Archive for ‘Végétarien’

10 juin 2015

Panzanella d’asperges

Panzanella d'asperges-2Ingrédients pour 2/3 personnes:
Pour la vinaigrette :
2 c. à s. d’huile d’olive 
1 c. à s. de moutarde 
1 c. à s. de vinaigre de pomme
Sel 
Pour la salade :
1 botte d’asperges
2 oeufs durs
10 petits shiitaké frais
1 grosse poignée de pain rassis
1 c. à s. de ghee (beurre clarifié)
Un peu de cerfeuil

Commencez par faire la vinaigrette : Fouetter ensemble l’huile d’olive, la moutarde, le vinaigre et un peu de sel. Goûter et rectifier si nécessaire.
Pour la salade : Couper et éplucher les asperges, et les couper en gros segments. Apportez une casserole d’eau à ébullition, saler généreusement, et blanchir les asperges jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Rincer sous l’eau froide pour arrêter la cuisson et transférer les asperges directement au bol de service.
Faire fondre le ghee dans une grande poêle, ajouter le pain coupé en croutons et les shiitaké préalablement emincé, mélanger pour bien les enrober, puis cuire le tout jusqu’à ce que ce soit bien doré. Ajouter les croutons, les shiitaké, les oeufs durs et la vinaigrette dans le bol de service, bien mélanger. Terminer avec une pincée d’herbes si vous en avez.

 

Publicités
26 avril 2015

Pickels de bettraves et navets

Des années que je voulais me lancer dans la confection de pickels ! Voilà une très bonne façon de manger des légumes lacto-fermentés. La lacto-fermentation est un phénomène qui transforme le sucre des aliments en acide lactique et qui améliore la valeur nutritive, la saveur et la digestibilité. Les aliments lacto-fermentés gardent leurs enzymes et leurs vitamines. De plus, les pickels ou tsukemono sont des éléments essentiels du bento japonais ! Eh ben figurez-vous qu’en plus c’est très facile !

PickelsPour un bocal d’un litre :
1 bettrave crue
1 botte de petits navets frais
200ml de vinaigre de pomme
3 c. à s. de sucre complet
2 c. à s. de sel fin
1 gousse d’ail
1 c. à café de graines de coriandre
1 petit morceau de Kombu
Quelques herbes fraiches (aneth, cerfeuil, …)

Eplucher la bettrave, laver et équeuter les navets, puis couper le tout en fines lamelles à la mandoline. A ce stade le plus dure est fait ! Mettre les légumes en alternant les couches de navets/ betteraves dans un bocal, puis compléter avec les graines de coriandre, l’ail coupé en lamelles, le Kombu et les herbes fraiches. Dans un bol mélanger le sucre, le sel et le vinaigre, jusqu’a ce que le sucre et le sel soient fondu. Verser ce mélange sur les légumes, dans le bocal. Au début, tout ne sera pas imbibé, mais les légumes vont rendre de l’eau, et au bout d’une heure environ, le tout sera dans la saumure. Laisser une semaine à température ambiante dans le bocal couvert, mais légèrement ouvert. Au bout de ce laps de temps les pickles sont prêt, on peux les conserver pendant 6 semaines au réfrigérateur. Après on peu les picorer comme ça en entrée, ou les manger en tartines sur du pain toasté et tartiné de chèvre frais à l’apéro, ou alors en petits morceaux pour relever une salade composée ou des oeufs mimosas… Ca se décline à l’infini !

 

21 septembre 2014

Des cookies tout chocolat vraiment satisfaisants

Encore une recette, légèrement modifiée, issue du livre « Les secrets de la pâtisserie bio » de Marie Chioca, mon livre de chevet ces derniers temps… Des cookies IG bas idéal pour le goûter !

