Posts tagged ‘sirop’

7 juin 2015

Sirop de sureau

Une véritable madeleine de Proust chez nous ! On en consomme des litres chaque année, et c’est justement la période pour faire les stocks, alors on en profite !

Sirop de sureauIngrédients pour environ 4 litres de sirop :
15 à 20 ombelles de sureau
2 litres d’eau
le jus et le zeste de 2 citrons
70% du poids du jus de sureau en sucre de canne complet

(ex : pour 500 gr de jus, versez 350 gr de sucre)
40 grammes d’acide citrique (se trouve facilement en pharmacie)

Mettre les fleurs de sureau, débarrassées de leurs tiges dans un grand récipient en verre. Verser l’eau bouillante par dessus. Ajouter le jus de deux citrons, les zestes, et couvrir. Laisser macérer cette préparation pour 2 à 4 jours à température ambiante. Remuer de temps en temps. Au bout de ce laps de temps, bien filtrer, mettre dans une grande casserole le liquide et rajouter le sucre. Chauffer en remuant pour bien dissoudre le sucre. Lorsque le liquide arrive à ébullition, laisser cuire à petit bouillon 5 minutes, éteindre le feu et ajouter l’acide citrique. Bien mélanger puis verser le sirop dans des bouteilles préalablement stérilisées. Fermer immédiatement et laisser refroidir. Conserver le sirop à la cave et une fois la bouteille ouverte, au réfrigérateur.

 

Publicités
15 décembre 2013

Forêt Noire de Noël

Foret-noireIngrédients :
Pour la génoise au chocolat :
130g de farine tamisée
20g de cacao non sucré
20g de maïzena
6 œufs
170g de sucre
Le sirop :
100g d’eau

100g de sucre
Griottes surgelées
+ le jus de décongélation des fruits
un peu de kirsch
Pour la chantilly :
100 g de mascarpone

250 g de crème fraîche liquide à 35% de matière grasse
30 g de sucre glace
Pour la chantilly au chocolat :
100 g de chocolat
100 g de crème fraîche liquide
Pour la décoration :
quelques fruits rouges

La veille faire la génoise, la chantilly au chocolat et le sirop.
La génoise :
Fouetter les œufs et le sucre en démarrant au bain-marie, puis continuer jusqu’au refroidissement pour avoir une mousse aérienne. Incorporer à la maryse les poudres tamisées. Cuire à 180°, 30mn si on utilise un moule ou 10 à 12mn en surveillant si l’on étale l’appareil. On a besoin de 2 cercles de biscuit, si on a un bon couteau et une certaine habileté, on la fait dans un moule à manqué beurré fariné, sinon, on l’étale en une fine couche sur une plaque.
Le sirop : Faire bouillir l’eau et le sucre pendant 2 mn puis ajouter les cerises décongelées et leur jus. Laissez frémir 15 mn. Égoutter les fruits. Ajoutez le kirsch au sirop refroidi.
La chantilly au chocolat (Étape 1) : Porter à ébullition la crème et, hors du feu, faire fondre le chocolat en émulsionnant bien. Mettre une nuit au frais (ou le jour J au moins 4h).

Le jour J faire le montage.
La chantilly : Placer la crème fraîche et le mascarpone dans un saladier. Battre la crème avec un fouet électrique. Quand elle commence à s’épaissir, ajouter le sucre. Continuer à battre pour bien monter la crème en chantilly.
La chantilly au chocolat (Étape 2) : Placer la crème fraîche et le chocolat, fondu la veille, dans un saladier. Battre cette crème avec un fouet électrique pour bien monter la crème en chantilly.
Le montage : Piquer les gâteaux de part en part avec une fourchette. Les imbiber en les arrosant de sirop au kirsch. Déposer le premier gâteau au centre d’un plat. Étaler dessus la chantilly. Garnir des cerises, et poser sur le tout le deuxième gâteau. Étaler dessus la chantilly au chocolat, et parsemer d’encore quelques griottes et de quelques fruits rouges frais ou décongelées préalablement puis de sucre glace (ça donnera un air de fête) juste avant de servir.

3 juillet 2013

Tarte au citron meringuée

Tarte au citron meringuéeIngrédients pour 6 personnes :
Pâte sucrée :
120g de beurre demi-sel mou
80 g de sucre glace
1 gousse de vanille
25g de poudre d’amandes
1 œuf
200g de farine
Crème citron :
2 à 3 citrons
12cl de jus de citrons
120g de sucre
3 œufs
125g de beurre bien froid
Meringue italienne :
100g de blancs d’œufs
40g de sucre
150g de sucre + 50g d’eau (pour le sirop)

Préparez la pâte : Mélangez le beurre ramolli avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes et les graines de vanille puis l’œuf et mélangez vivement. Ajoutez ensuite la farine tamisée et mélangez. Laissez reposer au frais 2h minimum. Abaissez la pâte et garnissez-en un moule pour la faire cuire à « blanc ». N’oubliez pas de piquez la pâte avec une fourchette et cuire 15 minutes à 170°C.

