Archive for avril, 2013

25 avril 2013

Quiche épinard, saumon et tomates cerise

Une nouvelle recette de quiche fraîche et légère ! Et pour la transporter, rien de tel que le très joli sac à tarte confectionné par maman.

quiche-epinard-saumonIngrédients :
La  pâte :
200g de farine d’épeautre
100g de beurre mou
1/2 verre d’eau
1 càc de sel
Garniture :
2 pavés de saumon
500 g d’épinard frais
200g de tomates cerises
3 œufs
250 ml de lait
100g de gruyère
Sel, poivre, huile d’olive

Mélanger la farine et le sel. Couper le beurre en petits morceaux. Ajouter l’eau  et travailler très rapidement la pâte afin d’obtenir une boule. Mettre au frais au moins 1/2h. Faire fondre les épinards dans deux cuillères d’huile d’olive pendant 10 à 15 minutes. Saler et poivrer. Réserver. Couper les pavés de saumon cru en morceaux. Étaler la pâte dans un moule à tarte. Piquer le fond de tarte avec une fourchette. Garnir le fond de tarte avec les épinards, les morceaux de saumon cru et les tomates cerises découpées en deux. Saupoudrer de gruyère. Dans un saladier mélanger les œufs et le lait, assaisonner avec très peu de sel (le saumon étant déjà salé) et du poivre. Verser cet appareil sur la garniture. Saupoudrer de carvi de hollande (ou cumin alsacien !). Faire cuire 25/30 min à 180°.

21 avril 2013

Tarte aux fraises

Tarte-aux-fraisesIngrédients pour 6/8 personnes :
300g de fraises (ici des gariguettes)
Pour la pâte sablée :
125g de farine
50g de sucre
60g de beurre demi-sel ramolli
1 jaune d’œuf
Pour la crème pâtissière :
25cl de lait entier
1 gousse de vanille
25g de sucre
2 jaunes d’œufs
10g de maïzena
Pour la crème fouettée :
12cl de crème fleurette
20g de sucre glace

Préparez votre pâte : Mélangez le beurre ramolli, la farine et le sucre du bout des doigts afin d’obtenir un pâte « sableuse ». Ajoutez ensuite le jaune d’œuf et pétrissez rapidement afin d’obtenir une pâte homogène. Mettez au frais 2h.
Préparez ensuite votre crème pâtissière : Mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre et les grains de vanille et ajoutez la maïzena. Faites bouillir le lait entier puis versez-le sur le mélange oeufs/sucre/maïzena , fouettez vivement et remettez à cuire à feu doux en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaissise. Filmez au contact et laissez refroidir.
Préparez votre crème fouettée : fouettez la crème vivement durant 1 minute puis ajoutez le sucre glace et fouettez jusqu’à l’obtention d’un mélange assez ferme. Mélangez ensuite votre crème fouettée avec la crème pâtissière… c’est meilleur !
Étalez votre pâte et faites-la cuire à blanc ; 20 minutes à 180°C. Une fois la pâte refroidie , vous pouvez la garnir avec votre crème pâtissière/fouettée et y ajoutez vos fraises.

20 avril 2013

Curry Balinais et riz au gingembre

Exif_JPEG_PICTUREIngrédients pour 4 personnes :
1 gros oignon
1 belle tomate (1/2 conserve de tomate entière si hors saison)
400gr de chaire de cuisse de poulet désossée
1 yaourt
1 pot de racine de bambou
400ml de bouillon de poule
400ml de lait de coco
3 c. à s. de sauce soja
2 c. à s. d’huile d’olive
1 c. à s. de curry doux
1 c. à s. de cumin
1 petit bouquet de coriandre
400g de riz rond
700ml d’eau
1 c. à s. de mirin (vinaigre de riz japonais)
10g de gingembre marinée au vinaigre (gingembre à sushi)

Pour le curry : Faire noircir dans 3 c. à s. de sauce soja et 2 c. à s. d’huile d’olive, l’oignon émincée finement dans un faitout. Pendant ce temps faire mariner les morceaux de poulets dans le yaourt. Dans le faitout, rajouter la tomate, le bouillon de poule, le lait de coco, les épices et le pot de racine de bambou. Cuire 15 minutes à petit bouillon, et rajouter les morceaux de poulet marinés. Laisser mijoter encore 30 minutes au moins.