Cookies tt chocolatIngrédients :
80 g de purée d’amandes complète
150 g farine de blé
100 g de sucre de coco
30 g de cacao cru en poudre
4 c. à s. d’huile végétale neutre
8 cl de lait végétal
1/2 sachet de poudre à lever
1 pincée de sel
50 g pépites de chocolat
50 g de chips de coco

Dans un bol mélanger la farine, le sucre, le cacao, la poudre à lever. Mélanger le tout. Ajouter le lait, le sel, l’huile et la purée d’amandes et mélanger à nouveau afin d’obtenir une pâte sablée. Ajouter les chips de coco et les pépites et mélanger de nouveau pour les amalgamer au mélange. Former des petites boules et les déposer sur un papier de cuisson. Les aplatir légèrement pour former des cookies. Enfourner 20 mn à 150°. Laisser refroidir sur une grille pour que les biscuits sèchent et deviennent croustillant. Il se conservent une bonne semaine dans une boite isotherme.

 

Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

14 septembre 2014

Un gâteau épatant !

Cette recette est issue des « secrets de la pâtisserie bio » de Marie Chioca, dont je vous conseille vivement la lecture. Bas en IG (indice glycémique), mais riche en gout, ce gâteau poire-chocolat-noix est un vrai délice !

Gateau-poire-noix-chocolatIngrédients pour 8 personnes :
Le gâteau :
5 belles poires mûres
200g de chocolat pâtissier
10 cl de lait végétal
7 cl de sirop d’agave
1 c. à s. de rhum
125g de cerneaux de noix
85g de farine de blé
35g de son d’avoine
1/2 sachet de poudre à lever
4 œufs
Le sirop :
1 gousse de vanille
5cl d’eau
3 c. à s. de rhum
7cl de sirop d’agave

Préchauffer le four à 180°C
Commencer par faire le sirop. Versez la vanille, l’eau et le rhum dans la casserole et portez à ébullition sur feu doux durant 3mn. Ajoutez ensuite le sirop d’agave et laissez sur le feu 3mn encore, en mélangeant sans cesse. Couvrez ensuite la casserole et laissez infuser. Réserver.
Éplucher les poires, évider délicatement le cœur et couper leur base si elle ne tiennent pas debout. Les déposer au milieu un cercle à pâtisserie de 20cm de diamètre, préalablement graissé et poser sur une plaque de four couverte de papier cuisson. Réserver.
Dans une casserole sur feu doux, faites fondre le chocolat dans le lait végétal avec le sirop d’agave et le rhum. Quand le chocolat est totalement fondu le chocolat réserver.
Hachez grossièrement les noix. Réserver. Dans un bol, mélanger la farine, le son d’avoine et la poudre à lever. Réserver.
Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige. Ajouter les jaunes au mélange chocolat. Ajouter ensuite la farine-levure, les noix hachées et bien mélanger. Incorporer délicatement les blancs à l’appareil, dans un mouvement de rotation du bas vers le haut. Verser l’appareil dans le moule, en vous aidant d’une cuillère pour l’y mettre entre les poires sans en verser sur ces dernières. C’est une étape un peu délicate… Enfournez à 150°C pendant 30/35mn. A la sortie du four, verser le sirop sur le gâteau. Quand il est froid, démouler et servir.

Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

11 septembre 2014

Granola maison

C’est la rentrée, alors on a doublement besoin d’un petit dej. énergétique, bon et qui évitera la petite fringale de 10h ! Quoi de mieux qu’un granola maison, qu’on pourra agrémenter de lait, yaourts, faisselles et de fruits frais de saison. J’ai mis longtemps à faire la différence entre muesli et granola… C’est relativement la même chose, quasi les mêmes ingrédients, la même utilisation, mais le muesli ni cuit ni sucré ce qui le rends encore plus facile à faire. Donc plus d’excuse, muesli ou granola, cette année on en aura dans le placard !

GranolaIngrédients pour 1 gros bocal :
200 g
de flocons d’avoine
50 g de noisettes rapidement mixé
es
50 g de copeaux de noix de coco séchées
2 c. à s. d’huile de coco
c. à s. de sirop d’agave
3 c. à c. de graine de lin
1/2 c. à c. de curcuma en poudre pour la couleur !

