le haut. Verser l’appareil dans le moule, en vous aidant d’une cuillère pour l’y mettre entre les poires sans en verser sur ces dernières. C’est une étape un peu délicate… Enfournez à 150°C pendant 30/35mn. A la sortie du four, verser le sirop sur le gâteau. Quand il est froid, démouler et servir.

Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

Publicités
18 mai 2014

So chic : Millefeuilles de thon, ananas et jambon cru

Une petite recette sucrée salée qui peut faire une belle entrée ou un plat principal servi avec une purée de patate douce par exemple.

Millefeuilles de thon, ananas et jambon cruIngrédients Pour 2 personnes :
4 tranches de cœur d’ananas
2 steaks de thon (si c’est pour une entrée prendre des plus petits steaks)
4 tranches de jambon cru
10 cl de rhum
1 c. à s. de cassonade
Sel, poivre, beurre, huile d’olive, persil

Mettre les tranches de jambon cru au four sur du papier sulfurisé pendant une douzaine de minutes à 180°. Pendant ce temps faire griller les steaks de thon dans une poêle avec de l’huile d’olive (attention de ne pas trop les cuire, sinon c’est rapidement sec). Les saler et poivrer. Dans le même temps faire poêler les tranches de cœur d’ananas dans une noix de beurre. Les saupoudrer d’une cuillère à soupe de cassonade et lorsque qu’ils commencent à caraméliser, déglacer avec le rhum. Dans une assiette alterner une tranche d’ananas, une tranche de jambon cru, le steak de thon, le jambon cru et une tranche de cœur d’ananas. Décorer avec du jambon cru et du persil. Manger aussitôt.

31 juillet 2013

Cannelés Bordelais

Cannelés BordelaisPour 12 Cannelés :
1/2 litre de lait
1 oeuf + 3 jaunes
125g de farine
225g de sucre
1 c-à-s d’huile
1c-à-s de rhum
1 gousse de vanille

Faites bouillir le lait et versez-le sur les oeufs battus en fouettant vivement. Laisser refroidir puis ajoutez l’huile et le rhum. Dans un saladier , mélangez le sucre , la farine et les grains de la gousse de vanille puis versez le mélange lait/œufs par-dessus. Laissez reposez le mélange 2h au moins au frigo. Bien beurré les moules puis farinez-les avec le mélange suivant : 3 c-à-s de farine pour 1 c-à-s de sucre glace. Faites cuire 1h15 à 130°C.

5 janvier 2013

Galette des rois à la frangipane – Thé vert et framboises

Cette année je voulais faire une galette un peu différente… Inspirée par celle de la pâtisserie japonaise « Toraya » au Thé vert, Azuki et Yuzu, j’ai fait quelques recherches sur le net pour savoir comment m’y prendre. Je fus surprise de voir que de nombreuses recettes louaient le mélange crème d’amande/ crème pâtissière… Très peu fan de la crème pâtissière en temps normal (sauf peut être celle de Pierre Hermé) mais intriguée, je me suis dit que ce serait un bon médium pour le Matcha… Le résultat fut à la hauteur de mes espérances : Un régal !

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 6/8 personnes :
2 disques de pâte feuilletée
(maison ou non, voir recette ici)

30  framboises surgelées
un peu d’œuf
1 fève
Pour la Frangipane :
Crème d’amande :
125 g de poudre d’amandes
85 g de beurre mou
90 g de sucre blond de canne
2 œufs
3 c.c. de rhum
ou 3 c.c. d’eau de vie de mirabelle

Crème pâtissière au thé vert :
1 jaune d’œuf
20 g de sucre vanillé
15 g de maïzena
125 ml de lait
1 c.c. de thé vert matcha

Si possible préparer la frangipane la veille :
Tous d’abord faire la crème pâtissière : Dans un bol, mélanger le jaune d’œuf avec le sucre vanillé. Ajouter la maïzena. Dans une casserole, porter le lait à ébullition. Mélanger la poudre de Matcha au lait, ensuite verser le lait sur le mélange œuf-sucre-maïzena, puis remettre le tout sur le feu. Laisser épaissir et sans cesser de remuer avec un fouet. Attention La “prise” de la crème survient assez rapidement, surtout si le feu est plutôt moyen que doux, donc ne pas hésiter à retirer provisoirement la casserole du feu, tout en continuant de fouetter, si ça va trop vite. À la fin, même hors du feu, la crème va continuer à épaissir encore un petit peu, il faut en tenir compte pour choisir le moment ou s’arrêter. Poser un film plastique sur la crème pour éviter la formation d’une pellicule et réserver. Faire ensuite la crème d’amande : Dans un saladier, mélanger le beurre, la poudre d’amandes, et le sucre. Ajouter les œufs battus (en réserver un peu pour la dorure) et la mirabelle. Bien mélanger. Pour la frangipane il suffit d’incorporer la crème pâtissière à la crème d’amande et de réserver au frais.