Préparez la crème au citron : Dans un plat en pastique (et pas en inox) coupez le beurre en petits morceaux. Dans une casserole; mélangez le sucre, les oeufs le jus et les zestes des citrons puis faites cuire à feu moyen en remuant constament puis retirez dès l’ébullition. Passez ce mélange dans une passoire au dessus du beurre puis à l’aide d’un fouet , incorporez le beurre au mélange citronné en fouettant vivement.
Petit conseil : Préparez votre beurre bien froid avant de faire chauffer le mélange citronné et ne laissez pas fondre le beurre car sinon la crème ne va pas prendre, il faut incorporez le beurre en remuant. C’est aussi pour cela qu’il ne faut pas de plat en inox car il fera fondre le beurre trop rapidement et la crème serai raté…
Et puis deuxième conseil : essayer le beurre demi-sel… C’est bluffant !! J’avoue qu’au départ c’était une erreur de ma part, depuis je ne la fait plus autrement !!

Pour le montage : étalez la crème au citron sur la pâte cuite et mettez au frigo.

Pour la meringue italienne : Montez les  100g de blancs avec une pincée de sel. Quand ils commencent à mousser, incorporer le sucre en 3 fois. Pendant ce temps ajouter les 50g d’eau dans la petite casserole où se trouvent les 150g de sucre, remuer un peu avant de mettre à chauffer et mettre le thermo sonde dedans, surtout ne pas remuer, il sonnera – s’il est programmable- quand les 110° seront atteints. Surveiller les blancs tranquillement. Augmenter un peu la vitesse, ils deviennent fermes et brillants. Le sirop est à T°, ralentir le robot et incorporer doucement le sirop bouillant en le faisant couler lentement sur les bords du bol. Continuez à battre la meringue jusqu’à ce quelle refroidisse.

Garnissez délicatement le dessus de la tarte avec la meringue et faites-la dorer avec un chalumeau.

A déguster sans modération !!

29 juillet 2012

Nage de pêches caramélisées aux épices en 5 minutes chrono !

Voici, avant de partir en vacances, une recette que j’apprécie tout particulièrement, et qui m’a inspirée la glace minute aux pêches et myrtilles. Tester plusieurs été d’affiler à Osaka par 34 degrés et 80% d’humidité, l’alliance pêche/ lait de coco a un effet bizarrement désaltérant et avec les épices c’est juste trop bon ! De plus, on parle de cette recette ici. Sans gagner le concours, j’étais super contente que cette recette intéresse Clea ! Vous y trouverez pleins d’idées super pour cuisiner en 5 minutes !

Pour 4 personnes:
4 petites pêches blanches
100 grammes de myrtilles fraiches ou congelées
5/6 cuillères à soupe de sirop d’érable
1/2 gousse de vanille
1/2 cuillère à café de cannelle en poudre (ou 1/2 bâton de cannelle)
2 ou 3 clou de girofle
250 ml de lait de coco

Pour un dessert en 5 minutes:
Dans une poêle bien plate (j’utilise ma poêle à crêpe) faire chauffer le sirop d’érable et les épices. Pendant ce temps éplucher les pêches les couper en quartier et les mettre à caraméliser dans le sirop bien chaud. Faire cuire le tous 3/4 minutes. Rincer les myrtilles si elles sont fraiches, et les rajouter dans la poêle pendant la dernière minute de cuisson (si on utilise des myrtilles congelées prévoir 1minute 30 de cuisson). Pendant que les fruits finissent de cuire, repartir dans le fond de 4 bols le lait de coco bien frais (placé le la veille au frigo, ça crée un super contraste avec les pêches chaudes !). Verser les pêches caraméliser dessus. Servir immédiatement !

25 juillet 2012

« Pizza-Tatin » au fenouil

Je suis triste de ne pas avoir réussi à prendre une photo plus gourmande… Ça ne rend pas justice à cette recette vraiment délicieusement addictive, bref, c’est ma « signature dish » de l’été !

Ingrédients :
Pâte à pizza (maison ou du commerce)
1 bulbe de fenouil
3 c. à soupe de sirop d’Érable
1 c. à soupe d’huile d’olive
1/2 sachet de Feta
1 c. à café de graines de fenouil
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C. Laver et nettoyer le bulbe de fenouil, puis le râper à la mandoline (faire des tranches d’environ 4/5 mm). Dans un plat qui va au four (type plat à tarte), badigeonner le fond d’huile d’olive, et y déposer le fenouil. Arroser de sirop d’Érable, d’huile d’olive et de graines de fenouil, sel et poivre. Faire caraméliser environ 30 min au four. Quant le fenouil vous semble cuit, sortir le plat du four. Émietter la Feta au dessus et recouvrir de pâte à pizza comme pour une tarte Tatin. Ré-enfourner pour 15/20 min, le temps que la pâte à pizza cuise et soit dorée. Démouler et servir tiède ou froid, accompagnée d’une salade de roquette.

%d blogueurs aiment cette page :