Un petite poignée de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 150°C. Verser les flocons d’avoine dans grand un saladier. Ajouter les noisettes grossièrement mixées, les copeaux de noix de coco, les graines de lin, et le curcuma. Ajoutez le sirop d’agave et l’huile de noisettes. Bien mélanger le tous. Verser le mélange sur une plaque de cuisson et enfournez pour 10 minutes. Sortir la plaque du four, mélanger et ré-enfourner pour de nouveau 10 minutes. Normalement les flocons d’avoines doivent être dorés. Si ce n’est pas le cas, ré-enfourner de nouveau pour quelques minutes. Sortir du four, laisser complètement refroidir, le mélange va peu à peu devenir croustillant. Une fois froid, ajouter la petite poignée de pépites de chocolat, puis conservez dans un bocal en verre fermé hermétiquement. A refaire toute les semaines !

Et si vous aimez bien ce qu’on cuisine sur ce blog, n’hésitez pas à voter quotidiennement pour nous ici (*^-^*) !

27 juillet 2014

Quiche cœurs d’artichauts, tomates séchées et féta

En été rien de tel que les pique-niques…. Et la quiche est plat idéal pour aller manger sur l’herbe ! Alors voici une nouvelle recette de quiche végétarienne aux cœurs d’artichauts, tomates séchées, et féta.

Quiche-artichaud-feta-tomateIngrédients pour 1 belle quiche :
Pâte :
200g de farine d’épeautre
100g de beurre mou
1/2 verre d’eau
1 c. à c. de sel
Garniture :
½ pot de tomates séchées
Une dizaine de cœurs d’artichauts décongelés (ou en pot)
½ paquet de fêta
3 œufs
250 ml de lait
100g de gruyère
Sel, poivre, huile d’olive

Mélanger la farine et le sel. Couper le beurre en petits morceaux. Ajouter l’eau et travailler très rapidement la pâte afin d’obtenir une boule. Mettre au frais au moins 1/2h. Faire fondre les épinards dans deux cuillères d’huile d’olive pendant 10 à 15 minutes. Saler et poivrer. Réserver. Couper les cœurs d’artichauts en 2 et les tomates séchées en lamelles. Faire des cubes de féta. Étaler la pâte dans un moule à tarte. Piquer le fond de tarte avec une fourchette. Garnir le fond de tarte avec les cœurs d’artichauts, les tomates séchées en lamelles et les cubes de fêta. Saupoudrer de gruyère. Dans un saladier mélanger les œufs et le lait, assaisonner avec très peu de sel et du poivre. Verser cet appareil sur la garniture. Faire cuire 25/30 min à 180°.

21 juillet 2014

Goûter tout choco-coco et vegan

J’ai eu le plaisir de recevoir une amie américaine que je n’avais pas vu depuis au moins 8 ans et qui est 100% vegan ! De ce challenger culinaire, en voici 2 recettes en variation autour du mélange choco-coco :

Cookies et Muffins choco-cocoPour 9 cookies choco-coco (largement inspirée de la recette d’Absofruitly):
60 gr de sucre de canne
1 sachet de sucre vanillé
40 gr d’huile de coco
20 gr d’huile d’olive
25 gr de lait d’amande
110 gr de farine complète
50 gr de pépites de chocolat

1 pincée de sel

Préchauffé le four à 180 degrés. Dans un saladier, mélanger l’huile de coco figée, l’huile d’olive et le sucre et le sucre vanillé jusqu’à l’obtention qu’une pâte homogène. Ajouter le lait d’amande, puis la farine et la pincée de sel et bien mélangez le tout (nota: la pâte ressemble un peu à de la pâte à crumble). Finir par les pépites de chocolat. Sur une plaque, mettre du papier sulfurisé. Prendre l’équivalent d’une cuillère à soupe de pâte, en faire en un cookie et posez le sur la plaque, en les espaçant de 3/4 cm environ. Faire cuire entre 7 et 10 minutes. Les sortir lorsqu’il sont encore clairs et les laisser quelques minutes sur la plaque, le temps qu’ils durcissent. Pour finir les mettre sur une grille pour qu’ils refroidissent. Il peuvent se garder assez longtemps dans une boite hermétique.