Pour le riz : Laver le riz jusqu’à ce que l’eau devienne claire, puis l’égoutter. Mettre l’eau mesurée dans la casserole. Ajouter la cuillère à soupe de mirin et le pickles de gingembre émincée finement. Retenir que pour un riz à la japonaise parfait il suffit de respecter les 2 règles suivante:
– 1 mesure et 1/2 d’eau pour 1 mesure de riz.
– Choisir une casserole à fond épais (plus elle est lourde mieux c’est !) avec couvercle et assez grande car le riz augmentant dans une proportion de 2 fois et demi en poids et en volume après la cuisson…
Couvrir la casserole et porter à ébullition à feu fort, Lorsque l’eau bout, réduire le feu de moitié et laisser cuire 10mn. Retirer la casserole du feu en la laissant couverte pour que le riz gonfle dans sa vapeur pendant encore 10mn.

Servir le riz et le curry ensemble dans un petit bol et parsemer de feuille de coriandre fraiche.

14 avril 2013

Gâteau choco-framboise

Comment faire quand on a pas de beurre et seulement 2 œufs pour faire un gâteau au chocolat, tout doux, tout fondant ? Et bien on devient créatif, on fait les fonds de placards, celui du frigo, et trouve un peu de crème fraiche liquide qui devait servir à faire une ganache montée pour des religieuses… Alors pourquoi ne pas faire une ganache et la transformer en gâteau ? J’ai rajouté quelques framboises histoire de réveiller le chocolat avec une touche acidulée, et voila. Essayer cette technique, vous verrez c’est l’adopter !

Gateau-choco-framboiseIngrédient pour 1 gâteau :
125gr de crème fraiche liquide
125gr de chocolat noir
80gr de sucre
3 c. à s. de farine
2 œufs
Quelques framboises surgelées

Préchauffer le four à 200 degrés. Porter à ébullition 125ml de crème liquide entière, retirer du feu,  y ajouter 125g de chocolat noir, et bien mélanger. Quant le chocolat est fondu rajouter le sucre. Séparer les jaunes des blancs des 2 œufs. Incorporer les jaunes dans la ganache, puis la farine. Monter les blancs en neige et verser sur le mélange précédent. Bien mélanger. Verser dans un moule graissé et fariné, et repartir sur le dessus, selon envie, les framboises encore congelées. Faire cuire 25/30 minutes, et encore chaud ou tiède ou froid, régalez vous !

11 avril 2013

Des madeleines inratables !

Les trois trucs pour faire des madeleines inratables sont :
– Faire la pâte la veille, et la réserver une nuit au frai.
– Mettre le beurre fondu bien chaud, et le mélange lait/ miel tiède, dans la pâte.
– Faire cuire les madeleines dans un four BIEN préchauffé.
Ce sont ces mini chocs thermiques qui stimule la levure et donne sa fameuse coque à la madeleine. Pour la recette et les proportions j’ai à peu prés  suivi celle Claire Heitzler, et pour la bosse, les conseilles d’Esterkichen.

MadeleinesPour environ 34 madeleines :
2 gros œufs
100 g de sucre
55 g de lait de soja
25 g de miel
150 g de farine
120 g de beurre
1 sachet de levure chimique
le zeste d’une demi d’orange sanguine non traité
le zeste d’un demi citron non traité
1 pincée de sel

La veille, fouetter les œufs avec le sucre. Verser en filet le lait, le miel préalablement chauffé et encore tiède, puis ajoutez la farine tamisée avec la levure. Verser le beurre fondu très chaud, une pincée de sel, et les zestes d’orange et de citron. Mettre au frais (si on ne peut pas le faire la veille au moins 2 ou 3h). Le lendemain, préchauffez le four à 220°. Garnir (pas trop, environ 1 cuil. à café par forme) de pâte une plaque à madeleines graissé. Laissez cuire 5 min puis baisser le four à 180°C et poursuivre la cuisson 8 min environ. Les madeleines se conservent très bien 3, 4 jours dans une boite hermétique.

7 avril 2013

Will be back soon !

Aussi bien S. que M. ou L., nous sommes very busy dans nos vies… Promis nous revenons très vites pour de nouvelles recettes ! En attendant, voici en photo une belle production printanière des louloutes de L., on espère que ça vous inspirera !

Bentobox

%d blogueurs aiment cette page :