Archive for juillet, 2014

27 juillet 2014

Quiche cœurs d’artichauts, tomates séchées et féta

En été rien de tel que les pique-niques…. Et la quiche est plat idéal pour aller manger sur l’herbe ! Alors voici une nouvelle recette de quiche végétarienne aux cœurs d’artichauts, tomates séchées, et féta.

Quiche-artichaud-feta-tomateIngrédients pour 1 belle quiche :
Pâte :
200g de farine d’épeautre
100g de beurre mou
1/2 verre d’eau
1 c. à c. de sel
Garniture :
½ pot de tomates séchées
Une dizaine de cœurs d’artichauts décongelés (ou en pot)
½ paquet de fêta
3 œufs
250 ml de lait
100g de gruyère
Sel, poivre, huile d’olive

Mélanger la farine et le sel. Couper le beurre en petits morceaux. Ajouter l’eau et travailler très rapidement la pâte afin d’obtenir une boule. Mettre au frais au moins 1/2h. Faire fondre les épinards dans deux cuillères d’huile d’olive pendant 10 à 15 minutes. Saler et poivrer. Réserver. Couper les cœurs d’artichauts en 2 et les tomates séchées en lamelles. Faire des cubes de féta. Étaler la pâte dans un moule à tarte. Piquer le fond de tarte avec une fourchette. Garnir le fond de tarte avec les cœurs d’artichauts, les tomates séchées en lamelles et les cubes de fêta. Saupoudrer de gruyère. Dans un saladier mélanger les œufs et le lait, assaisonner avec très peu de sel et du poivre. Verser cet appareil sur la garniture. Faire cuire 25/30 min à 180°.

21 juillet 2014

Goûter tout choco-coco et vegan

J’ai eu le plaisir de recevoir une amie américaine que je n’avais pas vu depuis au moins 8 ans et qui est 100% vegan ! De ce challenger culinaire, en voici 2 recettes en variation autour du mélange choco-coco :

Cookies et Muffins choco-cocoPour 9 cookies choco-coco (largement inspirée de la recette d’Absofruitly):
60 gr de sucre de canne
1 sachet de sucre vanillé
40 gr d’huile de coco
20 gr d’huile d’olive
25 gr de lait d’amande
110 gr de farine complète
50 gr de pépites de chocolat

1 pincée de sel

Préchauffé le four à 180 degrés. Dans un saladier, mélanger l’huile de coco figée, l’huile d’olive et le sucre et le sucre vanillé jusqu’à l’obtention qu’une pâte homogène. Ajouter le lait d’amande, puis la farine et la pincée de sel et bien mélangez le tout (nota: la pâte ressemble un peu à de la pâte à crumble). Finir par les pépites de chocolat. Sur une plaque, mettre du papier sulfurisé. Prendre l’équivalent d’une cuillère à soupe de pâte, en faire en un cookie et posez le sur la plaque, en les espaçant de 3/4 cm environ. Faire cuire entre 7 et 10 minutes. Les sortir lorsqu’il sont encore clairs et les laisser quelques minutes sur la plaque, le temps qu’ils durcissent. Pour finir les mettre sur une grille pour qu’ils refroidissent. Il peuvent se garder assez longtemps dans une boite hermétique.

Pour 6 muffins choco-coco :
130 gr de lait de coco
130 gr de farine (T80)
70 gr de sucre de canne
1 sachet de sucre vanillé
50 gr de graine de lins bouillies
50 gr de pépites de chocolat
50 gr de noisettes concassées (qu’on peut remplacer par de la noix de coco râpée)
1/2 sachet de levure

Préchauffé le four à 180 degrés. Le challenge ici, consistait surtout dans le remplacement de l’œuf… Heureusement l’idée m’a été soufflée depuis un autre hémisphère :p
Lorsqu’un œuf est utilisé pour lier ou humidifier les ingrédients, on peu le remplacer par une préparation à base de graines de lin. Il suffit de faire bouillir 80 ml de graines de lin dans 750 ml d’eau pendant environ 20 minutes (jusqu’à consistance d’un blanc d’œuf cru). Filtrer ensuite le liquide ainsi obtenu puis de verser celui-ci dans un bac à glaçon. Un cube de cette préparation équivaut à un oeuf. On peu congeler le reste pour une utilisation ultérieur.
Une fois le substitut d’œuf obtenu, on peut enfin commencer la recette ! Mélanger le sucre, le sucre vanillé et la mixture de graine de lin bouillie (l’équivalent d’un œuf, soit environ 50gr), puis ajouter le lait de coco et mélanger à nouveau. Ajouter les ingrédients secs, farine, levure, chocolat et noisettes concassées. Verser le mélange dans des moules à muffins préalablement graissés (ici j’ai utilisé de l’huile d’olive), et faire cuire 25/30 minutes. Démouler encore chaud et faire refroidir sur une grille. Résultat, des muffins vraiment bluffant !

 

 

10 juillet 2014

Sardines en papillotes

Papillotes de sardinesIngrédients pour 4 personnes :
4 sardines de taille moyenne
1 petite aubergine
1 petit pot de sauce tomate
1 cuil. à café de fleurs de thym
Huile d’olive
Sel, poivre

Préchauffez le four th. 8 (240 °C). Couper l’aubergine en tranches, et les faire précuire 10 minutes au four avec un peu d’huile d’olive. Pendant ce temps, écailler les sardines, les laver et les vider retirant la tête. Les Ouvrir-les et retirer l’arête. Réservez au frais. Préparez 4 feuilles de papier sulfurisé d’une taille suffisamment grande pour contenir chacune une sardine. Huilez au pinceau l’intérieur des feuilles d’aluminium. Garnir le centre d’une tranche d’aubergine passés à l’huile. Poser dessus les filets de sardines, un peu de sauce tomate, parsemer de fleurs de thym, assaisonner et arroser l’ensemble d’un filet d’huile d’olive. Relever les bords des papillotes et fermer-les hermétiquement en les pliant soigneusement. Glissez les papillotes au four, laissez-les cuire 15 min. Servir les papillotes sur assiette.

4 juillet 2014

Caviar de courgettes

Théoriquement, le mot caviar ne s’applique qu’au œufs d’esturgeons et à l’aubergine… On fera une exception pour cette recette tellement c’est bon !

Caviar de courgettesIngrédients pour environ 4 pots:
6 grosses courgettes
6/8 feuilles de laurier
3 grosses gousses d’ail
Huile d’olive
Sel et poivre

Commencer par faire cuire en papillotes dans du papier sulfurisée les courgettes dans un four, à préchauffé à 180° C. Petit plus j’ai mis 2 petites feuilles de laurier dans chaque papillotes. Compter une bonne une heure, voire un peu plus… En milieu de cuisson j’ai glissé dans le four 3 gousses d’ail en chemises. Quand les courgettes sont cuites, les couper en 2 et racler la chair. Les courgettes vont rendre beaucoup d’eau, essayer d’en enlever un maximum (je les aies laissé dégorger une petite heure dans la cuve du mixer, puis j’ai enlevé le surplus d’eau). Mixer le tout grossièrement avec les gousses d’ail confites, un peu d’huile d’olive, du sel, et du poivre. Un peu liquide, la préparation devient plus épaisse après refroidissement. On peut conserver ce caviar dans des pots en verre stérilisée, c’est pas mal d’en avoir d’avance pour un cadeau gourmand, un apéro ou un diner improvisé.
On peu déguster ce caviar, sur une tranche de pain grillée, avec un poisson blanc ou mélangé à du parmesan et à des pâtes… Bluffant dans tous les cas !

%d blogueurs aiment cette page :