Pour 6 muffins choco-coco :
130 gr de lait de coco
130 gr de farine (T80)
70 gr de sucre de canne
1 sachet de sucre vanillé
50 gr de graine de lins bouillies
50 gr de pépites de chocolat
50 gr de noisettes concassées (qu’on peut remplacer par de la noix de coco râpée)
1/2 sachet de levure

Préchauffé le four à 180 degrés. Le challenge ici, consistait surtout dans le remplacement de l’œuf… Heureusement l’idée m’a été soufflée depuis un autre hémisphère :p
Lorsqu’un œuf est utilisé pour lier ou humidifier les ingrédients, on peu le remplacer par une préparation à base de graines de lin. Il suffit de faire bouillir 80 ml de graines de lin dans 750 ml d’eau pendant environ 20 minutes (jusqu’à consistance d’un blanc d’œuf cru). Filtrer ensuite le liquide ainsi obtenu puis de verser celui-ci dans un bac à glaçon. Un cube de cette préparation équivaut à un oeuf. On peu congeler le reste pour une utilisation ultérieur.
Une fois le substitut d’œuf obtenu, on peut enfin commencer la recette ! Mélanger le sucre, le sucre vanillé et la mixture de graine de lin bouillie (l’équivalent d’un œuf, soit environ 50gr), puis ajouter le lait de coco et mélanger à nouveau. Ajouter les ingrédients secs, farine, levure, chocolat et noisettes concassées. Verser le mélange dans des moules à muffins préalablement graissés (ici j’ai utilisé de l’huile d’olive), et faire cuire 25/30 minutes. Démouler encore chaud et faire refroidir sur une grille. Résultat, des muffins vraiment bluffant !

 

 

9 mai 2014

Frites de patate douce façon « Patata brava »

Une recette simple mais surtout très « healthy » !

Patata brava-frites de patate douceIngrédients pour 3 personnes :
2 belles patates douces
1 petite gousse d’ail hachée
5 cuillère à café de piment d’Espelette (à remplacer éventuellement par du Piment de Cayenne)
Un peu d’huile d’olive
Sel

Préchauffer le four à 210°C. Éplucher et laver les patates douces, les essuyer et les découper dans la longueur en forme de frite, puis les essuyer de nouveau. Dans un saladier, mélanger les patates douces coupées avec une cuillère à café d’huile d’olive, l’ail, et une demi cuillère à café de piment. Étaler les frites de patate douce sur la plaque du four garnie d’une feuille de papier cuisson. Enfourner et laisser cuire 30 à 40 minutes jusqu’à ce que les frites soient bien dorées. Les sortir du four et les saler.

22 avril 2014

Cookie noisette et chocolat

Largement inspirés de la recette de clea cuisine, voici des cookies gourmands et très chocolatés qui ne font pas trop culpabiliser !

Cookies chocolat noisettesIngrédients pour 20 cookies :
70 g de noisettes
100 g de chocolat noir à pâtisserie
100 g de flocons de sarrasin
100 g de sucre mêlasse
180 g de farine 5 céréales (orge, riz, blé, seigle, avoine)
1 sachet de levure
100 g de purée d’amande
2 c. à soupe de lait végétal
1 œuf
40 g d’eau tiède

Émincer les noisettes et couper le chocolat en gros éclats. Mélanger le tout dans un saladier avec les flocons de sarrasin, la farine et la levure. Dans une jatte mélanger à la fourchette la mêlasse, le lait, la purée d’amande et l’eau tiède. Faire un puits dans le mélange sec et verser le mélange liquide ainsi que l’œuf entier. Mélanger jusqu’à ce que toute la farine soit incorporée, mais pas trop (sinon le chocolat va commencer à fondre et la pâte va coller). Préchauffer le four à 160 °C. Préparer deux grilles recouvertes de papier sulfurisé, et y disposer environ 20 morceau de pâte sur les plaques. Aplatir à la main pour obtenir des cookies. Cuire 20 minutes à 160 °C. Laisser refroidir sur une grille.