Pour confectionner la galette : Étaler un disque de pâte feuilletée (maison ou pas) sur un plat (ou une plaque) recouvert de papier sulfurisé. Répartir la frangipane sur la pâte feuilletée en laissant une marge de 2 cm au bord. Poser la fève, puis garnir avec quelques framboises congelées. Humidifier le bord avec de l’eau et recouvrir avec le deuxième disque de pâte feuilletée. Souder ou chiqueter le bord en appuyant bien avec le pouce puis avec le côté non tranchant d’un couteau. Dorer la galette avec le reste d’œuf battu et laisser reposer au frais environ 30 minutes. Préchauffer le four à 180 °C. Dorer à nouveau la galette, et avec un couteau, dessiner des motifs (losanges, rosaces, feuilles, etc) et faire une petite fente au milieu de la galette. Enfourner 40 minutes à 180 °C. Quant la galette est bien dorée c’est prêt !

28 mai 2012

30 rock’s – Cupcakes salés et Punch de la Réunion

Cupcakes saumon fumé, aneth et chantilly d’agrumes

Pour environ 30 mini cupcakes :
500 g de farine (d’épeautre)
1 sachet de levure
8 œufs
250 gr de beurre
3 bonnes cuillères à soupe de Philadelphia (ou St Moret)
15 cl de lait
Sel, poivre
4 belles tranches de saumon fumé
1 bouquet d’Aneth

Pour la chantilly :
40 cl de crème liquide
1 cuillère à soupe de Philadelphia (ou St Moret)
2 cuillères à soupe de vodka
Le jus d’une orange d’un citron vert et d’une mandarine
Quelques tomates séchées et de l’aneth pour la décoration

Pour la chantilly : Mélanger la crème, le Philadelphia, la vodka et le jus des agrumes. Saler, poivrer puis passer au chinois (épate très importante pour ne pas que le siphon se bloque). Mettre la préparation dans le siphon froid. Enclencher la cartouche de gaz et bien (bien !) mélanger, tête en bas. Laisser reposer au moins 2 h au réfrigérateur.
Pour les cupcakes : Mélanger la farine et la levure puis ajouter les œufs,  un a un, tout en continuant de mélanger. Faire ramollir le beurre (au micro-onde) et l’ajouter au mélange avec 3 bonnes cuillères de fromage Philadelphia. Ajouter enfin le lait. Saler très légèrement et poivrer généreusement. Ajouter le saumon coupé en petites lanières et l’aneth ciselée. Verser la préparation dans des petits moules à cupcake et faire cuire 20 minutes dans un four chauffé à 165°. Laisser refroidir.
Au moment de servir, mettre la chantilly (de nouveau, il est important de bien mélanger le siphon la tête en bas !) sur les cupcakes et les décorer avec des brins d’aneth et des petits morceaux de tomates séchées.

Punch de la Réunion
(un grand merci à la famille de V. pour cette recette directe de là-bas !)

Pour 30 personnes :
2 litres de Rhum
6 litres de jus d’orange
2 litres de nectar de poire
2 litre de jus de la passion
1,5 litre de sirop de cannes
Fruits de la passion
Oranges coupées en rondelles
Citrons verts coupés en rondelles
4 Gousses de vanille
1 petit pot de badiane

Mélanger tous les ingrédients ensemble et laisser macérer au moins 12h. Attention, il ne faut pas mettre les fruits plus de 24h à l’avance sinon ils rendent de l’amertume. Idée de A. : On peut mettre le punch dans des petits arrosoirs, c’est design et très pratique pour le service. S’il en reste, le punch peut aisément être conservé au frigo pendant environ une semaine. Du coup, j’ai pu siroter le restant, le soir en rentrant du boulot !!

18 octobre 2011

Variations autour du Tiramisu

Remarques : j’adore le tiramisu, et surtout essayer pleins de recettes différente.

La « base » :
3 œufs
120 g de sucre blanc ou cassonade suivant la variante choisie
250 g de mascarpone
3 cuillère à soupe de rhum (et oui ! bon pour les puristes du marsala….)

Séparer le blanc des jaunes. Monter les blancs en neige très ferme. Plus ils seront ferme plus le tiramisu sera aérien. Faire blanchir, le sucre et les jaunes d’œufs au fouet. Rajouter le rhum (ou marsala), puis le mascarpone. Bien mélanger. Incorporer DÉLICATEMENT les blancs en neige.

Mes variantes préférées, pour la garniture :
– « L’original » : biscuits cuillères et café froid.

– « Belle Hélène » : gâteau au chocolat (cf recette), poire en sirop (à faire soi-même ou non !) et coulis de chocolat.
– « Spéculos » (à l’épeautre !) et mangue fraîche
– « Sablé » (à l’épeautre !) ou macaron (sans blé !) et framboises fraîches
– « Madeleines » ou « pâte à succès » (recette à venir) et salade de pêches blanches et framboises

Placer minimum 4 heures au réfrigérateur. Une 1 nuit c’est mieux !

%d blogueurs aiment cette page :