23 mars 2014

Soupe de queue de radis et radis glacés

C’est le printemps ! Alors voici une recette verte !

Veloute de queues de radisIngrédients pour 4 bols :
2 bottes de radis
2 pommes de terre
1 oignon
2 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à c. de miel

4 cuillères à soupe de crème liquide
Sel
Poivre

Pour la soupe : Peler et émincer l’oignon. Éplucher les pommes de terre et les couper en rondelles. Laver les fanes de radis. Dans une cocotte mettre l’oignon et les pommes de terre laisser cuire 20 mn à couvert. En fin de cuisson, rajouter les fanes de radis et faire cuire l’ensemble juste 2/3 minutes puis mixer le tout. Cette technique permet de garder une belle couleur verte !
Pour les radis glacés : Mettre les radis dans une poêle avec l’huile d’olive. Faire cuire 5 mn sur feu moyen, puis ajoutez le miel, saler et poivrer, et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois. Versez 6 c. à soupe d’eau tiède, couvrir et laissez cuire 10 mn ou jusqu’à ce que les radis soient cuits mais encore fermes.
Pour le service : Ajouter un filet de crème et quelques radis, saupoudrez de fleur de sel.

 

2 mars 2014

Curry de pois chiche

Tiens, une recette de curry, ça faisait longtemps… Le Chola masala / Chana masala (curry de pois chiche) est rapide à faire, économique et surtout délicieux, on ne s’en lasse pas !

Curry de pois chicheIngrédients pour 2 personnes :
un bocal de pois chiches
un oignon coupé en morceaux
2/3 tomates pelées en conserve (maison ou non)
1 gousse d’ail râpée
un petit bout de gingembre râpé
Quelques pousses d’épinards (ici du pissenlits)
1 c. à c. de concentré de tomate mélangé avec un peu d’eau
2 c. à c. de curry ou de masala au choix !
1 c. à c. d’huile de noix de coco ou de ghee (beurre clarifié)
Sel
un peu de crème de coco (optionnel, on peut mettre du yaourt)
Quelques feuilles de coriandre (optionnel)

1 pincé de piment de Cayenne (optionnel)

Faire chauffer l’huile de coco dans une poêle ou un wok. Une fois l’huile chaude ajouter le curry et la pincée de piments et mélanger. Puis ajouter l’ail, le gingembre et les oignons et mélanger. Une fois que les oignons sont roussis, ajouter les tomates en morceaux, le concentré de tomates un peu dilué et le sel. Mélanger et cuire 8 minutes environ. Mettre les pois chiches et laisser mijoter à feu doux environ 10 minutes. Avant de servir faire revenir quelques secondes les pousses d’épinards. Servir sur du riz ou avec des naans, plus quelques feuilles de coriandre et un peu de crème de coco si l’on souhaite.

20 novembre 2013

Purée de radis noir, chèvre et thym

puree de radis noirIngrédients:
1 beau radis noir
2 pommes de terre
1/2 fromage de chèvre frais
1/2 jus de citron
Huile d’olive
Thym
Sel, poivre

Cuire les pommes de terre épluchées et le radis noir à la vapeur en gardant la peau après l’avoir bien lavé. Mixer grossièrement les légumes avec le jus de citron, une c. à s. d’huile d’olive, le fromage de chèvre frais, un peu de thym, sel et poivre.  Ajouter un peu de lait de soja si vous voulez que ce soit plus liquide. Rectifier l’assaisonnement et manger chaud. C’est une recette très sympa en verrine avec un peu de jambon cru.

9 octobre 2013

Petits farcis 100% vegan !

Avec ce bel été indien on trouve encore pleins de légumes « soleil », et on a bien envie d’en profiter. Aussi, pour changer des petits farcis à la viande, je me suis lancée dans une recette 100% vegan.

Petits farcis veganIngrédients pour 4 personnes :
4 gros poivron vert
1 oignon cébette
1 grosse tomate
150 gr de lentilles corail
2 berlingots de crème de noix de coco
une petite gousse d’ail
1 c. à c. de mélange « curry »
Huile d’olive
Sel, poivre

Faire revenir le mélange curry dans une cocotte avec de l’huile d’olive, l’oignon haché, et laisser mijoter quelques minutes. Ajouter l’ail haché, la tomate émondée et coupée en petits morceaux, bien mélanger et laisser de nouveau mijoter 5 minutes. Verser les lentilles, recouvrir de 2 volume d’eau, saler poivrer et laisser cuire pendant 15 minutes environ. Pendant ce temps, laver et couper le poivron en deux dans le sens de la longueur, ôter les graines, les placer dans un plat allant au four. Garnir les poivrons de la préparation, repartir sur la farce la crème de noix de coco, puis mettre un peu d’eau dans le fond du plat. Laisser cuire 30 minutes environ dans un four préchauffé à 200°.
11 septembre 2013

Pâtes au pistou (pesto)

On reste sur une note estivale, malgré les premiers frimas, avec une recette simple à réaliser, tellement parfumée… et avec les produits du marché (ici de Vannes) on se régale !

Pates au pistouIngrédients pour 4 personnes :
200g de tomates cerises
1 bouquet de basilic
2 gousses d’ail
8 c-à-s d’huile d’olive
sel fin
250g de spaghettis
1 c-à-c de gros sel

Préparez votre pistou (comme on dit chez nous) : Si vous prenez des tomates, pensez à les émonder, mais si vous prenez des tomates cerises, il suffit de les rincer et de les couper en fines lamelles. Pilez les deux gousses d’ail et ciseler finement le basilic. Dans un plat, mélanger l’huile d’olive, l’ail pilé, le basilic et les tomates cerises. Ajoutez du sel à votre convenance.
Faites cuire les spaghettis comme à votre habitude et servez dans des assiettes puis ajoutez le pistou par-dessus en veillant à ne pas mettre trop d’huile d’olive. Régalez -vous et essayez de ne pas vous resservir… Je n’y arrive jamais !!

30 juin 2013

Beignets de fleurs de courgette

Beignets de courgettesIngrédients pour une douzaine beignets :
12 fleurs de courgettes
1 œuf entier
75 grammes de farine d’épeautre
10 cl de lait froid
Sel
Huile d’olive

Dans un bol, mélanger l’œuf et la farine. Ajouter le lait peu à peu tout en continuant de mélanger. La pâte doit être légèrement épaisse, bien lisse. Faire  chauffer votre huile dans une poêle. Tremper les fleurs de courgettes dans la pâte et les faire dorer dans la poêle. Saupoudrer de sel. Manger tiède.

3 mai 2013

Salade de boulgour et d’edamame

Aller ! On y croit, c’est le printemps ! Ça y est, on va pouvoir manger pleins de salades ! Voici donc une recette un peu de transition entre hiver et printemps, car vous l’avez certainement remarqué vous aussi, bizarrement, les fruits et légumes de saison tardent encore un peu dans les étales :p

Salade de boulgourIngrédients pour 4 personnes:
200g de boulgour
1 navet
1 pomme de type granny smith
1 endive carmine
1/2 oignon doux
Une bonne poignée d’edamame
1 petit bouquet de cerfeuille
1 citron
Quelques noix
Un peu de Comté (optionnel, ou bien on peut le remplacer par un autre fromage)
pour la sauce:1 c. à s. de moutarde
1 c. à s. de vinaigre de pomme
2 c. à s. d’huile d’olive
2 c. à s. d’huile de colza
Sel
Poivre

1/2 heure avant de faire la salade, émincer l’oignon doux, couper la pomme et le navet en morceau, et faire mariner le tout dans le jus de citron et un peu de sel. Faire cuire le boulgour à la créole (10 minutes dans l’eau bouillante), avec une pincée de sel et une cuillère d’huile. Quant il est cuit et égoutter, laisser reposer à couvert au moins 5 minutes. Dans un petit bol monter la moutarde et le vinaigre en mayonnaise avec les deux huiles. Saler, poivrer et réserver. Dans un saladier, mettre l’oignon, le navet et la pomme mariner. Couvrir de boulgour. Ajouter l’endive coupée en morceau, le Comté, les noix, les edamame écossés (je les trouve en produit surgeler chez P.). Couvrir avec la sauce. Repartir sur le dessus le cerfeuil ciselé, et mélanger le tout au moment du service.

24 mars 2013

Cakes « Printemps Italien »

CA Y EST c’est le printemps… Enfin presque ! Pour nous faire patienter, voici 2 nouvelles versions de mon cake salé… Une version pour les végétariens et une version pour les fromago-phobiques (ou simplement ceux qui m’aiment pas ça J. ). Ces recettes sont inspirées du le cake salé au parfum d’Italie de quel régal. Le premier cake est au cœur de palmier, tomates confites et jambon cru et le second au cœur de palmier, tomates confites et pesto. On peut faire l’un ou l’autre ou les deux, au choix !

Cake-sale-italienIngrédients :
250 g de farine (d’épeautre)

1 sachet de levure
4 œufs
8 cl d’huile d’olive
12 cl de lait
Sel, poivre
Des petits cœurs de palmier
Des Tomates confites
Puis soit
Des lamelles de jambon crus
ou
3 cuillères à soupe de pesto

Mélanger la farine et la levure puis ajouter les œufs,  un à un, tout en continuant de mélanger. Ajouter le lait et l’huile d’olive. Saler très légèrement et poivrer généreusement. Couper les cœurs de palmier et les tomates confites et les ajouter à la préparation. Verser la moitié de la préparation dans un petit moule à cake et déposer un ruban de pesto sur la surface de la pâte. Dans le restant de la pâte ajouter les lamelles de jambon cru et verser dans un autre petit moule. Faire cuire les cakes 45 minutes dans un four chauffé à 180°.

20 janvier 2013

Cours de cuisine japonaise: 5/ Agedashi Tofu (Tofu frit au dashi) et sauce Tsuyu

Pour terminer ce cours de cuisine japonaise voici un grand classique le tofu frit et la sauce Tsuyu. En effet cette sauce est la base de beaucoup de plats japonais : tempura, udon, somen, soba, soupe de miso

PExif_JPEG_PICTUREour 4 personnes en entrée:
50gr de katakuri-ko (peut être remplacé par de la fécule de pomme de terre)
250gr de tofu soyeux
1 morceau de 3 cm de haut de daikon
Sel
Huile de friture
300 ml de dashi

100 ml de sauce soja
60 ml de mirin
15 g de sucre

30 minutes au moins avant le repas, recouvrir le tofu soyeux de sel et l’envelopper dans 3/4 couche de papier absorbant, puis dans un torchon propre. Laisser bien dégorger, il faut enlever un maximum d’eau du tofu puisqu’on va le faire frire ensuite. Rapper finement le daikon (avec une râpe pour parmesan par exemple), réserver dans un petit bol. Pour la sauce Tsuyu, faire bouillir le dashi , la sauce soja, le mirin et le sucre,dans une petite casserole, jusqu’à dissolution du sucre. Laissez mijoter 2 minutes. Laisser refroidir. Au moment de servir démailloter le tofu, en couper de petits morceaux, et les passer soigneusement dans le katakuri-ko ou la fécule de pomme de terre. Faire chauffer l’huile dans une sauteuse. Plonger un à un les morceaux de tofu dans l’huile très chaude (mais non fumante) et faites cuire pendant quelques minutes. Attention le katakuri-ko devient un peu collant pendant la cuisson, veiller à ce que les morceaux ne se collent pas entre eux en cuisant. Les morceaux de tofu doivent être dorées. Égoutter sur du papier absorbant. Dresser dans de petites assiettes ou dans un plat. Servir avec la sauce Tsuyu que l’on peut mélanger avec le Daikon râpe.

Nota : La sauce Tsuyu se garde plusieurs semaines au réfrigérateur, on peut aussi en faire des glaçons pour d’autre utilisation… On peut aussi en trouver de la toute faite dans certain magasin asiatique.

13 janvier 2013

Cours de cuisine japonaise : 2/ Furofuki Daikon

Le daikon (long navet/ radis japonais) mijoté et napé de sauce miso avec juste un peu de zeste de yuzu, est un vrai concentré de gout hivernal au Japon !

Exif_JPEG_PICTUREPour 6 portions :
1 grand daikon (on peut remplacer par des petits navets)
2 morceau de kombu
3 c.s. de miso blanc
1 jaune d’oeuf
100 ml de dashi
3 c.s. mirin
2 c.c. sucre
zeste de yuzu

Couper le daikon en morceaux d’environ 3 cm de haut. Peler la peau puis avec un couteau, couper (chanfreiner) les angles vifs des bords. Cette opération, bien que fastidieuse, est nécessaire si l’on veut éviter que les morceaux éclatent pendant la cuisson… Mettre les morceaux de daikon dans une large casserole (éviter les chevauchements) et couvrir avec de l’eau. Porter à ébullition, puis réduire le feu légèrement et cuire pendant 15 minutes. Cette première cuisson permet de se débarrasser de la saveur amère du daikon. Enlever la première eau, et re-remplir d’eau froide pour couvrir le daikon. Ajouter le kombu et porter à ébullition. Laisser mijoter pendant une 30min. Vérifier la cuisson, il faut que le daikon soit cuit à cœur.
Dans une petite casserole préparer la sauce miso. Sur un feu moyen, mélanger le dashi, le miso blanc, le mirin et le sucre. En remuant constamment, baisser le feu une fois que la sauce est bien chaude. Hors du feu, ajouter le jaune d’œuf et bien mélanger. Remettre la sauce à épaissir quelque minutes à feu très doux. Dans un petit bol, placer un morceau de daikon, une cuillère à soupe de sauce miso sur le dessus, et ajouter le zeste de yuzu.

25 novembre 2012

Soupe miso

Aujourd’hui on continue la série « spéciale soupe » avec une icône de la cuisine Japonaise : La soupe miso ! C’est, avec le riz, un des éléments essentiels du petit déjeuner. Le miso est une pâte de haricots soja fermentée et salée. On l’utilise en base dans les soupes, pour la confection de bouillons, en condiment etc. Il y a autant de soupes miso que de cuisinières au Japon ! En voici donc ma version.

Pour 3/4 petits bols :
500 ml litre d’eau
100 g de tofu soyeux
1 cuillère de pâte miso par bol (nota: Il existe de nombreuses sorte de pâte miso, ici j’ai utilisé une pâte rouge)
60 ml de dashi
1 cuillère à soupe de mirin
1 carotte
1 blanc de poireau
Quelques feuilles de persil plat

Couper la carotte en fine lamelles et le blanc de poireau en fins tronçons. Les mettre dans une casserole avec l’eau et le dashi, puis porter le tout Dans une casserole, amener l’eau et à ébullition. Faire cuire 5/8 minutes. Baisser le feu à médium. Dans un petit bol, mélanger le miso et le mirin, incorporer dans la casserole et continuer la cuisson 5 minutes. Attention, une fois qu’on a mis la pâte miso dans le bouillon, il ne doit surtout pas bouillir ! La préparation perdrait tout son goût et ses propriétés. Pendant ce temps, couper du tofu en petits dés, incorporer à la soupe et laisser 2 minutes. Servir dans des petits bols avec quelques feuilles de persil.

%d blogueurs aiment cette page :